Archive pour Education civique

EMC 3ème – Faut-il sortir du nucléaire en France ?

 OBJECTIFS

  • Travailler en groupe et en autonomie
  • Comprendre le rôle des partis politiques, des syndicats, des associations et des citoyens à partir du débat sur le nucléaire
  • Comparer deux sondages d’opinion
  • Participer à un débat argumenté ayant pour thème : Faut-il sortir du nucléaire en France ?

1. UNE CENTRALE NUCLÉAIRE, C’EST QUOI ?

2. LES PARTIS POLITIQUES

CLIQUE ET NOTE UNE DÉFINITION -> Qu’est-ce qu’un parti politique ?

Dans le paysage politique français, la question du nucléaire divise.

CONSIGNE : Retrouve les positions des grands partis politiques français lors de la campagne présidentielle de 2017 en explorant l’image ci-dessous puis complète ta fiche.

+ d’infos

Le parti Europe Ecologie Les Verts qui a rejoint le camp de Benoît Hamon proposet de sortir du nucléaire d’ici 2050.

Mais, il existe aussi dans la mouvance écologiste un courant pro-nucléaire. L’Association des écologistes pour le nucléaire (AEPN) se donne pour objectif « de faire connaître les avantages écologiques de l’énergie nucléaire et de rassembler des personnes favorables à une utilisation intelligente à des fins pacifiques de l’énergie nucléaire, dans un esprit de respect de l’environnement, avec une bonne gestion des déchets nucléaires« .

__________________________________________

3. LES SYNDICATS

CLIQUE ET NOTE UNE DÉFINITION -> Qu’est-ce qu’un syndicat ?

CONSIGNE : Retrouve les positions des grands syndicats français en explorant l’image ci-dessous puis complète ta fiche.

A l’image des partis politiques, les syndicats français ne partagent pas le même point du vue sur l’avenir de la filière industrielle nucléaire en France. Traditionnellement, les syndicats français soutiennent la filière car de nombreux emplois sont en jeu.

___________________________________

4. LES ASSOCIATIONS

CLIQUE ET NOTE UNE DÉFINITION -> Qu’est-ce qu’une association ?

Sortir du nucléaire est un réseau d’associations qui « réunit toutes les personnes qui souhaitent exprimer leur volonté d’une sortie du nucléaire. » Leur charte explique le sens et les modalités de leur engagement.

 _________________________________________

5. LES CITOYENS

CLIQUE ET NOTE UNE DÉFINITION -> Qu’est-ce qu’un citoyen ?

Face à ces points de vue divergents, le citoyen français est amené à réfléchir et à choisir. D’autres militent en s’engageant par exemple contre le nucléaire. Voici un exemple avec cette vidéo d’un militant écologiste.

 _________________________________________

ALLER + LOIN

 

1. LES DÉCHETS NUCLÉAIRES : ON EN FAIT QUOI ?

Dans le débat sur le nucléaire, la question des déchets radioactifs occupe une place importante. L’ANDRA (Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs) travaille depuis 25 ans sur le stockage profond de ces déchets et la construction d’un site de stockage dans le département de la Meuse est prévue pour 2025.

Image de prévisualisation YouTube

2. LE GAZ DE SCHISTE, UNE SOLUTION INTÉRESSANTE ?

3. LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE, QU’EST-CE QUE C’EST ?

La transition énergétique est le passage d’une société fondée sur la consommation abondante d’énergies fossiles à une société plus sobre et plus écologique. Notre pays doit prendre en compte les besoins en énergie des citoyens et des entreprises de manière durableéquitable et sûre

Les moyens pour y arriver

  • faire des économies d’énergie
  • optimiser nos systèmes de production
  • utiliser le plus possible les énergies renouvelables
  • débattre de notre modèle énergétique

ET TOI QU’EN PENSES-TU ?

  • Travail sur fiche arguments
  • Vas + loin ! Le site nucleaire-nonmerci.net est comme son nom l’indique favorable à une sortie du nucléaire. Clique ici pour connaître l’argumentaire des pro et des anti-nucléaire.

Histoire des arts : La chasse à l’enfant, Jacques Prévert (1934)

Thème du programme d’EMC de la classe de 4ème, la justice des mineurs suscite depuis longtemps le débat. Comment remettre dans le droit chemin des jeunes qui commettent des infractions ? Entre les mesures éducatives et répressives, où faut-il placer le curseur. En 2011, des professionnels de la justice des enfants critiquaient vivement le gouvernement dans une tribune intitulée « C’est la justice des enfants qu’on assassine ». Ils contestaient surtout deux mesures : la création d’un tribunal correctionnel pour mineurs récidivistes de plus de 16 ans et la possibilité de placement en centre éducatif fermé (CEF) dès la première infraction des mineurs de 13 ans.

En 1934, l’affaire de Belle-Île-en-mer échauffe les esprits en France et inspire au poète Jacques Prévert  La chasse à l’enfant. « Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chenapan ! », c’est par ces mots que débute cette chanson et notre étude sur la justice pénale des mineurs et son évolution dans le temps.

Image de prévisualisation YouTube

 

OBJECTIFS de la séance

  • Aborder la justice des mineurs à travers une chanson écrite par Jacques Prévert
  • Comprendre l’évolution de la justice des mineurs du XIX°s à aujourd’hui

Cliquez ici pour écouter « La chasse à l’enfant » de Jacques Prévert et Joseph Kosma (1934)

Image de prévisualisation YouTube

Les paroles de « La chasse à l’enfant »

http://3.bp.blogspot.com/-imnUILOz5A0/UPZqvcbhvWI/AAAAAAAAVhY/nmkzJmpP6k8/s1600/w3.JPG

Belle-Île-en-mer, 1934 : les faits
 
« C’est à un évènement qui se produit à Belle-Île-en-mer dans l’été 1934 que se rapporte cette chanson. A l’époque, les prisons pour enfants, bagnes pour mineurs et autres maisons de correction ou de redressement sont monnaies courantes en France. Pour un délit, un conflit avec les parents, avec une famille d’accueil pour les enfants de l’assistance publique, la justice et l’état n’hésitaient pas à envoyer des mineures, parfois très jeunes dans des centres qui tenaient plus de la prison que de la « rééducation. Ces centres sont souvent des zones de non droit, de brimades et d’humiliation que l’on aurait de la peine à imaginer aujourd’hui. »
 
« En août 1934, une révolte éclate sur l’île. Un des enfants, avant de manger sa soupe dans le silence absolu, a ce jour-là osé mordre dans un morceau de fromage. Les surveillants l’ont alors rosé de coups. A la suite de ces mauvais traitements administrés à leur camarade, une émeute éclate au sein de l’institution de Belle-Île-en-Mer, qui provoque l’évasion massive de 55 pupilles. Ce fait divers est suivi d’une campagne de presse très virulente, et va inspirer des intellectuels comme Jacques Prévert, qui écrit son célèbre poème « La Chasse à l’enfant ». Il y dénonce la « battue » organisée sur l’île, avec prime de 20 francs offerte aux touristes et aux habitants de Belle-île, pour chaque garçon capturé. »
Afficher l'image d'origine
 
 
 
  • 1810 :Dans le Code pénal (articles 66 et 67) apparaît la catégorie des mineurs de justice
  • 1850 : Loi sur «l’éducation et le patronage des jeunes détenus». Le système des colonies pénitentiaires privées devient le modèle de prise en charge des mineurs de justice. Dans le langage courant, on parle  de «maisons de correction» ou de «maisons de redressement». Elles sont situées à la campagne car on veut «sauver le colon par la terre, et la terre par le colon». Ce type d’établissement sera un modèle pour toute l’Europe pendant près de cent ans.
  • 1880 : Ouverture de la colonie pénitentiaire publique de Belle-Ile en Mer à vocation agricole et maritime.
  • 1906 : La majorité pénale passe de 16 à 18 ans : les jeunes sont consi- dérés comme des mineurs pénaux jusqu’à 18 ans. La majorité civile est elle à 21 ans.
  • 1934 : Révolte des colons de Belle-Ile en Mer qui sera suivie par une des plus importantes campagne de presse contre les «bagnes d’enfants».
  • 2 février 1945 : Ordonnance relative à l’enfance délinquante. Elle est devenue la référence en matière de justice des mineurs. Elle insiste sur la primauté de l’éducatif sur le répressif et permet la création des Tribunaux pour enfants sur tout le territoire ainsi que la fonction de Juges des enfants.

La justice des mineurs et ses évolutions

http://www.dailymotion.com/video/xp3p9y

Résultat de recherche d'images pour "la justice des mineurs infographie"

Source : Monquotidien.fr

Image de prévisualisation YouTube

EMC 6ème – Je défends les droits des enfants dans le monde

En 2015, nous fêtions les 25 ans de la Convention internationale des droits de l’enfant. Les enfants ont des droits, c’est le rôle des adultes de les faire respecter.

25eanniv_affiche_web-01_368565.89Consigne 1 :  Surligne sur l’image 5 droits des enfants qui paraissent importants à tes yeux

Consigne 2:  Regarde les vidéos et prends des notes sur ton cahier afin de réaliser un texte ou une affiche sur les droits des enfants dans le monde.

___________________________________________________________________

C’est quoi les droits de l’enfant ?

Image de prévisualisation YouTube

Clique sur l’image ci-dessous pour aller sur une vidéo interactive réalisée par l’UNICEF sur les droits des enfants dans le monde

Capture d’écran 2014-12-13 à 17.54.23

________________________________________________________________

Pourquoi Malala est-elle devenue célèbre ?

Image de prévisualisation YouTube

« La jeune Pakistanaise Malala Yousafzaï a reçu, mercredi 10 décembre à Oslo, le prix Nobel de la paix. Elle s’est engagée à lutter jusqu’au jour où elle verrait « tous les enfants à l’école ».

Elle devient ainsi la plus jeune lauréate de l’histoire du prix Nobel, qu’elle a reçu conjointement avec l’Indien Kailash Satyarthi, soixante ans, pour sa lutte contre le travail des enfants dans des usines et des ateliers où ils sont réduits à l’état d’esclaves. » (extrait du journal Le Monde)

Image de prévisualisation YouTube

___________________________________

Le droit à l’éducation dans le monde

Histoire des arts : Douce France, « les façons d’être français »

En 2009, le débat sur l’identité nationale avait provoqué une polémique. Face à cette initiative du gouvernement français, l’historien Pap NDiaye avait fait part de ses craintes : « Il y a tellement de façons d’être français qu’il serait triste que le gouvernement nous dicte ce qu’est être français. » A cette époque, le porte-parole de l’UMP, Frédéric Lefebvre, évoquait une chanson dont l’air trotte encore dans la tête de nombreux Français : « La défense de notre modèle culturel et de la Douce France chantée par Charles Trenet, passent par la redéfinition de notre identité nationale« . La référence à ce monument de la chanson française mérite bien une petite explication.

OBJECTIFS

  • Je connais les façons d’obtenir la nationalité française
  • J’étudie deux versions de Douce France (Charles Trenet / Carte de séjour) pour comprendre qu’il y a « plusieurs façons d’être Français »

_____________________________________________________

LE COURS : Être et devenir Français

 

Document3

En 1942, alors que les Allemands occupent le pays, Charles Trenet écrit « Douce France« . A l’époque, il est la nouvelle grande star de la chanson française. « Douce France » est une véritable déclaration d’amour à la France qui vit alors les moments sombres de son histoire. À l’époque, plusieurs interprétations de la chanson existent : certains la voient comme un acte d’allégeance au régime de Vichy (apologie du terroir et de ses valeurs ancestrales), d’autres comme l’hymne d’une sorte de résistance passive.

Image de prévisualisation YouTube

Questions :

1. Relève des paroles montrant que « Douce France » ressemble à une chanson d’amour.

2. Explique « Oui, je t’aime dans la joie et la douleur« 

3. A quoi ressemble la France de Charles Trenet ?


Document3 - copie

L’INA rappelle que « Carte de Séjour, jeune groupe fondé au tournant des années 80 et composé essentiellement de musiciens français issus de ce qu’on appelle alors la « seconde génération » de l’immigration maghrébine, n’est pas totalement inconnu lorsqu’il met à son répertoire en 1986 ce monument de la chanson française. Sa participation en 1983 au grand concert organisé Place de la Bastille en point d’orgue à la Marche pour l’égalité  (cette imposante manifestation nationale « pour l’égalité et contre le racisme » faisant suite aux émeutes des Minguettes, voir article [email protected]) en a déjà fait l’un des porte-drapeaux politique et artistique d’une jeunesse issue de l’émigration, et désirant prendre pleinement sa place au sein de la communauté nationale. Mais c’est incontestablement cette version arabisante de Douce France qui va marquer les esprits et servir de tremplin décisif, en pleine montée de l’extrême droite à travers les succès électoraux du Front National, aux revendications des jeunes beurs.« 

Ecoute maintenant la version de Carte de séjour

Image de prévisualisation YouTube

4. Quelles sont les influences musicales de cette version de Douce France ?

5. A ton avis, quel message veut faire passer le groupe ?


Résumé de la séance élaboré en classe

La version de Douce France interprétée par Charles Trenet évoque avec nostalgie et amour le territoire national (« Je t’ai gardée dans mon cœur », « Oui, je t’aime », …). La France apparaît comme un pays où il fait bon vivre alors qu’en 1942 la France est occupée.

Quand en 1986, Carte de séjour reprend ce titre, les artistes veulent montrer une autre facette de la France : un pays métissé et multiculturel. A cette période, le Front national se développe et les émeutes dans les cités sont très médiatisées.

En 2005, des émeutes ont embrasé certaines banlieues. Certains Français ne se sentent pas citoyens à part entière. Certains ne se sentent pas reconnus mais la violence n’est pas une solution. Il faut s’emparer de ses armes de citoyen : le droit de vote, l’association ou encore l’art.

Source image

Plantu, entre deux chaises, 1985, Musée national de l’histoire et des cultures de l’immigration