Archive pour Interdisciplinarité

Wall Art – Plan B avec Bulbe

Clap de fin pour l’atelier Wall Art, les élèves racontent leur atelier avec Bulbe et comment on a dégainé le plan B. Merci à l’équipe de Waldeck Tv et tout particulièrement à Fred ! 

Image de prévisualisation YouTube

Cette vidéo sera prochainement intégrée à une chronique sur le Web pédagogique : »En classe, plus ça rate, plus on a de chances que ça marche ». 

Histoire des arts : le Political Pop Art

 

L’Histoire n’est pas la seule discipline où les élèves décodent les affiches de propagande… En Arts Plastiques, en plus du décryptage, les élèves passent à l’œuvre. La séquence suivante a été menée par mon collègue M. Valette. Les productions d’élèves du collège Waldeck Rousseau de Firminy illustrent un étonnant travail de détournement de sens.

                             Arts plastiques : Le Political Pop Art                      

« Le Political Pop Art est un des courants majeurs de l’avant garde chinoise. Né dans les années 80, il est fondé principalement par Wang Guangyi, artiste chinois né en 1956 .

 

Ce mouvement confronte l’iconographie de la Révolution culturelle chinoise avec celle de la société de consommation de masse: le communisme et le marketing.  Il utilise habilement des caractéristiques précises de l’une et de l’autre. Pour le consumérisme, il utilisera les couleurs pulses et sexys, vives et attractives visuellement. Pour incarner la révolution culturelle Chinoise, il aura recours à l’usage d’icônes utilisés dans la propagande chinoise comme le soldat, l’ouvrier, les enfants qui jouent …

Il est primordial de rappeler la dominante et écrasante position que Mao et son régime pouvait avoir vis à vis de la création artistique et de la culture visuelle en Chine de 1949 à 1976.

Entre 1966 et 1972, cette censure est quasi totale. Seules les images utilisées par ce régimes pouvaient circuler.  »

Source

CONSIGNE

exemplesdemodles.jpgPartant de reproduction d’affiches dessinées de propagande maoïste :
  1. analysez les codes graphiques construisant ces images ( ex prédominance du rouge, jaune et noir, frontalité des personnages, dynamisme centrifuge de la composition, type et attitudes dynamiques et viriles des personnages même féminins, dessin schématique, sans dégradés simple et efficace etc.)
  2. prendre un produit de la société de consommation / (ex « margarine Planta », «iPhone d’Apple »)
  3. réalisez une affiche reprenant les codes du prop’art chinois pour une produit symbolisant la société de consommation.

Cette affiche comprendra :

  • un personnage
  • un fond
  • la représentation du produit
  • un slogan « maoïsé » dans l’expression et la graphie.

Remarque : si une couleur rose, fluo, vert tendre de certains dessins vous choquent regardez la vidéo du défilé de la « pink chinese army » pour vous convaincre qu’en matière de couleurs les chinois sont sans à priori.

Image de prévisualisation YouTube

Quelques travaux d’élèves

+d’infos

Un lien sur le prop’art maoïste 

 

 

 

Histoire des arts : A vos crayons, chargez !

C’est en passant par une caricature que les inégalités de la société d’Ancien régime ont été étudiées en classe. En discutant avec M. Valette (Arts Plastiques), nous avons eu envie de vous faire endosser le rôle de caricaturiste. A vos crayons, chargez ! Allez-y de bon cœur pour grossir les traits, déformer les personnages et nous faire rire.

Voici la consigne de travail pour votre prochaine séance d’Arts plastiques ou d’Histoire (vendredi 16 décembre pour les 4°4).

« Honoré Daumier est un caricaturiste, peintre et sculpteur dont les œuvres commentent la vie sociale et politique française sous la Monarchie de juillet (1830-1848).


Ses réalisations permettent de distinguer quelques types de caricatures :

La caricature personnalisée

Louis Philippe en est un exemple mémorable et la poire qui déforme son visage valut des ennuis au caricaturiste (6 mois de prison)… mais aussi la notoriété.

La caricature de la vie politique 

La caricature de la vie sociale (moeurs, métiers etc, )

 Pour vous aider, rappelez-vous de ce qui a été dit lors du cours d’histoire sur la caricature révolutionnaire. 

CONSIGNE : Réalisez une caricature en pied d’un type social actuel en choisissant parmi la liste suivante (non exhaustive) :

  • L’ado
  • L’écolo
  • Le trader
  • Le rappeur
  • L’électeur
  • La fashion victime
  • Le geek
  • Le kéké
  • Le biker
  • La gothique
  • Le mafieux
  • Le (la) punk
  • La pop star
  • La blonde

Pas de fond ou fond très simple et souvenez-vous de la demande « chargez!!! »

A remarquer : l’extraordinaire dessinateur qu’était Daumier :

et sa galerie de modelage d’hommes politiques.DSC07137.JPG

Histoire des arts : la beauté cachée des laids

Dans la continuité du travail sur « La partie de skat » d’Otto Dix (voir article de la p@sserelle), M. Valette vous propose de partir à la découverte d’un photographe allemand du début du XX°siècle, August Sander. Le titre et l’esprit de ce travail font écho à une chanson de l’homme à la tête de chou, Serge Gainsbourg (Des laids, des laids / 1979).

Ce travail croise le programme d’histoire de la classe de troisième et l’étude faite dans cette matière du tableau d’Otto Dix datant de 1920, «Les joueurs de cartes».

Le photographe allemand August Sander entreprend dès 1910 dans son studio de Cologne un ambitieux projet documentaire, « Hommes du XX e siècle » (Menschen des 20. jahrhunderts), à travers lequel il recense méthodiquement des typologies de la population allemande, paysans, mineurs, propriétaires, policiers, enfants, forains anonymes… de très beaux portraits austères pour lesquels il écrit :

« Dans chaque visage d’homme son histoire est écrite de la manière la plus claire.« 

Documents fournis : une dizaine de photographies d’August Sander

Exemples 

Le cuisinier 

La secrétaire

Consigne de travail : A l’aide des reproductions (que l’on peut utiliser), réaliser des êtres hybrides, de construits selon le canon classique et reconstruits selon votre imagination et une cohérence plastique qui leur donnera une vie étrange, inquiétante, effrayante, poétique, amusante etc.

Pas plus de 50% de collage : bas relief possible.
Serge Gainsbourg : « Des laids des laids »

Image de prévisualisation YouTube

Quand on me dit que je suis moche,
Je me marre doucement, pour pas te reveiller,
Tu es ma petite Marylin, moi je suis ton Miller,
Hein, non pas Arthur, plutôt Henry spécialiste de hardcore.

La beauté cachée des laids des laids,
Se voit sans délai, délai.
La beauté cachée des laids des laids,
Se voit sans délai, délai.

Même musique même reggae pour mon chien,
Que tout le monde trouvait si bien,
Pauvre toutou c’est moi qui boit c’est qui est mort,
D’une cyrrose, peut être était ce par osmose,
Tellement qu’il buvait mes paroles.

La beauté cachée des laids des laids,
Se voit sans délai, délai.
La beauté cachée des laids des laids,
Se voit sans délai, délai.

Enfin faut faire avec ce qu’on a,
La sale gueule mais on y peut rien,
D’ailleurs, nous les affreux,
Je suis sûr que Dieu nous accorde,
Un peu de sa miséricorde car,

La beauté cachée des laids des laids,
Se voit sans délai, délai.
La beauté cachée des laids des laids,
Se voit sans délai, délai, et oui.

La beauté cachée des laids des laids,
Se voit sans délai, délai.
La beauté cachée des laids des laids,
Se voit sans délai, délai.

La beauté cachée des laids des laids,
Se voit sans délai, délai.
La beauté cachée des laids des laids,
Se voit sans délai, délai

 

Vous êtes un dictateur, un tyran, un roi absolu, …

Vous êtes un dictateur, un tyran, un roi absolu et vous voulez que votre palais soit à votre image : majestueux, imposant, solennel, redoutable … jusqu’à la paranoïa. A l’aide du logiciel Sketch up, modélisez votre palais grandiose. De plus en fin de travail vous prendrez une photo de votre architecture vue à hauteur d’homme sous l’angle le plus imposant.

La consigne du travail en Arts Plastiques était d’imaginer une architecture grandiose. Tout repose sur le mot « Grandiose » qui comme « Vaste » par exemple  
se comprend sans être immédiatement définissable. Dans le programme « L’espace, l’œuvre et le spectateur dans la culture artistique », il faut aborder l’œuvre dans ses dimensions culturelles, sociales et politiques (symbolisation, engagement de l’artiste, œuvre de commande, œuvre publique, mécénat) et sa réception par le spectateur. Cette entrée concerne également l’insertion de l’architecture dans son environnement : intégration, domination, dilution, marquage.

Les réalisations des élèves de 3ème du collège Waldeck Rousseau de Firminy


Les notions d’architecture abordées lors de la séquence :

  • Echelle, symétrie, composition, rythme, proportion.
  • Ornement, décoration, enveloppe/structure
  • Classique, Baroque, Néo classique.

Lors d’une séance d’Histoire-Géo, les élèves avaient étudié « Le triomphe de la volonté » (1935) de Leni Riefenstahl autour du thème « Le contrôle de la masse ». M. Valette a aussi abordé le congrès de Nuremberg (filmé par Riefenstahl) par le biais du travail d’Albert Speer, metteur en scène et architecte du parti nazi dont voici quelques réalisations :

  • Pavillon de l’Allemagne à l’exposition universelle de 1937 (voir aussi le pavillon de l’URSS)
  • Mise en scène des discours de Hitler
  • ImageShack, share photos, pictures, free image hosting, free video hosting, image hosting, video hosting, photo image hosting site, video hosting site


D’Otto Dix à Frankenstein, l’art des gueules cassées


« La partie de skat » d’Otto Dix (1920) a été étudiée par les élèves de 3ème dans l’optique de l’épreuve d’Histoire des arts (voir article de la p@sserelle). Porte d’entrée à l’étude du bilan humain de la Grande guerre (1914-1918), cette peinture a été présentée, décrite et expliquée en cours d’Histoire. Pour prolonger le travail sur les gueules cassées, M. Valette (Arts plastiques) a été inspiré par le célèbre roman de Mary Shelley où le savant Henry Frankenstein façonne une créature qui hante toujours notre imaginaire. Le roman sera adapté au cinéma et l’interprétation de Boris Karloff dans le rôle de la créature de Frankenstein est saisissante.



La consigne du travail d’Arts plastiques :

Comme Henry Frankenstein, puisez dans des bribes de visages pour donner vie à une créature. Composez cette créature à partir des documents fournis (pas plus de 50%), le reste sera du domaine de la prothèse. Technique libre, bas relief possible.

Les documents fournis sont des morceaux d’images issus de photos de grands criminels de guerre ! On repère assez bien le nez d’Hitler ou encore l’œil de Staline…

capturedcran20101124131.png

Voici les réalisations des élèves de 3ème du collège Waldeck Rousseau. Des élèves ne seraient-ils pas encore plus fous que Frankenstein lui-même ? Espérons que les créatures de ces savants fous ne s’animent pas un jour…

Quelques dessins sont anonymes. Si vous reconnaissez votre travail, donnez votre prénom en commentaire de l’article car il faut toujours rendre à César ce qui lui appartient…


Aller plus loin

La bande-annonce de Frankenstein (1932)

http://www.dailymotion.com/video/x54d9t


L’Islande, c’est pas sorcier !

CarteIslande-e8ab7« Ils volcans les avions ? », le bon mot fait le tour du net…et certains médias annoncent ce soir que le trafic aérien reprendra progressivement mardi matin.  Le magma médiatique autour des avions cloués au sol est à un tel point d’ébullition que certains arrivent même à prononcer le nom de l’enfumeur européen n°1 : le volcan Eyjafjallajökull. Bon courage…

Avant que le nuage de cendres ne se dissipe et que l’Islande disparaisse de nos actualités, regardez « C’est pas sorcier », l’émission de Fred et Jamy sur l’Islande, « la terre de glace et de feu ». Les volcans sortis de l’océan et la dorsale médio-atlantique n’auront plus de secret pour vous.

http://video.google.com/videoplay?docid=3162362095154907052

Sources : L’émission C’est pas sorcier (France 3)

Les décodeurs de l’info : prochainement sur les écrans…

collège idd projet vidéoQuelques aléas ont retardé le montage de la vidéo sur les décodeurs de l’information. Ce projet d’IDD devrait être finalisé pendant les vacances et présenté pour la rentrée.

Ici, Romain explique la désinformation lors de la guerre en Irak de 1991 et le traitement fait par la chaîne américaine CNN.

Ci-dessous, Nicolas explique que l’on peut facilement manipuler une image en utilisant un fond vert. Il illustre cela à partir de la pochette d’album du groupe No one is innocent étudiée en Education civique.

collège idd projet vidéo

Je viens de regarder une nouvelle fois quelques rushes (= les prises de vue avant le montage), c’est assez drôle ;) On les garde et on vous les donnera en fin d’année…

Pour finir, je vous signale que votre travail de manipulation de l’image mené avec M. Valette a été repris par une collègue niçoise, S. Rambour, qui a « trouvé excellents ces travaux d’Arts Plastiques » et invite ses élèves à se lancer dans des créations. Son article est intitulé « Quand la manipulation devient de l’art… ».

Image 7

Manipuler l’image : les décodeurs de l’info passent à l’acte

Un des objectifs du cours d’Education civique et de l’IDD « Les décodeurs de l’information » était de vous apprendre à lire et à décrypter une image. Les exemples des guerres en Irak et du séisme en Haiti montrent l’importance de l’image et la nécessité de rester vigilant face au flot d’informations qui se déverse quotidiennement sur nos écrans et journaux.

Cette démarche s’est prolongée naturellement en cours d’Arts plastiquesM. Valette vous a appris qu’une image se construit. En apprenant à manier l’outil informatique, on peut facilement travestir (= changer) la réalité. Quand on sait décoder une image, il faut aussi apprendre à la construire. Voici les consignes données par M. Valette, professeur d’Arts plastiques au collège Waldeck Rousseau, pour sa séance intitulée HYBRIDE :

Demande : créez un être hybride tenant de l’humain, de l’animal, du végétal, de l’inanimé ; donnez du sens et de la cohérence plastique aux associations que vous effectuerez. Utilisez l’outil informatique, le logiciel « Photofiltre Studio » et sa gestion des « calques ». Une base d’images est mise à votre disposition dans un répertoire du réseau du Collège.

Les références montrées lors de la verbalisation seront puisées dans les visions cauchemardesques de Jérôme Bosch (XV°siècle) et dans les « self- hybridations » d’Orlan (artiste contemporaine).


Thomas et Quentin

Thomas Bacyk et Quentin-Gauthier Stehlin

Camélia et Tiffany


Camélia & Tiffany

Romain et Nicolas

romain C et nicolas

Nahel et Zachary

nahel et zack les fou bou

Manuel et Lamine

MANUEL LAMINE

Bastien

bastien


Pour faire le lien entre l’Education civique, l’IDD et les Arts plastiques, les élèves ont ensuite travaillé sur la notion de désinformation toujours à partir de Photofiltre. Des exemples avaient été vus en cours : par exemple, ce montage datant de la guerre en Irak de 2003 réalisé par le photographe Brian Walski lui a valu d’être licencié du journal américain, The LA Times.

Image 1

En salle informatique, les élèves ont laissé libre cours à leur imagination…

Manuel et Lamine

lamine manu

Tiffany et Camélia

Caméliia & Tiffany =D

Bastien

bastien guerre a firminy

Rayane et Adel

rayane et adel

Quentin et Thomas

Quentin STEHLIN-GAUTHIER et Thomas BACYK

Sources : toutes les images sont des productions d’élèves de la classe de 4°3 du collège Waldeck Rousseau de Firminy.

PS aux élèves dont le travail est publié : si vous souhaitez me communiquer le titre de votre œuvre, n’hésitez pas. Je mettrai à jour l’article.

L’épreuve de l’histoire des arts : éléments d’explication

Avant les vacances, les élèves de 3ème du collège Waldeck Rousseau ont reçu une information concernant l’épreuve de l’Histoire des arts intégrée dans le nouveau Brevet des collèges. Pour vous aider à vous y retrouver, je vous propose une explication simple de cette épreuve et de ses objectifs.



L’histoire des arts : qu’est-ce que c’est ?


Pour « donner toute sa place à l’éducation artistique et culturelle », l’histoire des arts doit être enseignée aux collégien(ne)s dans toutes les disciplines et plus particulièrement en Histoire, en Education musicale et en Arts plastiques. Il ne s’agit pas seulement de travailler sur la peinture ou la sculpture. Tous les modes d’expression artistique peuvent être l’objet d’une étude : le poème, la chanson, le design, la bande dessinée, la photographie, une pièce de théâtre, … L’objectif de cet enseignement est de vous forger une culture riche de plusieurs influences et de vous ouvrir l’esprit. L’histoire des arts a pour buts de vous donner des repères essentiels, de stimuler votre curiosité et vous donner les clés pour étudier une œuvre.



L’histoire des arts au Brevet


Pour rendre concret cet enseignement, une épreuve obligatoire d’histoire des arts est intégrée au diplôme national du brevet. Pour cette année scolaire 2009-2010, l’épreuve est facultative.


L’épreuve pour les collégien(ne)s de Waldeck Rousseau

Cinq thèmes ont été sélectionnés par les professeurs du collège Waldeck Rousseau :

  • la poésie et la peinture surréalistes
  • l’autobiographie et le portrait
  • le suspense au cinéma
  • chanter la guerre
  • l’architecture à travers l’exemple du Corbusier

Parmi ces cinq thèmes, tu dois en choisir un. Ensuite,  tu dois réaliser un dossier portant sur une ou des œuvres étudiées pendant l’année scolaire. Le contenu du dossier à rendre vous sera expliqué prochainement. Enfin, tu présenteras ton travail à l’oral devant un jury composé de deux professeurs (durée 15 minutes).


Des liens pour composer votre dossier

Pour ceux qui décideraient de choisir les thèmes « Chanter la guerre » et « L’architecture à travers l’exemple du Corbusier », je vous propose quelques articles parus sur la p@sserelle pour mener à bien votre réflexion. En discutant ensemble, nous pourrons déterminer l’angle d’attaque de votre dossier.


CHANTER LA GUERRE

« La chanson de Craonne »

sum39_castelnau_01z

  • « Adieu la vie, adieu l’amour » : des pistes pour étudier la chanson de Craonne avec notamment le lien vers le Labo son des Clionautes qui consacrait un article à cette chanson de poilus.

« Le chant des partisans »

FIRMINY ET LE CORBUSIER

dsc082411

Sources image :

Titre : Tranchée de première ligne : groupe de poilus devant l’entrée d’un abri, Hirtzbach, 16 juin 1916.