Archive pour Juke box

Minus – Playlist 10 titres

10641266_10152808736273905_5078058616648843198_n

#1. Fink – Pretty little things
#2. Ben Harper – Call it what it is
#3. Joe Cocker – Cry me a river
#4. Macy Gray – Bang bang
#5. Meatbodies – Off
#6. Cabadzi – Cent fois
#7. DJ Fly – Les pentes
#8. The Budos band – The sticks
#9. L’Entourloop – Back in town
#10. Bernard Lavilliers – Saint-Étienne

La playlist de Noël – 50 titres -

Noël oblige, la hotte de la p@sserelle déborde de tubes pour passer les fêtes en musique. Piochés dans tous les univers musicaux et le répertoire d’artistes étoilés ou confidentiels, ces morceaux montrent que Noël est chanté partout, par tout le monde et sur tous les airs.

playlist de noel

Une playlist pour faire le plein de standards lumineux avec une bonne louche de félicité et une cuillerée à soupe d’irrévérence

Bonne écoute et joyeuses fêtes à tous !

 

  • Français
  • Standards
  • Blues/Rock/Pop
  • Rap
  • Soul/Funk
  • Punk
  • Reggae/Ska
  • World

#1. Georges Brassens – Le Père Noël et la petite fille
#2. Jacques Dutronc – La Fille Du Père Noël
#3. Chuck Berry – Run Rudolph Run
#4. Canned Heat – Christmas Blues
#5&6** Blackalicious – Toy jackpot + Atmosphere – If i was Santa Claus
#7. De La Soul – Millie Pulled A Pistol On Santa
#8. RUN-DMC – Christmas In Hollis
#9.  Faith Evans – Soulful Christmas
#10. Cabo verde – Boas Festas
#11&12. Cee-Lo Green – Run Rodolph Run + The Jive Turkeys – Get Down Santa !
#13. Phil Spector – White Christmas
#14. James Brown – Santa Claus Go Straight To The Ghetto
#15. Electric Jungle – Funky Funky Christmas
#16&17** Jean Yanne – Il est né le divin divin enfant + The Skatalites – Jingle Bells
#18. Bob Marley - Feliz natividad
#19. John Holt - Happy Christmas
#20. Ike & Tina Turner – Merry Christmas
#21. Bing Crosby & Ella Fitzgerald – Rudolph the red nose reindeer
#22. Brenda Lee – Rockin around the christmas tree
#23. Frank Sinatra – Santa Claus is coming to town
#24. Elvis Presley & Martina McBride – Blue Christmas
#25. Bobby Helms – Jingle bell rock
#26. Mark Lanegan – Down in Yon forest
#27. The Eagles-Please Come Home for Christmas
#28. John Lennon – Happy Xmas (War Is Over)
#29. Tango with Lions – Happy Christmas (War is Over)
#30. Angélique Kidjo – Holy night
#31. She & Him – The Christmas Song
#32. Mogwai – Christmas Song
#33. Henri Salvador – C’est Noël mamie
#34&35&36*** Renaud – Le Père Noël Noir + La Bolduc – Le Père Noël + Professeur Choron et Charlie Oleg – Noël Tohu Bohu
#37. Bob Dylan – It Must Be Santa
#38. The Beatles – Christmas time (is here again)
#39. The Kinks – Father Christmas 
#40Brian Setzer Orchestra – Jingle Bells
#41&42. Elastica – Gloria + Sex Pistols – Jingle Bells
#43. Ramones – Merry Christmas (I Don’t Want To Fight Tonight)
#44&45&46. The Vandals – Dance Of The Sugarplum fairies + The Sonics- Don’t Believe In Christmas + Bad Religion – O Emmanuel  + NOFX – Xmas has been Xes +  Silent Night + Judge dread – Jingle bells + Voodoo Glow Skulls – Merry Christmas + Raimundos – Infeliz Natal
#47. Didier Super – Petit papa chinois
#48. Les sales majestés – Petit Papa Noël
#49. Poésie Zéro – La Magie de Noël
#50. Guns N’ Roses – White Christmas

Drôle de zèbre – Playlist 10 titres

ella pitr art

#1. P’tit Quinquin
#2. Aphex Twin – minipops 67 [120.2][source field mix]
#3. Boogers – Goin’ Downtown
#4. Royal Blood – You can be so cruel
#5. La Canaille – Redéfinition
#6. Max Herre feat. Gregory Porter – Vida
#7. Hugo Kant – Gold
#8. Fink – Sort of revolution
#9. Allah Las – Ferus gallery
#10. P’tit Quinquin – Cause i knew

artwork – ellapitr

Adieu la vie, adieu l’amour …

C’est bien fini, c’est pour toujours,
De cette guerre infâme.
C’est à Craonne, sur le plateau,
Qu’on doit laisser sa peau
Car nous sommes tous condamnés
C’est nous les sacrifiés !
« 

La chanson de Craonne (clique pour écouter)

Refrain le plus célèbre de la Grande Guerre, la chanson de Craonne laisse entendre la souffrance  et la colère des poilus. En 1917, le Général Nivelle lance les hostilités au Chemin des Dames (Aisne, à côté du village de Craonne). Voulant en finir avec la guerre de tranchées, cette offensive se solde par un échec complet transformant les soldats en « chair à canon ». Une vague de désobéissance touchera alors une partie de l’armée (les mutineries).

sum39_castelnau_01z

Au moment de se pencher sur la notion de guerre totale, cette chanson raconte deux univers différents : le front et l’arrière.

Exercice :

  1. Comprendre la notion de guerre totale (fiche : lire une image en trois étapes)
  2. Ecoute la chanson de Craonne tout en lisant les paroles
  3. Comment est décrit l’arrière dans la chanson ?
  4. Pendant la guerre, quels contacts existent le front et l’arrière  ?
  5. Au terme de l’étude, réponds à la question suivante : « A l’arrière, tous des embusqués ?« 

Aller + loin : La chanson de Craonne étudiée par Sébastien Barbaud dans Le Labo son des Clionautes.

Une vidéo sur la bataille du Chemin des dames pour comprendre l’échec de l’offensive Nivelle et le désarroi des soldats

http://www.dailymotion.com/video/x32ccp

 

Source image :

Titre : Tranchée de première ligne : groupe de poilus devant l’entrée d’un abri, Hirtzbach, 16 juin 1916.
Auteur :Paul CASTELNAU (1880-1944)
Lieu de Conservation :Médiathèque de l’architecture et du patrimoine

Come-back – Playlist 10 titres

come back

 

#1. Amerigo Gazaway – Itsoweezee
#2. Hugo Kant remix – March of the dead things (The Herbaliser)
#3. MC Frontalot – First world problem
#4. Rae & Christian – Check the technique
#5. La Canaille – J’avance
#6. Trent Reznor – In the hall of the mountain king
#7. Mein sohn william – Until the end
#8. The Prodigy – Invaders must die
#9. Daft punk – Rollin’ and scratchin’
#10. Immigrant song – Trent Reznor & Atticus Ross

Ben Harper – Playlist 12 titres

Fils de luthier, Benjamin Chase Harper (né en 1969 en Californie) s’est nourri de toutes les influences pour bâtir une œuvre regorgeant de puissance, de finesse et de spiritualité. Folk, blues, pop, rock, gospel, reggae, cet artiste américain a mélangé tous les styles et conquis la France dès son premier album en 1994 (Welcome to the cruel world). Engagé, positif, Ben Harper continue de tracer son sillage musical en retournant pour un album entier aux racines du blues en compagnie de  l’harmoniciste Charlie Musselwhite. Voici onze titres pour retracer la discographie de Ben Harper et ses collaborations (Blind Boys of Alabama, The Innoncent criminals, Relentless 7, sa mère Ellen Harper). 

Ben_Harper_1

#1. Don’t Take That Attitude To Your Grave
#2. When The People Lead
#3. The Will to Live
#4. Less
#5. With My Own Two Hands
#6. Take my hand
#7. Engraved invitation
#8. Fight Outta You
#9. I will not be broken
#10. Number with no name
#11. I ride at dawn

#12. A house is a home

 

Be kind rewind – Playlist 10 titres

1888532_10152243678228905_992929373_n

#1. Shawn Lee – Hip Hop Harp
#2. Cannibal OX – The F Word (RJD2 Remix)
#3. The Roots – Understand
#4. Jurassic 5 – The Way We Do It
#5. Atmosphere – Kanye West
#6. Look Daggers – Before You Say No
#7. Massive Attack, Karmacoma
#8. Apollo Brown – Lonely & Cold feat. Roc Marciano
#9. Apathy -The Curse Of The Kennedys
#10. Bombay Monkey – Heartrush

Heaven can wait – Playlist 10 titres

 10276071_10152350283038905_1561402177590336988_n

#1. Nick Waterhouse – Holly
#2. The Good, the Bad and the Queen – History song
#3. Charlotte Gainsbourg & Beck – Heaven can wait
#4. Lulu Gainsbourg & Scarlett Johansson – Bonnie and Clyde
#5. Les Butcherettes – Your weakness gives me life
#6. Skye – Feel Good Inc.
#7. Damon Albarn – Heavy seas of love
#8. Beck (live) – Blue moon
#9. CW Stonking – Seven nation army
#10. Cage the elephant – Spiderhead

Raminagrobis – Playlist 10 titres

1979720_10152333832123905_2721979049104498144_n

#1. Morcheeba – Gimme Your Love
#2. The Black Keys – Fever
#3. Detroit – Null and void
#4. Aloe Blacc – Wake Me Up
#5. Dionysos – Liquid princess
#6. SNA-FU – You don’t like this song
#7. No one is innocent – Les opposants
#8. Miossec – On vient à peine de commencer
#9. Jean-Louis Aubert et Michel Houellebecq – Isolement
#10. Têtes raides – Dans la gueule du loup

Histoire des arts : La chasse à l’enfant, Jacques Prévert (1934)

Thème du programme d’éducation civique de la classe de 4ème, la justice des mineurs suscite depuis longtemps le débat. Comment remettre dans le droit chemin des jeunes qui commettent des infractions ? Entre les mesures éducatives et répressives, où faut-il placer le curseur. En 2011, des professionnels de la justice des enfants critiquaient vivement le gouvernement dans une tribune intitulée « C’est la justice des enfants qu’on assassine ». Ils contestaient surtout deux mesures : la création d’un tribunal correctionnel pour mineurs récidivistes de plus de 16 ans et la possibilité de placement en centre éducatif fermé (CEF) dès la première infraction des mineurs de 13 ans.

En 1934, l’affaire de Belle-Île-en-mer échauffe les esprits en France et inspire au poète Jacques Prévert  La chasse à l’enfant. « Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chenapan ! », c’est par ces mots que débute cette chanson et notre étude sur la justice pénale des mineurs et son évolution dans le temps.

 

OBJECTIFS de la séance

  • Aborder la justice des mineurs à travers une chanson écrite par Jacques Prévert
  • Comprendre l’évolution de la justice des mineurs du XIX°s à aujourd’hui

Cliquez ici pour écouter « La chasse à l’enfant » de Jacques Prévert et Joseph Kosma (1934)

Image de prévisualisation YouTube

Les paroles de « La chasse à l’enfant »

Livre

Belle-Île-en-mer, 1934 : les faits
« C’est à un évènement qui se produit à Belle-Île-en-mer dans l’été 1934 que se rapporte cette chanson. A l’époque, les prisons pour enfants, bagnes pour mineurs et autres maisons de correction ou de redressement sont monnaies courantes en France. Pour un délit, un conflit avec les parents, avec une famille d’accueil pour les enfants de l’assistance publique, la justice et l’état n’hésitaient pas à envoyer des mineures, parfois très jeunes dans des centres qui tenaient plus de la prison que de la « rééducation. Ces centres sont souvent des zones de non droit, de brimades et d’humiliation que l’on aurait de la peine à imaginer aujourd’hui. »
« En août 1934, une révolte éclate sur l’île. Un des enfants, avant de manger sa soupe dans le silence absolu, a ce jour-là osé mordre dans un morceau de fromage. Les surveillants l’ont alors rosé de coups. A la suite de ces mauvais traitements administrés à leur camarade, une émeute éclate au sein de l’institution de Belle-Île-en-Mer, qui provoque l’évasion massive de 55 pupilles. Ce fait divers est suivi d’une campagne de presse très virulente, et va inspirer des intellectuels comme Jacques Prévert, qui écrit son célèbre poème « La Chasse à l’enfant ». Il y dénonce la « battue » organisée sur l’île, avec prime de 20 francs offerte aux touristes et aux habitants de Belle-île, pour chaque garçon capturé. »
  • 1810 :Dans le Code pénal (articles 66 et 67) apparaît la catégorie des mineurs de justice
  • 1850 : Loi sur «l’éducation et le patronage des jeunes détenus». Le système des colonies pénitentiaires privées devient le modèle de prise en charge des mineurs de justice. Dans le langage courant, on parle  de «maisons de correction» ou de «maisons de redressement». Elles sont situées à la campagne car on veut «sauver le colon par la terre, et la terre par le colon». Ce type d’établissement sera un modèle pour toute l’Europe pendant près de cent ans.
  • 1880 : Ouverture de la colonie pénitentiaire publique de Belle-Ile en Mer à vocation agricole et maritime.
  • 1906 : La majorité pénale passe de 16 à 18 ans : les jeunes sont consi- dérés comme des mineurs pénaux jusqu’à 18 ans. La majorité civile est elle à 21 ans.
  • 1934 : Révolte des colons de Belle-Ile en Mer qui sera suivie par une des plus importantes campagne de presse contre les «bagnes d’enfants».
  • 2 février 1945 : Ordonnance relative à l’enfance délinquante. Elle est devenue la référence en matière de justice des mineurs. Elle insiste sur la primauté de l’éducatif sur le répressif et permet la création des Tribunaux pour enfants sur tout le territoire ainsi que la fonction de Juges des enfants.

La justice des mineurs et ses évolutions

http://www.dailymotion.com/video/xp3p9y
Image de prévisualisation YouTube