Histoire des arts : La chasse à l’enfant, Jacques Prévert (1934)

Thème du programme d’EMC de la classe de 4ème, la justice des mineurs suscite depuis longtemps le débat. Comment remettre dans le droit chemin des jeunes qui commettent des infractions ? Entre les mesures éducatives et répressives, où faut-il placer le curseur. En 2011, des professionnels de la justice des enfants critiquaient vivement le gouvernement dans une tribune intitulée « C’est la justice des enfants qu’on assassine ». Ils contestaient surtout deux mesures : la création d’un tribunal correctionnel pour mineurs récidivistes de plus de 16 ans et la possibilité de placement en centre éducatif fermé (CEF) dès la première infraction des mineurs de 13 ans.

En 1934, l’affaire de Belle-Île-en-mer échauffe les esprits en France et inspire au poète Jacques Prévert  La chasse à l’enfant. « Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chenapan ! », c’est par ces mots que débute cette chanson et notre étude sur la justice pénale des mineurs et son évolution dans le temps.

Image de prévisualisation YouTube

 

OBJECTIFS de la séance

  • Aborder la justice des mineurs à travers une chanson écrite par Jacques Prévert
  • Comprendre l’évolution de la justice des mineurs du XIX°s à aujourd’hui

Cliquez ici pour écouter « La chasse à l’enfant » de Jacques Prévert et Joseph Kosma (1934)

Image de prévisualisation YouTube

Les paroles de « La chasse à l’enfant »

http://3.bp.blogspot.com/-imnUILOz5A0/UPZqvcbhvWI/AAAAAAAAVhY/nmkzJmpP6k8/s1600/w3.JPG

Belle-Île-en-mer, 1934 : les faits
 
« C’est à un évènement qui se produit à Belle-Île-en-mer dans l’été 1934 que se rapporte cette chanson. A l’époque, les prisons pour enfants, bagnes pour mineurs et autres maisons de correction ou de redressement sont monnaies courantes en France. Pour un délit, un conflit avec les parents, avec une famille d’accueil pour les enfants de l’assistance publique, la justice et l’état n’hésitaient pas à envoyer des mineures, parfois très jeunes dans des centres qui tenaient plus de la prison que de la « rééducation. Ces centres sont souvent des zones de non droit, de brimades et d’humiliation que l’on aurait de la peine à imaginer aujourd’hui. »
 
« En août 1934, une révolte éclate sur l’île. Un des enfants, avant de manger sa soupe dans le silence absolu, a ce jour-là osé mordre dans un morceau de fromage. Les surveillants l’ont alors rosé de coups. A la suite de ces mauvais traitements administrés à leur camarade, une émeute éclate au sein de l’institution de Belle-Île-en-Mer, qui provoque l’évasion massive de 55 pupilles. Ce fait divers est suivi d’une campagne de presse très virulente, et va inspirer des intellectuels comme Jacques Prévert, qui écrit son célèbre poème « La Chasse à l’enfant ». Il y dénonce la « battue » organisée sur l’île, avec prime de 20 francs offerte aux touristes et aux habitants de Belle-île, pour chaque garçon capturé. »
Afficher l'image d'origine
 
 
 
  • 1810 :Dans le Code pénal (articles 66 et 67) apparaît la catégorie des mineurs de justice
  • 1850 : Loi sur «l’éducation et le patronage des jeunes détenus». Le système des colonies pénitentiaires privées devient le modèle de prise en charge des mineurs de justice. Dans le langage courant, on parle  de «maisons de correction» ou de «maisons de redressement». Elles sont situées à la campagne car on veut «sauver le colon par la terre, et la terre par le colon». Ce type d’établissement sera un modèle pour toute l’Europe pendant près de cent ans.
  • 1880 : Ouverture de la colonie pénitentiaire publique de Belle-Ile en Mer à vocation agricole et maritime.
  • 1906 : La majorité pénale passe de 16 à 18 ans : les jeunes sont consi- dérés comme des mineurs pénaux jusqu’à 18 ans. La majorité civile est elle à 21 ans.
  • 1934 : Révolte des colons de Belle-Ile en Mer qui sera suivie par une des plus importantes campagne de presse contre les «bagnes d’enfants».
  • 2 février 1945 : Ordonnance relative à l’enfance délinquante. Elle est devenue la référence en matière de justice des mineurs. Elle insiste sur la primauté de l’éducatif sur le répressif et permet la création des Tribunaux pour enfants sur tout le territoire ainsi que la fonction de Juges des enfants.

La justice des mineurs et ses évolutions

http://www.dailymotion.com/video/xp3p9y

Résultat de recherche d'images pour "la justice des mineurs infographie"

Source : Monquotidien.fr

Image de prévisualisation YouTube

GÉO 3ème II.1 – Pourquoi et comment aménager le territoire ?

La France est un pays développé mais on constate des inégalités entre les territoires. La richesse et les équipements publics sont très présents dans les métropoles, les régions frontalières et sur les littoraux. Ces espaces sont bien connectés au reste du monde mais d’autres sont plus à l’écart comme les espaces ruraux.

L’aménagement du territoire conduit par l’État et les collectivités locales a pour but de réduire ces inégalités. L’aménagement d’une ligne ferroviaire à grande vitesse (LGV) peut-elle réduire ces inégalités ? C’est ce que tu vas voir avec l’exemple de la LGV Sud Europe Atlantique entre Tours et Bordeaux.

ACTIVITÉ 1. Quels sont les enjeux de l’aménagement de la ligne Sud Europe Atlantique ?

Consigne : Réponds aux questions 1 à 4 p 273

ACTIVITÉ 2. Le tracé de la LGV peut-il satisfaire tous les habitants du territoire concerné ?

Consigne : Joue à « Des territoires, une voie »

OBJECTIF : obtiens le taux de satisfaction le plus haut possible en respectant le budget, les durée des travaux et du trajet.

NIVEAU FACILE  – mot de passe : cou-lol-zie-kna-pie

NIVEAU DIFFICILE  – mot de passe :mou-vla-fay-git-vie-tri-tuc

Pour réussir, discute avec les acteurs du territoires et déplace la LGV pour obtenir le tracé le plus satisfaisant possible.

BILAN : Complète le tableau sur ta fiche

 

ACTIVITÉ 3 : Je réalise un croquis sur l’organisation du territoire français

Consigne : Fais l’exercice p 278-279

 

ACTIVITÉ 4 : Cigéo le centre d’enfouissement des déchets nucléaires à Bure (Meuse) : j’étudie à l’aide d’un newsgame un projet d’aménagement du territoire qui fait débat

  • Bure, c’est où ?

Résultat de recherche d'images pour "bure cigeo infographie"

Consigne : Joue à « Opposition radioactive »

OBJECTIF

  • Tu as choisi d’être un porteur du projet Cigéo et tu es chargé de gérer au mieux la communication autour de ce projet d’enfouissement de déchets nucléaires.

OU

  • Tu as choisi d’être un opposant du projet Cigéo et tu dois sensibiliser les habitants aux dangers de ce projet d’enfouissement de déchets nucléaires.

 

ACTIVITÉ 5 : Participe au jeu de rôles « Le stockage des déchets radioactifs à Bure : stop ou encore ? »

EMC 6ème – Je défends les droits des enfants dans le monde

En 2015, nous fêtions les 25 ans de la Convention internationale des droits de l’enfant. Les enfants ont des droits, c’est le rôle des adultes de les faire respecter.

25eanniv_affiche_web-01_368565.89Consigne 1 :  Surligne sur l’image 5 droits des enfants qui paraissent importants à tes yeux

Consigne 2:  Regarde les vidéos et prends des notes sur ton cahier afin de réaliser un texte ou une affiche sur les droits des enfants dans le monde.

___________________________________________________________________

C’est quoi les droits de l’enfant ?

Image de prévisualisation YouTube

Clique sur l’image ci-dessous pour aller sur une vidéo interactive réalisée par l’UNICEF sur les droits des enfants dans le monde

Capture d’écran 2014-12-13 à 17.54.23

________________________________________________________________

Pourquoi Malala est-elle devenue célèbre ?

Image de prévisualisation YouTube

« La jeune Pakistanaise Malala Yousafzaï a reçu, mercredi 10 décembre à Oslo, le prix Nobel de la paix. Elle s’est engagée à lutter jusqu’au jour où elle verrait « tous les enfants à l’école ».

Elle devient ainsi la plus jeune lauréate de l’histoire du prix Nobel, qu’elle a reçu conjointement avec l’Indien Kailash Satyarthi, soixante ans, pour sa lutte contre le travail des enfants dans des usines et des ateliers où ils sont réduits à l’état d’esclaves. » (extrait du journal Le Monde)

Image de prévisualisation YouTube

___________________________________

Le droit à l’éducation dans le monde

EMC 6ème – Une identité pour tous et pour chacun

La Déclaration des droits de l’Homme et du citoyen (1789) affirme que les êtres humains naissent et demeurent libres et égaux en droits. L’égalité est garantie par la loi qui est la même pour tous et que chacun doit respecter. Chacun a droit à une identité légale mais nous sommes tous différents. L’identité personnelle nous distingue des autres mais tous les êtres humains appartiennent à la même humanité.

OBJECTIFS

  • Savoir faire la différence entre identité légale et identité personnelle
  • Savoir distinguer nationalité et religion
  • Savoir protéger son identité numérique
  1. L’identité légale : c’est quoi ?

Capture d’écran 2016-02-09 à 09.02.57

Dans ce sketch, Jamel est au service d’état civil de la mairie. Il vient pour un renouvellement de sa carte d’identité française. Mais tout n’a pas l’air simple…

  • Ici, Jamel a du mal à faire renouveler sa carte d’identité alors qu’il est français. Quel message veut-il faire passer dans ce sketch ?
  • Comment combattre les préjugés, ces idées toutes faites qui mettent des personnes à l’écart de manière injuste ?
  • Quels éléments composent l’identité légale ?

Pourquoi l’identité légale est-elle si précieuse ?

Image de prévisualisation YouTube

2. L’identité personnelle : c’est quoi ?

L’état civil n’est qu’une part de l’identité, l’identité personnelle est riche d’autres aspects : familiaux, culturels, religieux, professionnels. L’identité personnelle est multiple et complexe. Si l’identité légale est fixée à la naissance, l’identité d’une personne n’est pas figée mais se modifie au gré des rencontres et des événements de la vie.
 

Après les attentats de janvier 2015 contre Charlie Hebdo et l’Hyper Cacher, Jamel a accordé une interview à TF1 évoquant son identité et son engagement citoyen.

Image de prévisualisation YouTube

« Je suis français, musulman, artiste. Je suis né à Paris, dans le quartier de Barbès, j’ai grandi à Trappes. Je suis père de deux enfants, marié à une chrétienne, journaliste. Et ça pour moi, c’est la France ! La France de la différence, de la multiculture, de l’amour, de la tolérance, de la paix, un paix avec des valeurs nobles.

La France a permis à mes parents de travailler, elle les a aidés quand ils en ont eu besoin et pour tout ça je remercie la France et je suis pleinement citoyen. Je défendrai la France corps et âme pour tout ce qu’elle a apporté à ma famille et à tous les gens qui comme nous arrivaient d’un autre pays. »

QUE FAIRE ? Tu es un citoyen français. Comme 1/4 à 1/3 des Français, ton histoire familiale est liée à l’immigration. En classe, des élèves relèvent que tu n’es pas un ‘vraiment’ français car ta famille est d’origine maghrébine. Que fais-tu ? Tu te mets en colère ou tu laisses dire ?

ET TOI ?  Quels éléments composent ton identité personnelle ?

3. Je sais protéger mon identité numérique

10-conseils-de-la-CNIL

Image de prévisualisation YouTube

Teste tes connaissances grâce à ce quiz -> clique ici