Histoire des arts : Douce France, « les façons d’être français »

En 2009, le débat sur l’identité nationale avait provoqué une polémique. Face à cette initiative du gouvernement français, l’historien Pap NDiaye avait fait part de ses craintes : « Il y a tellement de façons d’être français qu’il serait triste que le gouvernement nous dicte ce qu’est être français. » A cette époque, le porte-parole de l’UMP, Frédéric Lefebvre, évoquait une chanson dont l’air trotte encore dans la tête de nombreux Français : « La défense de notre modèle culturel et de la Douce France chantée par Charles Trenet, passent par la redéfinition de notre identité nationale« . La référence à ce monument de la chanson française mérite bien une petite explication.

OBJECTIFS

  • Je connais les façons d’obtenir la nationalité française
  • J’étudie deux versions de Douce France (Charles Trenet / Carte de séjour) pour comprendre qu’il y a « plusieurs façons d’être Français »

_____________________________________________________

LE COURS : Être et devenir Français

 

Document3

En 1942, alors que les Allemands occupent le pays, Charles Trenet écrit « Douce France« . A l’époque, il est la nouvelle grande star de la chanson française. « Douce France » est une véritable déclaration d’amour à la France qui vit alors les moments sombres de son histoire. À l’époque, plusieurs interprétations de la chanson existent : certains la voient comme un acte d’allégeance au régime de Vichy (apologie du terroir et de ses valeurs ancestrales), d’autres comme l’hymne d’une sorte de résistance passive.

Image de prévisualisation YouTube

Questions :

1. Relève des paroles montrant que « Douce France » ressemble à une chanson d’amour.

2. Explique « Oui, je t’aime dans la joie et la douleur« 

3. A quoi ressemble la France de Charles Trenet ?


Document3 - copie

L’INA rappelle que « Carte de Séjour, jeune groupe fondé au tournant des années 80 et composé essentiellement de musiciens français issus de ce qu’on appelle alors la « seconde génération » de l’immigration maghrébine, n’est pas totalement inconnu lorsqu’il met à son répertoire en 1986 ce monument de la chanson française. Sa participation en 1983 au grand concert organisé Place de la Bastille en point d’orgue à la Marche pour l’égalité  (cette imposante manifestation nationale « pour l’égalité et contre le racisme » faisant suite aux émeutes des Minguettes, voir article p@sserelle) en a déjà fait l’un des porte-drapeaux politique et artistique d’une jeunesse issue de l’émigration, et désirant prendre pleinement sa place au sein de la communauté nationale. Mais c’est incontestablement cette version arabisante de Douce France qui va marquer les esprits et servir de tremplin décisif, en pleine montée de l’extrême droite à travers les succès électoraux du Front National, aux revendications des jeunes beurs.« 

Ecoute maintenant la version de Carte de séjour

Image de prévisualisation YouTube

4. Quelles sont les influences musicales de cette version de Douce France ?

5. A ton avis, quel message veut faire passer le groupe ?


Résumé de la séance élaboré en classe

La version de Douce France interprétée par Charles Trenet évoque avec nostalgie et amour le territoire national (« Je t’ai gardée dans mon cœur », « Oui, je t’aime », …). La France apparaît comme un pays où il fait bon vivre alors qu’en 1942 la France est occupée.

Quand en 1986, Carte de séjour reprend ce titre, les artistes veulent montrer une autre facette de la France : un pays métissé et multiculturel. A cette période, le Front national se développe et les émeutes dans les cités sont très médiatisées.

En 2005, des émeutes ont embrasé certaines banlieues. Certains Français ne se sentent pas citoyens à part entière. Certains ne se sentent pas reconnus mais la violence n’est pas une solution. Il faut s’emparer de ses armes de citoyen : le droit de vote, l’association ou encore l’art.

Source image

Plantu, entre deux chaises, 1985, Musée national de l’histoire et des cultures de l’immigration

6ème G1 – Habiter une métropole

À l’école primaire, tu as appris qu’une ville a différentes fonctions : se loger, travailler, se déplacer, avoir des loisirs. Cette année, tu vas étudier la diversité des modes de vie dans les métropoles du monde. Quels problèmes rencontrent ces grandes villes et quelles solutions apporte t-on ?

Compétence : Je mets en relation des documents

  • Étude de cas 1 – Habiter Lagos, une métropole d’un pays en développement

  • Étude de cas 2 – Habiter Londres, une métropole développée

Compétence : Je compare Londres et Lagos, propose puis vérifie des hypothèse

  • Mise en perspective : Que veut dire habiter une métropole ?

Compétence : Je localise et je situe des repères géographiques

  • Carte – Un monde habité : les grandes métropoles

4ème G2 – L’urbanisation du monde

L’urbanisation désigne le développement des villes. Depuis 1945, le monde s’urbanise à grande vitesse. Plus de la moitié de l’humanité habite déjà les villes, en 2050 ce sera probablement les 2/3.

Connectées au monde entier, des villes ont vu apparaître des nouveaux espaces et paysages. Lesquels ? Pour le savoir, tu vas travailler sur la ville la plus peuplée de Turquie, Istanbul.

Pour commencer : explique ce qu’est l’urbanisation à partir de cette vidéo montre l’évolution du peuplement à proximité d’Istanbul de 1807 aux années 2000.

Image de prévisualisation YouTube

1. Etude de cas : Espaces et paysages urbains d’Istanbul

1996, un reportage de France 2 montrent que des gecekondu fleurissent à Istanbul. Ce sont des constructions précaires qui montrent l’urbanisation anarchique à Istanbul. Aujourd’hui, que nous apprennent les paysages sur l’organisation de la ville ?

Compétence : J’étudie un paysage avec méthode (1. présente / 2. décris / 3. explique)

  • LE DOSSIER : Choisis entre l’itinéraire 1 ou 2 p 191 et fais l’activité sur ton cahier
  • LE MISE EN PERSPECTIVE : Suis les trois étapes de l’activité p 196-197
  • LA CARTE : Réponds aux questions 1 – 2 – 3 p 198 puis localise les 5 villes les plus peuplées au monde sur le fond de carte.
  • L’ACTU : Istanbul, un aéroport qui fait débat…comme en France

Image de prévisualisation YouTube

2. Etude de cas  : Tokyo, la mégapole au cœur de la mondialisation

Compétence : Je travaille en équipe en partageant des tâches, en étant actif et à l’écoute des autres

Avec plus de 35 millions d’habitants, Tokyo est la plus grande ville du monde. Gigantesque, la capitale du Japon est une véritable fourmilière humaine qui joue un rôle moteur dans la mégalopole japonaise et dans l’économie mondiale

  • LES PAYSAGES DE TOKYO – Complète cette case de bande-dessinée à l’aide d’un extrait de dessin animé et d’une vidéo du cadre de vie des Tokyoïtes
  1. flèche et nomme les éléments de paysage, les types de bâtiments et les moyens de transport
  2. écris autour du dessin ce que tu penses de la façon de vivre dans une métropole comme Tokyo (+ / -)
Afficher l'image d'origine

Vue panoramique de Tokyo par François Avril

vidéo 1 – Dans cette scène de l’excellent dessin animé « Les nouveaux héros », on voit Hiro Hamada chevaucher le génial Baymax pour une virée au-dessus d’une ville hybride entre Tokyo et San Francisco.

Image de prévisualisation YouTube

vidéo 2 –

  • RÉALISE UNE PRÉSENTATION SUR TOKYO : La mairie de Tokyo vous demande de présenter le rôle de commandement de la ville à l’échelle du Japon (p 210-211) et à l’échelle mondiale (p 212-213). Les conseils pour réussir
  1. répartissez-vous d’abord le travail
  2. réalisez votre document avec Pic Collage (2 à 3 pages) ou avec Lino (mur de post-it à organiser)
  3. préparez-vous à présenter cette brochure à l’oral

3. Etude de cas : Detroit, « la ville qui rétrécit »

Compétence : Je construis une carte mentale

En 1896, Henry Ford construit sa première fabrique automobile à Detroit. En 1904, il fonde la Ford Motor Company. Ford ou encore Chrysler font de la ville la capitale mondiale de l’automobile. Comment expliquez la crise puis le renouveau de la ville de Detroit ?

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

 

  • CONSTRUIS UNE CARTE MENTALE SUR DÉTROIT : Suis la méthode (encadrés jaunes p 215 et p 217) puis étudie attentivement les documents du manuel pour construire ta carte mentale.
Image de prévisualisation YouTube

 

MISE EN PERSPECTIVE

Deux cartes de Sciences po

EMC 3ème – Les valeurs de la république s’appliquent-elles partout et pour tous ?

En 2005, des émeutes embrasaient les banlieues questionnant le vivre ensemble en France et l’idéal républicain d’une égalité partout et pour tous. Dix ans après, la situation a t-elle changé dans les quartiers dits sensibles ?

OBJECTIFS

  • Je connais les principes, valeurs et symboles de la citoyenneté française et de la citoyenneté européenne.
  • Je comprends que l’idéal républicain est un combat permanent.
  • Je participe à une discussion à visées démocratique et philosophique.

#1. Je connais les principes, les valeurs et les symboles de la république française

 

#2. J’étudie 4 dates qui marquent l’histoire des banlieues populaires françaises.

1983 : la marche pour l’égalité

Durant l’été 1983, des affrontements opposent policiers et jeunes dans le quartier des Minguettes à Vénissieux. Pendant les affrontements, Toumi Djaïdja, le jeune président de l’association SOS Avenir Minguettes, est grièvement blessé par un policier et transporté d’urgence à l’hôpital. L’année 1983 est marquée par des faits divers racistes tragiques dont cinq Maghrébins tués pour motifs racistes selon le Ministère de l’Intérieur, 21 selon les organisations de lutte contre le racisme8.

Le père Christian Delorme – qui juge Toumi Djaïdja injustement accusé et entend le défendre – et le pasteur Jean Costil, de la Cimade, proposent alors aux jeunes des Minguettes une longue marche, qui s’inspireraient des moyens d’action de Martin Luther King et Gandhi9. Deux revendications principales émergent : une carte de séjour de dix ans et le droit de vote pour les étrangers. (d’après wikipedia)

Image de prévisualisation YouTube

1995 : le film la Haine sort en salle

Synopsis : Trois copains d’une banlieue ordinaire traînent leur ennui et leur jeunesse qui se perd. Ils vont vivre la journée la plus importante de leur vie après une nuit d’émeutes provoquée par le passage à tabac d’Abdel Ichah par un inspecteur de police lors d’un interrogatoire. (source)

Image de prévisualisation YouTube

2005 : émeutes dans les banlieues françaises après la mort de Zied et Bouna

Il y a exactement dix ans, le 27 octobre 2005, Zyed (17 ans) et Bouna (15 ans), « deux jeunes des cités » meurent électrocutés dans un transformateur après une course-poursuite avec la police. Dès le soir, une flambée de violence touche Clichy-sous-Bois et l’émotion s’empare alors du pays.

Les mesures de couvre-feu et d’état d’urgence restent en mémoire. Des formules chocs aussi. La révolte de 2005 reste inédite par son ampleur, sa durée et les cibles des émeutiers : des voitures brûlent mais aussi des écoles, des gymnases, des centres sociaux, …  Pendant trois semaines, 300 communes françaises signalent des incidents et les médias du monde entier braquent leurs caméras sur l’Hexagone.

VIDEO – Comprendre l’enclavement de Clichy-sous-bois en 5 minutes

Image de prévisualisation YouTube

2015 : Clichy-sous-Bois, qu’est-ce qui a changé depuis 10 ans ?

Image de prévisualisation YouTube

+ article Huffington post ‘Dix ans après les émeutes de 2005, les banlieues sont-elles toujours en colère ?’

___________________________________

#3. Je participe à une discussion à visées philosophique et démocratique

Pourquoi certains citoyens français ne se sentent pas reconnus comme tels ? Quelles conséquences ? Quelles solutions ?

Pour entretenir ta réflexion

Dilemme moral : Tu es un citoyen français. Comme 1/4 à 1/3 des Français, ton histoire familiale est liée à l’immigration. En classe, des élèves relèvent que tu n’es pas un ‘vraiment’ français car ta famille est d’origine maghrébine. Que fais-tu ? Tu te mets en colère ou tu laisses dire ?

http://www.dailymotion.com/video/x4vf88

Regarde la vidéo pour comprendre comment va se dérouler la discussion

Image de prévisualisation YouTube

L’évaluation par compétences

Le travail mené en Enseignement moral et civique sera évalué par compétences. Cette fiche, collée dans le cahier, va te permettre de savoir sur quoi tu es évalué et sur quoi tu dois encore progresser.

http://lewebpedagogique.com/lapasserelle/files/2015/09/grilleemc.jpg