Archive de mots clefs pour médias

4ème EMC3 – Le rôle et la diversité des médias

Objectifs

  1. Comprendre comment se diffuse l’information au 21ème siècle
  2. Savoir déjouer les pièges d’Internet (fake, buzz, théories du complot)
  3. Passer de la théorie à la pratique avec des exercices et des réalisations personnelles

 

 1. Internet a révolutionné notre façon de communiquer

Les avantages et les inconvénients d’Internet

  • un réseau multimédia
  • une information instantanée grâce aux outils nomades
  • une information mondialisée
  • un flot d’informations : comment sélectionner ? à qui faire confiance ?
  • la course à l’information : vite fait, mal fait ?

 

147633_600

par Hajo de Reijger (2014)

 

Mais c’est quoi une information ? Ce n’est pas une anecdote ni un potin. L’information doit apporter quelque chose de neuf et doit être vérifiée.

 

2. Comment travaillent les journalistes ? 

L’agence de presse est un maillon essentiel dans la chaîne de l’information. Les journalistes qui travaillent dans les agences de presse collectent l’information et la diffusent aux autres médias.

Le rôle des agences de presse

https://exmediacim.files.wordpress.com/2012/03/infographie2-1.jpg

Les règles du métier de journaliste

Les journalistes respectent des règles communes mises par écrit en 1971 dans la Charte de Munich. Il existe aussi selon les pays des chartes d’éthique professionnelle des journalistes. Tu vas travailler sur deux extraits de celle des journalistes français écrite en 2011.

___________________________________

« Le journalisme consiste à rechercher, vérifier, situer dans son contexte, hiérarchiser, mettre en forme, commenter et publier une information de qualité ; il ne peut se confondre avec la communication. Son exercice demande du temps et des moyens, quel que soit le support. (…)

La notion d’urgence dans la diffusion d’une information ou d’exclusivité ne doit pas l’emporter sur le sérieux de l’enquête et la vérification des sources. »

« Tient l’esprit critique, la véracité, l’exactitude, l’intégrité, l’équité, l’impartialité, pour les piliers de l’action journalistique ; tient l’accusation sans preuve, l’intention de nuire, l’altération des documents, la déformation des faits, le détournement d’images, le mensonge, la manipulation, la censure et l’autocensure, la non vérification des faits, pour les plus graves dérives professionnelles ;

Exerce la plus grande vigilance avant de diffuser des informations d’où qu’elles viennent. »

_______________________________________

Un journaliste peut-il être objectif ?

Le pluralisme des médias : l’exemple de la presse écrite

Le pluralisme c’est l’expression de plusieurs opinions dans un pays. Il y a pluralisme des médias quand un état leur laisse la possibilité de diffuser leurs informations et leurs opinions.

 

3. Info ou intox : comment vérifier une information sur Internet ?

Sur Internet, un flot d’informations circule vite. Comment être certain que l’information que l’on partage est solide et que ce n’est pas un fake ? Cette vidéo de France 24 t’aide à faire le point.

Trois conseils pour ne pas se faire avoir par des rumeurs (par les Décodeurs du Monde)

Une information donnée par un inconnu est par défaut plus fausse que vraie.


Fiez-vous plutôt aux médias reconnus, aux journalistes identifiés . Et ne considérez pas non plus que cela suffit à rendre leurs informations vraies. Dans des situations de crise comme celle-ci, l’information circule très vite, et peut souvent s’avérer par la suite erronée. Il vaut mieux attendre que plusieurs médias donnent un même fait pour le considérer comme établi. Il faut recouper l’information


Une photo n’est jamais une preuve en soi, particulièrement quand elle émane d’un compte inconnu. Elle peut être ancienne, montrer autre chose que ce qui est dit, ou être manipulée.

Un exemple de fake :

 

Attention à l’emballement médiatique !

L’emballement médiatique a lieu quand les journalistes, empressés de couvrir un sujet oublient les règles du métier (enquêter, remonter à la source, croiser les informations).

Un exemple d’emballement médiatique : tigre ou chat ?

 

Attention aux théories du complot !

Les théories du complot mettent en cause le déroulement d’un événement relaté par les médias pour semer le doute dans un but précis ou parfois vague : discréditer le pouvoir politique en place, rejeter la faute sur un pays ou une catégorie de la population, …

Tu entends tout le temps parler des Illuminati… mais tu ne sais vraiment pas ce que c’est ? Regarde cette vidéo.

Cette vidéo démonte des théories du complot apparues suite aux attentats de Paris le 13 novembre 2015.

 

4. À vous de jouer !

Exercice #1 : J’utilise Google image pour vérifier d’où vient et quand a été diffusée une image

Regarde le tutoriel et refais l’exercice avec les liens ci-dessous

le lien vers l’image

le lien vers google images

Exercice #2 : Je cherche le « Qui sommes nous ? » – le « À propos » pour authentifier les auteurs d’un site

Regarde le tutoriel et fais l’exercice

Cherche sur le site Wikistrike si il est possible d’identifier les auteurs du site.

Exercice #3 : Je fais la différence entre un site parodique et un site de désinformation

Clique sur le site du Gorafi : http://www.legorafi.fr/ et trouve au moins deux pages montrant que c’est un site parodique et humoristique qui indique clairement que l’information est fausse.

Exercice #4 : Je réalise un document (texte, dessin, affiche, vidéo) pour expliquer aux autres comment ne pas tomber dans le panneau

Choisis une des 3 questions, pose tes idées par écrit et lance-toi dans la réalisation

  • Comment trouver une information vérifiée sur internet ?
  • Comment vérifier si une image n’a pas été détournée ?
  • Comment éviter les pièges des théories du complot ?

Le rôle et la diversité des médias

Objectifs

  1. Comprendre comment se diffuse l’information au XXIème siècle
  2. Comprendre la révolution Internet
  3. Faire preuve d’esprit critique : les buzz, les fake, les hoax
  4. Faire le lien avec le cours d’Histoire : Je montre la différence entre un état totalitaire et une démocratie à travers le rôle des médias

Le rôle des médias

 

Cette vidéo résume l’origine et les évolutions d’internet

http://www.dailymotion.com/video/xgdned

Internet a révolutionné notre façon de communiquer

Les types de médias sociaux

 

Le rôle des agences de presse

Le site de la Fédération Française des agences de presse explique leur importance dans la diffusion de l’information.

« Sans les agences, la presse ne pourrait pas fonctionner. La plus grande partie des informations que véhiculent les media de toutes formes est collectée, mise en forme et transmise par les agences de presse.

L’agence de presse est un maillon essentiel et incontournable dans la chaîne de l’information.

  • Elle est l’intermédiaire entre « l’événement » et les media.
  • Elle s’adresse à tous les types de media dans le monde entier : presse écrite, radio, télévision, internet.
  • Elle utilise tous les supports d’information : le texte, la photo, l’image animée, le son.
  • Elle collecte l’information à tous les niveaux : local, régional, national, international.
  • Elle est généraliste ou spécialisée ( économie-finances, sports, religions, loisirs, …) »

Image de prévisualisation YouTube

Le métier de journaliste

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

La charte d’éthique professionnelle des journalistes de 2011

Extraits

« Le journalisme consiste à rechercher, vérifier, situer dans son contexte, hiérarchiser, mettre en forme, commenter et publier une information de qualité ; il ne peut se confondre avec la communication. Son exercice demande du temps et des moyens, quel que soit le support. (…)

La notion d’urgence dans la diffusion d’une information ou d’exclusivité ne doit pas l’emporter sur le sérieux de l’enquête et la vérification des sources.« 

« Tient l’esprit critique, la véracité, l’exactitude, l’intégrité, l’équité, l’impartialité, pour les piliers de l’action journalistique ; tient l’accusation sans preuve, l’intention de nuire, l’altération des documents, la déformation des faits, le détournement d’images, le mensonge, la manipulation, la censure et l’autocensure, la non vérification des faits, pour les plus graves dérives professionnelles ;

Exerce la plus grande vigilance avant de diffuser des informations d’où qu’elles viennent. »

Le pluralisme des médias : l’exemple de la presse écrite

L’objectivité journalistique ?

Si un présentateur télé comme David Pujadas (France 2) doit se montrer impartial et objectif dans ses interviews, ce n’est pas le cas de tous les journalistes. Laurent Joffrin à gauche (Le Nouvel Observateur) et Eric Zemmour à droite (RTL) font état de leurs opinions personnelles dans les médias où ils travaillent.

Les médias et leurs limites

L’emballement médiatique : quand les médias s’emballent, ils oublient souvent les règles de déontologie et les missions du journaliste. Un exemple : le 11 septembre 2010, un pasteur américain dit vouloir brûler des exemplaires du Coran pour, selon lui, montrer les dangers de l’islam. Au risque de créer l’amalgame et d’encourager l’erreur, on braque des caméras sur lui et on lui tend le micro. Quand un extrémiste réussit à faire d’un geste inconsidéré et isolé un événement médiatique, il faut aussi se questionner sur la responsabilité des médias à traiter l’information.

Un exemple d’emballement médiatique : tigre ou chat ?

Image de prévisualisation YouTube

A lire sur la [email protected] : Terry jones, l’idiot du village planétaire / 11 septembre 2010, the war on errorism

Les buzz, fake, les hoax

Image de prévisualisation YouTube

A lire sur la [email protected] : Un bus et buzz : les dessous d’un fake

Les médias informent ou influencent-ils l’opinion publique ?

Le pouvoir de la télé par Arcadio Esquivel

Les médias : savoir débrancher

Le pouvoir de la télé par Arcadio Esquivel

Ouvrons l’œil : Le traitement de l’information en temps de guerre

Dans le cadre du chapitre sur « Les enjeux de l’information » (Education civique / 4ème), nous avons présenté les médias, insisté sur la déontologie des journalistes et le pluralisme. Pour évoquer les notions de désinformation, de censure et de mise en scène de l’information, j’ai sélectionné deux médias originaux et inattendus : une chanson et une pochette d’album.

Objectifs :

  • Etudier une œuvre artistique pour comprendre le traitement de l’information en temps de guerre
  • Comprendre une guerre à travers deux angles de vue différents (objectif leçon)
  • Comprendre que la Guerre du Golfe de 1990-1991 marque un tournant pour le journalisme

Notions : média / désinformation / « guerre spectacle » / « guerre propre » / « frappe chirurgicale » / manipulation par l’image

LE DOCUMENT : Revolution.com est un album de No one is innocent, un groupe de rock français engagé. Il est sorti en 2004.

  1. Ecoute de la chanson « Us festival« 
  2. Travail sur la pochette
  3. Le fond vert amène au traitement médiatique lors de la guerre du Golfe de 1991 : les « pool », censure et désinformation, « guerre spectacle », mise en scène de l’information, manipulation par l’image).
  4. SEANCE SUIVANTE : Réflexion sur le jeu vidéo America’s army (notions de réel et de réalité virtuelle) à l’aide d’images et d’un article sur le « jeu vidéo comme arme de propagande » (autre article à venir)

US festival, No one is innocent (2004)

Image de prévisualisation YouTube

Des GI’s à l’affiche, c’est la tournée mondiale En vedette américaine dans tous les festivals Voici les stars, s’invitent à domicile Attention au départ, elles ont la détente facile.

Qu’importe la manière, qu’importe la manière Avec le Nouveau Testament dans la poche revolver.

Y’a des dollars à se faire dans l’Humanitaire Avec le Nouveau Testament dans la poche revolver Les cartouches ont bonne mine mais elles gardent la foi Un coup d’éclat et puis s’en va Kaboul, Santiago et Panama.

Qu’importe la manière, qu’importe la manière Avec le Nouveau Testament dans la poche revolver.

Avaler la pilule, la frappe est chirurgicale Sans anesthésie générale ni même locale, mon Général ! C’est juste préventif, ça ne peut pas faire de mal Toujours le même remède au chevet du malade. Kaboul, Santiago et puis Bagdad

Qu’importe la manière, qu’importe la manière Avec le Nouveau Testament dans la poche revolver.

Le fond vert et l’incrustation d’images

Image de prévisualisation YouTube

Une guerre spectacle qui éloigne les téléspectateurs d’une vraie analyse

http://www.dailymotion.com/video/x8ap6l

La vidéo de l’INA visionnée lors de l’IDD où un journaliste français raconte comment les médias ont été manipulés (clique sur la phrase)

Image 2

Source image : Photographie de Laurent Serroussi, Revolution.com, No One is innocent (2004)

Webographie :

Clichy-sous-bois, la banlieue en chantier

« J’ai honte d’être le représentant de la république dans une ville où des gens, à 15 kms de Paris, au XXI°siècle, dans une des régions les plus riches de l’Union européenne, vivent dans des conditions misérables. Je crois qu’avant les émeutes je n’aurais pas pu pousser ce coup de gueule parce qu’il n’aurait pas été entendu« .

http://www.dailymotion.com/video/xfbq56

Signé par Claude Dilain, le maire socialiste de Clichy-sous-Bois, ce coup de gueule nous renvoie à une triste date anniversaire. Il y a exactement cinq ans, le 27 octobre 2005, Zyed (17 ans) et Bouna (15 ans), « deux jeunes des cités » meurent électrocutés dans un transformateur après une course-poursuite avec la police. Dès le soir, une flambée de violence touche Clichy-sous-Bois et l’émotion s’empare alors du pays.

Les mesures de couvre-feu et d’état d’urgence restent en mémoire. Des formules chocs aussi. La révolte de 2005 reste inédite par son ampleur, sa durée et les cibles des émeutiers : des voitures brûlent mais aussi des écoles, des gymnases, des centres sociaux, …  Pendant trois semaines, 300 communes françaises signalent des incidents et les médias du monde entier braquent leurs caméras sur l’Hexagone.

Cinq après, les médias français s’invitent à Clichy-sous-bois, l’épicentre de la colère des banlieues, pour y sonder l’avenir et l’espoir des habitants. Pour éprouver aussi le Programme national de rénovation urbaine (PNRU) qui parie sur un renouveau de l’urbanisme pour redonner du souffle aux quartiers populaires.


Le dossier spécial de Libération : « Clichy sans clichés »

– « Cinq ans après, l’éveil fragile de Clichy » : «Sur l’urbain on a bien avancé, mais sur l’humain, on est en échec», résume Bertrand Kern, un élu de Seine Saint-Denis.

Un reportage de France info

« Bruits des bull-dozers et des marteaux piqueurs » : ce reportage de France info raconte le changement de visage de Clichy-sous-bois, une ville en chantier. Il reste encore des « bidonvilles verticaux » (7000 habitants sur 30 000 ont été concernés par la rénovation urbaine) et le chômage reste fort (40% des jeunes de moins de 25 ans sont touchés). L’étiquette banlieue est encore difficile à enlever mais les projets de renouveau existent.

Une vidéo de Libération permet de visualiser le changement d’urbanisme à Clichy-sous-Bois : « 600 millions d’euros investis, 1624 logements démolis et, fait peu courant dans ces projets, davantage construits (2111)« 

Un article du Monde

« Les violences de 2005, c’était un cri d’alarme (…). Il y a toujours le même manque de reconnaissance et l’absence d’avenir » analyse Dominique de Villepin dans un article du Monde. Echec scolaire, chômage des jeunes, pauvreté et sentiment d’exclusion collent toujours aux basques des cités.

Pour en savoir plus :

Un article d’Europe 1 revient en images sur la chronologie des « violences urbaines » de 2005 :  « Comment les banlieues ont flambé ? ».

Un reportage de l’AFP sur Clichy-sous-bois

Un article de la [email protected] sur l’histoire du logement en France de 1950 à aujourd’hui

Sources images