Etude de texte – Propos sur le bonheur – Le philosophe Alain refuse la fatalisme…ou le futur comme un avenir et non un destin

L’idée que l’on peut se faire de l’avenir est celle d’un chemin tout tracé, sur lequel nous serions chacun emporté et qui nous serait impossible de quitter. C’est ce que l’on appelle le destin. Quoique nous fassions, au-delà de nos passions et de nos positions raisonnables, de nos vices et vertus, nous filerions droit vers ce qui nous attend, sans savoir pour autant ce qui se trouve au bout de la route. Alain, dans le texte Notre avenir, extrait des Propos sur le bonheur, contredit cette proposition. Il la considère d’ailleurs accablante : « Tant que l’on a pas bien compris la liaison de toutes choses et l’enchainement des causes et des effets, on est accablé par l’avenir. Un rêve ou la parole d’un sorcier tuent nos espérances ; le présage est dans toutes les avenues ».

Lire la suite : http://philosophie.initiation.cours.over-blog.com/article-le-philosophe-alain-refuse-le-fatalisme-ou-le-furt-comme-un-avenir-et-non-un-destin—commentaire-du-texte-notre-avenir-extrait-des-propos-sur-le-bonheur-54978183.html

Laisser un commentaire

You must be connecté pour poster un commentaire.