Etude de texte – Propos sur le bonheur – Sur la mort – La pensée de la mort est sans objet et oblige l’homme à s’occuper pour vivre

La mort est la peur la plus extrême pour l’homme, ce qui pourtant ne le dispense de la penser.  Pourtant, cette pensée présente une certaine absurdité dans le sens où elle porte sur un objet que nous ne connaissons pas, parce que pour penser il faut être vivant, donc échapper à la mort. Pour Alain, d’après le texte intitulé Sur la mort, extrait de ses Propos sur le bonheur, la réflexion sur notre fin entraîne l’homme vers l’impatience, car il ne sait que faire à propos de sa finitude :

Lire la suite : http://philosophie.initiation.cours.over-blog.com/article-la-pensee-de-la-mort-est-sans-objet-et-oblige-l-homme-a-s-occuper-pour-vivre-ou-sur-la-mort-extrait-des-propos-sur-le-bonheur-ecrit-par-le-philosophe-alain-52535236.html

Laisser un commentaire

You must be connecté pour poster un commentaire.