Cours de philosophie – Chapitre XXII – La passion vue par les philosophes

La philosophie classique nous apprend que les passions sont dangereuses. Elles seraient une force dépassant le sujet. Passionné, celui-ci ne serait plus lui-même. Le droit français, à ce titre, reconnaît la passion comme un état contrariant la volonté de l’individu, et ainsi la peine est allégée en cas de crime passionnel, le condamné bénéficiant de […]

Cours de philosophie – Chapitre XXI – Présentation générale sur la justice : justice, représentation, liberté

Hobbes fût très certainement le théoricien politique qui ouvrit la voie vers la pensée moderne, avec sa théorie sur le contrat social. Il change radicalement de perspective, en définissant la justice non pas comme une autorité s’imposant à tout le monde, mais comme un droit reconnu à l’individu. Ainsi, le droit n’est pas à répartir […]

Cours de philosophie – Chapitre XX – Présentation générale de la justice : le débat entre justice naturelle et justice légale

Dans l’Antiquité, les sophistes déclaraient que la justice tient tout entière dans les déterminations que l’homme en fait, avec la loi. Ainsi, ils s’opposent à Platon qui, suivant sa logique idéaliste, considère que le juste est une transcendance. La proposition des sophistes sera reprise plus tard par la pensée positiviste, avec pour doctrine le droit […]

Cours de philosophie – Chapitre XIX – Présentation générale sur la justice : la loi

Le mythe de l’anneau de Gygès nous enseigne que l’homme est juste par contrainte. L’histoire nous raconte l’expérience d’un berger qui un jour découvre un anneau lui permettant d’être invisible comme il l’entend. Conscient de ce pouvoir qui désormais lui appartient, il en use pour à son tour prendre le pouvoir, en séduisant la reine […]

Cours de philosophie – Chapitre XVIII – Présentation générale sur la justice : le sentiment d’injustice

Il est plus facile de déterminer ce qui est injuste, que de donner une définition du juste. Tout le monde a ressenti au moins une fois au cours de son existence le sentiment d’injustice. D’ailleurs, il s’agit d’un sentiment qui participe de l’éveil moral de l’enfant. Ses premières confrontations avec l’injustice d’autres enfants ou de […]

Cours de philosophie – Chapitre XVII – Présentation générale sur la justice : la justice, entre institution et valeur

La justice est une question essentielle pour la philosophie, tant sur le fond que sur la forme. Sur le fond, car l’éthique est sous-jacente à la détermination de ce qui est juste et de ce qui ne l’est pas. Sur la forme, parce que la notion de justice, en concernant tout individu, nécessite discussion, débat, […]

Cours de philosophie – Chapitre XVI – La conscience, le subconscient, l’inconscient…ou lorsque Freud s’oppose à la vision classique à propos de la conscience

L’homme est une conscience posée sur un corps animal. Il est capable de penser le monde, autrui, et lui-même. Il est conscient de soi, et cette conscience lui permet de mieux se connaître. Il agit également en conscience, en parlant, riant, pleurant, chantant, aimant…Pour autant, sommes-nous toujours conscients ? N’y-a-t-il pas des instants de notre vie […]

Cours de philosophie – Chapitre XV – La morale, les sens et la raison

La morale correspond à ce qui est à faire, mais aussi à ce qui devrait être fait. Ainsi, tout en étant d’actualité, elle appartient au possible. Elle n’est jamais figée dans le marbre, même si la loi se charge de l’écrire pour partie. Cette écriture d’ailleurs n’est pas un gage absolu de moralité, la loi […]

Cours de philosophie – Chapitre XIV – Sur l’origine des idées nécessaires à la connaissance objective – Leibniz contre John Locke

Une connaissance objective est une mise en relation au sein du réel, s’appuyant notamment sur un rapport de causalité applicable dans tous les cas. Ce lien ne peut être envisagé, en plus de l’expérience sensible, que grâce à des facultés de l’esprit telles que la mémoire, l’imagination, le jugement, le raisonnement. Leur rôle quant à […]

Cours de philosophie – Chapitre XIII – Le temps et la condition humaine

L’homme, dès sa naissance, et même un peu avant son arrivée au monde, est pris dans l’écoulement des jours, qu’il en ait conscience ou pas, et ce jusqu’à sa mort. C’est une donnée à laquelle personne ne peut échapper, dénommée le temps et que l’on considère souvent comme un ennemi car il témoigne de notre […]