Salvete, discipuli !

Bienvenue sur ce site internet, créé par et pour les élèves latinistes de Mlle Braquehais au  collège Alain-Fournier du Mans.

Latinistes du collège Alain-Fournier du Mans, ce si

te est fait pour vous ! Il vous permettra de publier de beaux articles sur les thèmes que nous étudions et de retrouver des liens utiles pour vos révisions et votre plaisir.

Alors, à vos claviers !

Futurs latinistes, venez découvrir sur ce site nos réalisations, qui vous donneront certainement envie de nous rejoindre l’année prochaine !

Visiteurs d’ici et d’ailleurs, entrez dans notre domus. Vous y trouverez:

–   les travaux que les élèves de 5e, 4e et 3e ont réalisés en cours de latin
–   des outils pour vous aider dans vos révisions
–   des articles et des liens pour enrichir votre culture générale et vous plonger dans les cultures de l’Antiquité

S’il est vrai que fabricando fit faber, ce site tentera d’en livrer l’illustration…

Bonne visite !

La Maison hantée

Afficher l'image d'origineProgressivement, au fil de la séquence, vous avez découvert l’image que les Romains se faisaient des revenants et des esprits maléfiques. Je vous propose à présent de découvrir une histoire – vraie ? – rapportée dans une lettre par notre précieux Pline le Jeune, qui nous place au coeur des légendes urbaines de son temps…

oooOOOooo

N’oubliez pas : ce travail est collaboratif, c’est une traduction-puzzle. Chaque groupe doit faire son travail correctement et dans l’heure pour que nous puissions accéder au sens de l’histoire.

Accédez au Pad et commencez votre traduction !

oooOOOooo

Dans une lettre, Pline le Jeune raconte une histoire qui met le philosophe Athénodore en présence d’un fantôme obstiné…

Groupe 1 Erat Athenis spatiosa et capax domus, sed infamis et pestilens. Per silentium noctis sonus ferri et, si attenderes acrius, strepitus vinculorum longius primo, deinde e proximo reddebatur : mox apparebat idolon, senex macie et squalore confectus, promissa barba, horrenti capillo ; cruribus compedes, manibus catenas gerebat quatiebatque. Groupe 2 Inde inhabitantibus tristes diraeque noctes per metum vigilabantur ; morbus et, crescente formidine, mors sequebatur. Nam interdiu quoque, quamquam abscesserat imago, memoria imaginis oculis inhaerebat, longiorque causis timoris timor erat. Groupe 3 Deserta inde et damnata solitudine domus totaque illi monstro relicta ; proscribebatur tamen, seu quis emere seu quis conducere ignarus tanti mali vellet.

Le philosophe Athénodore arrive à Athènes et achète la maison, tout étonné de son prix très bas. Il est mis au courant de la situation. La nuit, alors qu’il est à son bureau, il voit le fantôme, mais, imperturbable, il lui fait signe d’attendre un peu…

Effigies scribentis capiti catenis insonabat. Groupe 4 Philosophus respicit rursus et sine mora tollit lumen et sequitur. Ibat effigies lento gradu, quasi gravis vinculis. Postquam deflexit in aream domus, repente dilapsa deserit comitem. Desertus herbas et folia concerpta signum loco ponit. Groupe 5 Postero die adit magistratus, monet ut illum locum effodi iubeant. Inveniuntur ossa inserta catenis ; collecta publice sepeliuntur. Domus postea manibus caruit.

Pline le Jeune, Lettres, VII, 27.

Le latin, un trésor pour maîtriser le vocabulaire français !

Les latinistes de 4e se lancent pour défi de jouer au célèbre jeu de société Qui est-ce ? en latin. Rien qu'en latin. Pour y parvenir, ils se devaient de maîtriser le vocabulaire latin du corps, que le français a repris pour élaborer son lexique de mots courants ou soutenus.

Quoi de mieux que des mots croisés pour vous faire, à vous aussi, découvrir qu'on n'échappe jamais au latin… et que l'étude de cette langue ancienne est même un trésor pour entrer dans les subtilités du français !

Les mots croisés de Matéi-Robert et Iron :

 

 

Les mots croisés de Laura, Linda et Melisa :

 

Les mots croisés de Florine, Duygu et Eva :

 

Les mots croisés de Maysa, Emma et Yousra :

 

Les mots croisés de Jordy et Alaïsa :

 

Les mots croisés de Sofiane, Toura et Rida :