Le baiser de l’Hôtel de ville

26 11 2008

Doisneau, « Le baiser de l’hôtel de ville »

 

Niveau des apprenants : B2

Durée : 3 heures

Matériel requis :

- la photo de Robert Doisneau « Les amoureux de l’Hôtel de ville » en transparent

- un rétroprojecteur

- un corpus de photos de Robert Doisneau

  A)    Activité de réception visuelle : photographie « Le Baiser de l’Hôtel de ville ». 

  Il s’agit d’une photo de Robert Doisneau, photographe de l’après-guerre. Elle a été prise en 1950 et a été publiée en 1950 par le magazine américain Life qui avait commandé à Robert Doisneau un reportage sur les amoureux à Paris. Elle a été vendue aux enchères pour  184 960 euros.

 

Consigne : Répondez aux questions :

Où se déroule la scène ? Dans quelle ville ? Devant quel monument ?

…………………………………………………………………………………………………

A quel moment de la journée ?

…………………………………………………………………………………………………

Qui sont, selon vous, les personnes photographiées ?

…………………………………………………………………………………………………

Quels sont les différents plans ? Combien y a-t-il de personnes et d’actions visibles ?

…………………………………………………………………………………………………

…………………………………………………………………………………………………

Selon vous, à quelle époque a été prise cette photo ? Quels sont les indices qui vous permettent de le dire ?

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Selon vous, à quelle catégorie sociale appartiennent les différentes personnes photographiées ?

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Est-ce que vous aimez ce tableau ? Que vous inspire-t-il ?

…………………………………………………………………………………………………

…………………………………………………………………………………………………

Est-ce que vous aimez les photos en noir et blanc ? Préférez-vous les photos en noir et blanc ou en couleurs ? Pourquoi ?

…………………………………………………………………………………………………

…………………………………………………………………………………………………

Trouvez-vous cette scène naturelle ?

…………………………………………………………………………………………………

Cette photo a été mondialement connue, a fait le tour du Monde, selon vous pourquoi ?

Faîtes des hypothèses sur les raisons du succès de cette photo. Vous utiliserez l’expression de la condition et le subjonctif.

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

 

 

B)  Activité de réception écrite : extrait du roman Les amoureux de l’hôtel de ville de Philippe Delerm

 

a)      Consigne : Lisez l’extrait suivant qui correspond aux premières pages du roman :

 

« Le baiser de l’Hôtel de Ville. Je n’aimais pas cette photo. Tout ce noir et ce blanc, ce gris flou. (…) L’amour happé au vol sur un trottoir, la jeunesse insolente sur fond de grisaille parisienne bien sûr … Mais il y avait la cigarette que le garçon tenait dans sa main gauche. Il ne l’avait pas jetée au moment du baiser. Elle semblait presque consumée1 pourtant. On sentait qu’il avait le temps, que c’était lui qui commandait. Il voulait tout, embrasser et fumer, provoquer et séduire. (…) La position de la fille était émouvante. On pouvait la sentir à la fois tranquille et bouleversée, offerte et presque réticente2. C’était elle qui créait le mystère de cet arrêt sur image. Lui, c’était comme s’il bougeait encore. Mais elle, on ne la connaissait pas. Il y avait son cou fragile, à découvert, et ses paupières closes3 (…). Mais déjà le désir avait dans sa nuque renversée la crispation du destin4, déjà l’ombre penchée sur son visage recelait5 une menace. Je trichais évidemment ; je mentais, puisque je les connaissais. Enfin, je croyais les connaître.

L’homme au béret, la femme aux sourcils froncés donnaient à la scène une tension qui en faisait aussi le prix. Et puis il y avait Paris, une table, une chaise de café, l’Hôtel de Ville, la calandre6 d’une automobile. Dans la rumeur imaginée, le gris brumeux, il y avait la France aussi, toute une époque. ( …). On la trouvait partout. Le baiser de l’Hôtel de Ville. 1950.

 

Comme  on eût dit L’embarquement pour Cythère ou Le Déjeuner sur l’herbe. »

 

1 : brûlée entièrement    2 : hésitant        3 : fermées      4 : inquiétude à propos de l’avenir

5 : contenait   : pièce d’une voiture

 

b)      Consigne : Répondez aux questions suivantes

 

1)      Quel est le sujet de cet extrait ? Qui est son auteur ?

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

2)      Quel est le sentiment de l’auteur sur cette photo ?

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

3)      Qu’est-ce qu’un « arrêt sur image » ?

………………………………………………………………………………………………….

4)      Que signifie selon vous l’expression « amour happé au vol » ?

………………………………………………………………………………………………….

5)      Pourquoi Le baiser de l’Hôtel de ville est-il comparé aux tableaux «  L’embarquement pour Cythère » et « Le Déjeuner sur l’herbe » ? Que représentent ces tableaux ?

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

6)      Cet extrait correspond aux premières pages du roman. Quels indices vous permettent de faire des hypothèses sur la suite de l’histoire ?

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

 

 

Consigne : Lisez la critique suivante, de Jacques Prévert poète français et grand ami de Doisneau:

 

« Lorsque Robert Doisneau travaille à la sauvette1, c’est avec un humour fraternel et sans aucun complexe de supériorité qu’il dispose son miroir aux alouettes2, sa piègerie de braconnier 3 et c’est toujours à l’imparfait de l’objectif4 qu’il conjugue le verbe photographier ».

 

: en cachette  : instrument de chasse   : chasseur qui utilise des pièges sans en avoir le droit

4 : partie de l’appareil photo qui permet de viser

 

Quel champ lexical utilise Jacques Prévert dans cette critique ?

……………………………………………………………………………………………………………

 

D’après votre analyse de la photographie, l’extrait du roman de Philippe Delerm et la critique de Jacques Prévert, comment qualifieriez-vous le style photographique de Robert Doisneau ?

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

 

 

C)   Exercices grammaticaux : révision des temps du passé.

 

Quel est le temps verbal utilisé par le narrateur dans cet extrait ?

Quand utilise-t-on ce temps ? Quelle est sa valeur ?

……………………………………………………………………………………………………………

 

Consigne : Réécrivez l’extrait de Philippe Delerm au passé composé. Attention, vous respecterez la concordance des temps !

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

 

Y-a-t’il un changement de sens ? …………………………………………………………………….

 

Consigne : Employez l’imparfait ou le passé composé. Justifiez votre choix.

 

Quelqu’un ……………… (dire) un jour : « On …………………. (retrouver) les amoureux du Baiser de l’Hôtel de Ville. En fait, les amoureux ………… (être) des figurants, des étudiants de théâtre. »

 Je ……………… (hausser) les épaules, un peu triste. Pour moi, qui ……………. (être) toujours un passionné de Robert Doisneau, cette photo ………………… ( représenter) bien plus qu’une scène de rue, elle ……………… ( symboliser ) l’amour dans ce qu’il a de plus vivant et de plus spontané. Peu à peu ma tristesse ………………. ( se transformer) en colère : comment Robert Doisneau, qui ……………… (privilégier) tout au long de sa carrière la photo spontanée, naturelle et sincère, ………………….. (pouvoir ) succomber à la facilité de la photo truquée ?! Je …………………

( devoir) comprendre !

Je ………………….. (avoir) alors plus qu’une obsession : retrouver coûte que coûte les amoureux de l’Hôtel de Ville !

 

D) Activité de production écrite : atelier d’écriture

A partir des photos de Robert Doisneau, vous inventerez l’histoire de la photographie que vous aurez  choisie : description des personnes photographiées, des lieux, conditions dans lesquelles elles ont été prises, liens entre les personnages etc.

Vous ferez une description au passé en respectant la concordance des temps.

 

 

 

 

 


Actions

Informations

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire