Août

FRANCE

A DAX, oreille pour Talavante malgré un échec à l’épée et un autre trophée pour Lorenzo. Un trophée pour Jean-Baptiste dans la course de Montalvo. Sortie a hombros du mayoral de Pedraza après deux vueltas, la première pour Bello auquel Rafaelillo coupe les deux oreilles et la deuxième pour Brigadier; Luque accompagne son collègue par la Grande Porte. Ginés Marín sort a hombros avec les ventorrillos (forte demande de 2e trophée) pour terminer le cycle.

A BEZIERS, 3 fois une oreille pour Castella dans son mano a mano avec la princesse Léa. 3 oreilles pour Roca Rey contre une à Talavante avec la vuelta d’Escondido de García Jiménez. Juan Bautista coupe deux fois une oreille (dont une d’un sobrero de José Cruz) et Rafaelillo une de plus dans la miurada. Dans la novillada, Salenc et Olsino empochent tous deux un trophée.

A BAYONNE, pour la corrida goyesque, 4 oreilles pour López Simón, une pour Díaz et une vuelta pour Ponce.

A Saint-Gilles, 4 oreilles pour Joubert contre une oreille à Castella; vuelta au dernier margé.

A Mimizan, tous a hombros : Campos avec 3 oreilles et Padilla et Escribano a minima.

Aux Saintes Maries, Castella sort a hombros et Garrido coupe une oreille.

ESPAGNE

A MADRID, Grande Porte pour Román avec les toros de Joselito.

A BILBAO, oreille pour Ferrera avec les torrestrellas et pour Díaz dans la corrida d’Alcurrucén. Deux fois une oreille pour Roca Rey avec les jandillas et une pour chacun avec les victorinos : Urdiales, Escribano et Ureña. Ponce coupe deux oreilles pour la sixième fois face à Ebanista et une pour Marín. Urdiales et Roca Rey touchent à nouveau du poil avec leurs toros de Puerto de San Lorenzo. Pour terminer, avec les miuras, une oreille pour Román et deux fois une vuelta pour Leal.

A MÁLAGA, une oreille pour Padilla dans la première corrida du cycle. Castella coupe deux fois une oreille et Talavante une dans la corrida de Victoriano del Río. Oreille et vuelta pour Ureña avec les fuenteymbros. Fortes repart de son solo avec deux oreilles dont une à un victorino mais aussi avec un coup de corne superficiel de 15 cm. Ponce coupe 4 oreilles et gracie Jaraiz de Juan Pedro, un toro classieux mais faible comme on pouvait s’y attendre. Talavante coupe la seule oreille de la corrida la plus attendue avec du bétail de Cuvillo.

A SAN SEBASTIÁN, une oreille pour Roca Rey lors de l’ouverture. Luis David Adame sort a hombros et son grand frère obtient un trophée puis fait un tour de piste; un appendice également de Rabanito d’El Parralejo par López Simón. Ponce et Cayetano coupent une oreille chacun à des toros de José Vázquez. Une oreille pour Perera dans la dernière.

A Almería, lors de la novillada d’ouverture, double trophée pour Valadez, accompagné a hombros par Toñete et une oreille pour Cabrera. Ponce obtient deux doubles trophées contre deux fois un à Marín. El Juli obtient deux oreilles d’un toro, une seule pour Ferrera et Roca Rey. Díaz, avec un double trophée, et Adame sortent a hombros avec les victorinos; une oreille pour Del Álamo.

A Cuenca, deux oreilles d’un toro de vuelta de José Vázquez pour Castella. Garrido obtient 4 oreilles et Juli et Perera l’accompagnent par la Grande Porte. Ferrera sort a hombros et Garrido coupe une oreille de plus pour la clôture.

A Linares, Ponce retrouve les flores et coupe 3 oreilles contre une à Díaz.

A Ciudad Real, Luque obtient 3 trophées, Ureña deux fois un et Tendero donne une vuelta, le tout avec les victorinos. 3 oreilles et une queue avec l’indulto de Juguetón de Daniel Ruiz pour Ponce et 4 oreilles pour Luque.

A Gijón, Padilla coupe une oreille pour l’ouverture puis Roca Rey obtient un double trophée d’un toro de Sánchez Arjona; un pour El Fandi. Dans la novillada, Colombo coupe les deux oreilles d’Artesano, un novillo d’El Freixo primé d’une vuelta; un trophée pour Sánchez. Perera coupe une oreille alors que Garrido perd des prix aux aciers. Oreille pour Ferrera et Cayetano pour clore la feria.

A Huesca, Talavante coupe une oreille lors de la corrida inaugurale de la feria du Basilic puis Castella (3 oreilles) et Padilla sortent a hombros dans la suivante. Ferrera n’a peur de rien ni de personne : il triomphe pleinement devant Ponce et Perera qui coupe chacun une oreille. Abellán triomphe et Paquirri coupe une oreille.

A Huelva, dans la novillada, double trophée pour Serna et deux fois un pour Silvera. Carton plein pour Perera accompagné a hombros par Miranda dans la corrida de Torrealta. Une seule oreille pour Roca avec les cuvillos.

Au Puerto, 3 oreille pour Ferrera et Roca Rey alors que Padilla repart avec un trophée. Une oreille pour Marín avec les cuvillos. Simón obtient deux fois une oreille et Garrido coupe un trophée. El Juli coupe 5 oreilles et une queue dans son mano a mano avec Morante qui annonce sa retraite après une bronca.

A Pontevedra, avec des toros d’Alcurrucén double trophée pour Ferrera accompagné par la Grande Porte par El Juli; une oreille pour Roca. Une oreille pour Cayetano dans la corrida mixte. Del Álamo triomphe pour clore la saison dans les arènes galiciennes.

A Palma, après l’adoption de la loi régionale prévaricatrice des jours derniers, triomphe de Talavante et une oreille pour Cayetano au cri de « Libertad ».

A Sanse, 3 oreilles pour Perera et Talavante accompagnés a hombros par Ortega Cano. Dans la novillada, Colombo coupe une queue et De Pablo un double trophée.

A Colmenar, double trophée pour Ferrera et une pour Paquirri. Juan Bautista triomphe dans la suivante et Roca Rey obtient un trophée.

A Cieza, avec les adolfos, double trophée pour Mora accompagné a hombros par Puerta tandis que Luque repart avec un trophée.

A Tarazona (Albacete), un oreille d’un toro de Dolores Aguirre pour Rafaelillo.

A Tafalla, avec des animaux de Couta de Fornilhos, oreille pour Vara, J. Cortés et E. Fernández. Une oreille pour El Cid d’un individu d’Antonio San Román.

A Cenicientos, une oreille d’un adelaida pour Joselillo. Avec les toros de Flor de Jara, oreille pour Aguilar et Nazaré.

A Estella, 3 oreilles pour Urdiales qui monte en température et une pour Díaz et Marín. Dans la novillada de Azcona, trois oreilles pour El Adoureño.

A Íscar, avec des toros de Domínguez Camacho trois oreilles pour Fortes, accompagné à hombros par Ureña; une pour Díaz.

Novilladas

A MADRID, vuelta pour Flores dans le concours international des novilladas nocturnes. Atienza coupe une oreille d’un animal d’Ana Romero lors de la finale. Une vuelta pour Henche faceà un Sobral.

A Mont de Marsan, pour la novillada-concours de Saint Perdon, le novillo Rascatripas de Pincha reçoit les honneurs posthumes.

A Carcassonne, le matin oreille pour Serna et Silvera et l’après-midi 3 trophées pour Pacheco et une vuelta pour Solera avec les miuras.

A Roquefort, novillos de Saltillo qui permettent à Navarrete de triompher, à Pacheco d’obtenir une oreille et à Ponce de faire un tour de piste.

A Blanca, deux oreilles pour El Galo avec un novillo de vuelta des frères Lozano alors que Carretero repart sur un bilan de vuelta et oreille. Fernández a hombros et vuelta pour Durán avec les novillos du même fer que la veille. Avec les novillos de Guadalmena, 3 oreilles pour Serna et une plus vuelta pour Moreno.

A Alicante, deux fois une oreille pour Rico contre une à Sánchez et Ochoa avec un lot de Los Galos.

A Parentis, vuelta pour Pacheco dans la course de Monteviejo. Avec les prietos, une oreille pour Palacios et une vuelta pour Valencia.

A Millas, double trophée pour Isiegas et un pour Navarrete. Vuelta à Borracho des frères Tardieu et prix au meilleur picador pour F.J. Sánchez.

A Soustons, Aguado sort a hombros et Serna obtient un appendice.


Laisser un commentaire