Les 50 meilleurs élevages

On arrivait en 2012 au chiffre de 1350 élevages de taureaux braves. Il convient donc de faire le ménage dans tout ça, si j’ose dire. C’est pour cela que nous avons sélectionné 50 élevages de tous types dans une démarche qui, bien que basée sur l’analyse de l’actualité taurine de ces dernières années, reste forcément soumise à une grande part de subjectivité. Ils sont classés par ordre alphabétique et certains élevages historiques n’y apparaissent pas mais on peut les retrouver dans les pages consacrées à chaque encaste. Si certains aficionados ont le souvenir de corridas intéressantes lors du dernier lustre ils peuvent laisser un commentaire qui permettra peut-être de sortir de l’oubli telle ou telle ganadería.

Clic sur le mot souligné pour avoir accès à la fiche

Aguirre (Dolores) : Atanasio Fernández

Alcurrucén = Hnos Lozano = El Cortijillo : Núñez

Bañuelos : Torrealta (Torrestrella)

Cebada Gago : Cebada Gago (Núñez/Torrestrella/Jandilla)

Conde de Mayalde : Contreras et Domecq

Conde de la Maza : Villamarta/Núñez

Cruz (José)* : Domecq (Jandilla)

Cuadri (Celestino) : Cuadri (Urcola/Santa Coloma)

Domecq (Santiago) : Domecq-Torrestrella

El Parralejo* : Domecq (Jandilla)

El Pilar : Domecq (Aldeanueva)

El Tajo-La Reina : Domecq-Núñez

El Torero (Toros de) : Domecq (Salvador)

Escolar (José) : Santa Coloma-Saltillo

Fraile (Juan Luis) : Santa Coloma (Graciliano)

Fuente Ymbro : Domecq (Jandilla)

Garcigrande : Domecq (Juan Pedro)

Guadaira* : Domecq (Jandilla)

Gavira : Domecq (El Torero)

Guadalmena* : Domecq (Cuvillo)

Ibán (Baltasar) : Ibán (Contreras/Domecq)

Jandilla : Domecq

La Quinta : Santa Coloma (Buendía)

Los Maños*: Santa Coloma (Buendía)

Martín (Adolfo) : Saltillo-Santa Coloma

Martín (Victorino) : Saltillo-Santa Coloma

Miura (Hdos de don Eduardo) : Miura (Gallardo-Cabrera)

Montalvo : Vicente Martínez et Domecq

Montealto : Domecq (El Ventorrillo)

Núñez del Cuvillo (Joaquín) : Osborne/Marqués de Domecq/Juan Pedro

Palha : Pinto Barreiros/Pedrajas et Baltasar Ibán

Parladé (Toros de) : Gamero Cívico/Domecq

Pedraza de Yeltes : Domecq (Aldeanueva)

Pedrés (Hnos) : Domecq (Aldeanueva)

Peña (Fernando)* : Torrestrella

Prieto de la Cal : Veragua

Puerto de San Lorenzo :  Lisardo Sánchez-Atanasio Fernández

Rehuelga : Santa Coloma (Buendía)

Romero (Ana) : Santa Coloma (Buendía)

Ruiz (Daniel) : Domecq (Jandilla)

Saltillo (Moreno de Silva) : Saltillo

Sorando (Román) : Domecq (Las Ramblas)

Torrealta : Domecq-Torrestrella

Torrestrella : Torrestrella (Veragua/Domecq/Núñez)

Valdefresno : Lisardo Sánchez (Parladé)/Atanasio Fernández

Valdellán : Santa Coloma (Graciliano)

Vázquez (José) : Domecq (branche Jandilla)

Victoriano del Río = Toros de Cortés : Domecq

Villamarta* : Villamarta

Zalduendo : Domecq (Jandilla)

___________________________

*élevage surtout performant en novilladas

Un commentaire pour “Les 50 meilleurs élevages”

Laisser un commentaire