A voix haute, la force de la parole

Chaque année à l’Université de Saint-Denis se déroule le concours « Eloquentia », qui vise à élire « le meilleur orateur du 93 ». Des étudiants de cette université issus de tout cursus, décident d’y participer et s’y préparent grâce à des professionnels (avocats, slameurs, metteurs en scène…) qui leur enseignent le difficile exercice de la prise de parole en public. Au fil des semaines, ils vont apprendre les ressorts subtils de la rhétorique, et vont s’affirmer, se révéler aux autres, et surtout à eux-mêmes. Munis de ces armes, Leïla, Elhadj, Eddy et les autres, s’affrontent et tentent de remporter ce concours pour devenir « le meilleur orateur du 93 ».

Date de sortie 12 avril 2017 (1h 39min)
Avec acteurs inconnus
Nationalité français

C’est quoi ce concours d’éloquence ?

Le concours Eloquentia Saint-Denis a été créé il y a maintenant 4 ans par l’artiste Stéphane De Freitas , hébergé et soutenu par l’Université Paris 8. Le concours a pour objectif de favoriser et de promouvoir la rhétorique , c’est à dire mettre en avant l’art du bien parlé. Ce concours des éloquences  veut  faire émerger en chacun des candidats des dons insoupçonnés. Durant le concours, les participants s’opposent lors de joutes oratoires devant un jury de comédiens, et d’avocats. Une semaine à l’avance ils reçoivent un sujet et une position imposée, par exemple « l’amour suffit-il au bonheur ? » ou encore « faut-il rendre la monnaie de sa pièce ?». Puis, deux par deux ils tenteront de faire valoir leur idée devant les jurés. Non seulement Eloquentia est un concours, mais il propose aussi une formation de 6 semaines encadrée par des avocats et des experts de l’éloquence. Lors de ces six semaines, les étudiants sélectionnés bénéficient de cours afin de bien gérer un entretien d’embauche, de cours d’improvisation ainsi que de cours les formant au discours classique.

Ce concourt a connu une grande  médiatisation avec le reportage d’infrarouge diffusé sur FRANCE 2 en 2015, ce qui a pour conséquence la création d’un long métrage style documentaire présenté le 21/11/17 au festival des Oeillades. Alors, ne le manquez pas !

Zoé a adoré !
« Un vrai bijou » pour citer le Point. Cette oeuvre est à mon gout simplement génialissime ! C’est un documentaire vrai qui reste modeste .Très touchant par les histoires personnelles des étudiants et par  leur évolution tout au long de la formation qu’ils suivent. Ce film transmet un message très humain et réaliste sur la confiance en soi, la passion et l’art de s’exprimer ! une film qui nous fait vibrer, frissonner, passer du rire aux larmes…
Un film très touchant et incroyablement beau.

L’avis de Sunny
Lorsque j’ai lu le synopsis, je m’attendais à un énième film ou documentaire sur les jeunes de banlieue, bourré de clichés, qui donne une image négative ou idéalisée de cette jeunesse désabusée. Mais en fait non. J’étais loin de la vérité. Ce fut tout le contraire, c’est un documentaire qui valorise l’expression sous toutes ses formes, qu’elle soit écrite ou orale, en vers ou en prose, ironique ou pathétique. On ne s’imagine pas tomber sur des jeunes bourrés de talents, qui pour la plupart n’osent pas parler car il est bien question de parler dans ce concours. Ce concours est pour eux une renaissance intellectuelle. A travers, l’apprentissage de la rhétorique on les voit se dévoiler peu à peu.  On les voit travailler dur pour arriver là où ils veulent et parfois c’est une surprise pour eux aussi. Ils doutent de leur réussite mais tous les jours ils ont aussi la rage et la force de vivre et d’y arriver coûte que coûte. C’est une belle fable sur le fait que la d’où nous venons n’a pas forcément de conséquences  sur ce que l’on deviendra. La morale est simple : » ce n’est pas d’où vous venez mais où vous allez qui définit et définira ce que vous deviendrez ». Ce film nous pousse a détruire les murs qui nous entourent  pour exprimer qui on est dans cette société basée sur l’apparence.

L’avis de Mathilde
J’ai vraiment adoré ce film. Je l’ai trouvé très émouvant. Le réalisateur nous montre que tout le monde a le droit à la parole et que parler est une liberté. Il nous montre aussi que les jeunes savent s’exprimer autrement qu’avec des insultes. J’ai adoré les moments où les étudiants faisaient leur discours, certains étaient très touchants et d’autres nous font réfléchir.

Et toi Célia?
J’ai vraiment beaucoup aimé ce film. C’est un film très fort et très émouvant. On voit la perspicacité, le courage ainsi que l’évolution de ces jeunes étudiants, ils vont faire leur maximum en peu de temps pour arriver à leur but en participant au concours Eloquentia. Ils ont le courage de prendre la parole et on se rend compte à quel point c’est important de savoir utiliser les mots correctement. Il y a un passage où un professeur dit que  »c’est compliqué d’écrire mais encore plus de parler car a l’écrit on peut gommer alors qu’à l’oral on ne peut pas ».

Le concours d’éloquence expliqué par  Nils
Les concours d’éloquence sont en effets bien réels ils se déroulent pour la plupart dans des facultés ayant un rapport avec les sciences sociales ou le droit mais tous les étudiants peuvent y participer grâce à l’ARES qui organise chaque année un concours dans une ville différente afin de laisser à tous les étudiants une possibilité d’y participer.
Un concours d’éloquence se déroule en 5 temps ayant chacun des règles différentes. Les candidatures libres sont les candidatures des étudiants ne faisant pas partie d’une université ou se déroule un concours d’éloquence, ils doivent alors pour avoir une chance d’être sélectionnés et de pouvoir participer, envoyer une vidéo d’eux argumentant sur un sujet qu’il auront choisi parmi une liste présente sur le site de l’ARES.Ensuite pour les qualifications les quarts de finale et la finale les règles sont globalement les mêmes, les candidats choisissent un sujet sans avoir de position obligatoire (pour ou contre) et ils doivent argumenter sur ce sujet pendant 8 minutes, le jury leur posera ensuite des questions pour évaluer leur spontanéité.La phase finale se déroule d’une autre façon, en effet les candidats doivent préparer un argumentaire de deux fois 5 minutes sur un thème imposé avec une position imposée.
Ces concours sont une très bonne chose car ils permettent à des étudiants de prouver leur aisance à l’oral .

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *