LE MYSTERE DU TEMPS

Au commencement le temps n’existait pas, l’obscurité régnait sur terre.

Mais un jeune garçon voulait que les choses changent.  Il essaya de faire du

feu mais cela n’éclairait que sa petite maison. Un jour, il alla dans la bibliothèque de son grand-père, il trouva de vieux manuscrits. Son grand-père avait beau lui dire d’aller moins haut car l’échelle qui menait jusqu’aux vieilles étagères n’était pas très solide mais le garçon n’écoutait pas, l’échelle céda et tous les livres tombèrent un par un. Le garçon ramassa quelques livres et trouva un énorme grimoire, le garçon le consulta et découvrit un article intéressant, il déchira la page et rentra vite chez lui.

Sur la route, il rencontra un lézard qui lui demanda de l’écouter. «Trouve la solution je t’en pris j’ai besoin de lumière et de chaleur» Le jeune homme emmena le lézard avec lui.

Une fois arrivés à sa maison, ils regardèrent l’article. Il était écrit «Trouve les trois pierres divines et réunis les au sommet du Mont-Dieu ainsi l’univers trouvera la clarté et la nuit sera terrassée par la lumière». Le jeune homme désespéré renonça tout d’abord à cette aventure mais le lézard lui dit qu’il pouvait essayer de demander des conseils à sa tribu. Les deux amis partirent ensemble jusqu’à un grand rocher. Le lézard demanda à son peuple de les aider et un vieux lézard âgé de 115 ans dit qu’il savait où se trouvaient les pierres divines.«La première se trouve au lac Makenhosappo, la deuxième se cache dans l’arbre millénaire et la troisième se situe dans la grotte d’Astruub».

Les deux compagnons se mirent en route vers le lac Makenhosappo. Arrivé au lac le petit lézard se sentait ridicule comparé à l’immensité du lac. Le gardien du lac leur demanda ce qu’ils voulaient ? Le garçon lui raconta l’histoire et le gardien lui dit de tuer le serpent géant du lac. Alors, le garçon monta dans une vieille barque. Le serpent ne perdit pas de temps il s’attaqua à la barque et fit chavirer le lézard ; lui arracha la queue et s’ étouffa avec. Le gardien stupéfait fut obligé de les aider un peu. Il activa un levier et l’eau du lac s’éleva dans le ciel. Le lézard courut chercher la pierre et retourna sur la terre avant que toute l’eau ne retombe dans le creux du lac. Ensuite, les deux amis repartirent vers l’arbre millénaire. Arrivé devant l’arbre, le lézard se sentit tout petit comparé à la taille de l’arbre. Le lézard tenta de grimper à l’arbre mais une branche le projeta au sol. «Que viens-tu faire sur ma vieille écores usée ? » Le jeune garçon lui raconta toute l’histoire. L’arbre répondit qu’il les laisserait monter jusqu’à la pierre mais qu’en suite il ferait tout pour les faire chuter. Le garçon monta alors jusqu’à la pierre et cria au lézard d’installer un tas de feuilles. Le lézard tapissa beaucoup de feuilles tout autour de l’arbre. Le garçon s’empara de la pierre et aussitôt l’arbre le frappa de partout et le jeune garçon se laissa tomber sur les feuilles. Ils partirent vers la grotte d’Astuub. Arrivé devant l’entrée de la grotte, le lézard ne fit aucun commentaire mais plein de rochers leur tombèrent dessus très rapidement. Les deux compagnons coururent se réfugier au fond de la grotte. Le lézard ne trouva pas la pierre divine et le jeune homme proposa de tout déblayer jusqu’à ce qu’ils la découvrent. Au bout de quelques heures le garçon vit une lueur, c’était la pierre qui scintillait. Une fois sortis de la grotte, les deux aventuriers se précipitèrent vers le Mont-Dieu. Le lézard aperçut le sommet de la montagne. Il montèrent et prirent au moins 2 jours avant d’arriver au sommet.

Enfin ils assemblèrent les 3 pierres et le Mont-Dieu trembla. En fait c’était un volcan. L’éruption provoqua un geyser de lave. La lave jaillit tellement haut dans le ciel que cela forma une énorme boule de lumière : le soleil.

Tout les gens virent la clarté apparaître. Les deux amis rentrèrent dans le village et furent accueillis comme des héros. Les ténèbres de la nuit n’apparaîtront que le soir maintenant. Le récit de cette histoire sera connue pour les siècles à venir.

 

fin


Dejar un comentario

DebeConectado por dejar un comentario.