En automne

Les hommes sont monotones

Donc le temps, le roi de météo

N’a pas de raison d’être beau.

En hiver, les enfants jouent

Dans des clairières

Et prennent l’air.

Au printemps, les fleurs se rouvrent

Et se balancent dans le vent.

En été

Le soleil réchauffe

En souriant

Les êtres vivants.

Mais le temps a décidé d’arrêter

Car trop de travail pourrait le tuer

Et c’est pour cette raison

Qu’aujourd’hui, ma bonne dame, il n’y a plus de saison.


Dejar un comentario

DebeConectado por dejar un comentario.