L’Xmind nouveau est arrivé !

Actu heuristique, Xmind 1 commentaire »

Xmind

Une nouvelle version d’Xmind est disponible depuis quelques jours, baptisée « Xmind 2013″ ; au menu, le logiciel est toujours décliné en « gratuit », « plus » et « pro », sachant que si vous aviez investi dans une version payante, une réduction vous sera proposée au moment de la mise à jour.

Parmi les principaux changements, de nouveaux icônes et cliparts, de nouvelles possibilités d’export, la possibilité de partager ses cartes heuristiques sur un réseau local etc.

 

XMind- The Most Professional Mind Map Software

Ce serait dommage de passer à côté :)

Tags :

Xmind – Structure « arête de poisson »

Xmind 4 commentaires »

Comme presque tous les logiciels de mind mapping, Xmind propose différentes mises en forme pour ses documents ; la structure « carte », évidemment, mais également d’autres, qui permettent d’élargir l’utilisation du logiciel :

Parmi les habituels diagrammes, la structure « arête de poisson » (arg, encore une faute dans la traduction du logiciel !) fait un peu figure d’ovni, mais peut se révéler tout à fait pratique dans certains cas ; je m’en sers ainsi lorsque je dois mettre au propre une chronologie, comme dans l’exemple ci-dessous, où j’ai placé quelques dates importantes concernant les guerres puniques :

J’ai pris soin de choisir l’option « arête de poisson (Tête à droite) », de manière à avoir un axe du temps compréhensible. Les 3 guerres puniques constituent les branches principales, les dates des batailles, les branches secondaires.

Le même document, à imprimer et compléter :

Tags : ,

Xmind – L’option « Légende »

Xmind 2 commentaires »

Xmind propose une petite option fort pratique (fort cachée, aussi !), que je n’ai pas retrouvée jusque-là dans les autres logiciels de mind mapping que j’ai pu tester : l’affichage d’une légende ».

Concrètement, cela signifie que vous pouvez « légender » chaque icône présente sur la carte, ce qui présente au moins deux intérêts :
- ne pas surcharger les branches de la carte avec du texte,
- rendre vos cartes heuristiques plus accessibles aux autres personnes.

Dans le cadre de mes cours, j’utilise notamment la légende pour les cartes sommaires, sachant qu’elles sont toutes construites sur le même schéma ; voici en exemple une branche d’une mind map sommaire :

avec sa légende : (on remarquera au passage le petit souci d’affichage en français …)

Pour activer cette option : ouvrir le menu Propriétés, en prenant soin de ne rien sélectionner sur la carte, afin d’afficher les propriétés générale de la mind map, et cliquer sur « Montrer la légende » :

Il suffira ensuite de double cliquer sur les noms à côté des icônes (dans la fenêtre Légende) pour les renommer de manière explicite. On notera qu’il n’est pas possible de paramétrer l’affichage de cette fenêtre Légende, mais qu’elle peut être déplacée n’importe où sur la carte heuristique par glisser-déposer.

 

 

Tags :

Xmind – De l’intérêt des étiquettes

Xmind 0 commentaire »

Xmind propose une option appelée « Etiquette« , qui permet, sous n’importe quel sujet, de rajouter une information, présentée dans un petit cadre jaune :

Pour créer une étiquette, il suffit d’appuyer sur F3 ; on notera que le format de l’étiquette et sa mise en forme sont fixes, et ne peuvent donc être modifiés.

Cette option offre la possibilité de rajouter des métadonnées aux branches, à l’image des « bulles » de MindManager :

Dans le cadre de mes cartes heuristiques de cours, les étiquettes me sont particulièrement utiles pour préciser :
- une définition,
- une date (vie d’un auteur, règne d’un empereur, bataille …),
- une étymologie,
- un nom propre,
- une séance de cours …

Deux exemples tirés de mes cartes :

 

Dans le cadre de mes formations (suivies ou données), les étiquettes permettent de rajouter :

- les dates, lieux, horaires des formations,
- les noms des intervenants / participants,
- la durée d’une activité …

 

 Les étiquettes se révèlent donc être particulièrement pratiques, en permettant l’ajout d’informations importantes, mais pas directement reliées au sujet de la mind map.

Tags :

Xmind – L’art du lien

Xmind 0 commentaire »

L’énorme avantage des mind maps numériques sur les mind maps manuelles (en tout cas pour moi) est la possibilité des les enrichir de liens, et donc de ressources, ce qui est potentiellement sans limite. Xmind propose d’intégrer aux branches d’une carte trois types de liens :

- vers un site Internet,
- vers un fichier de l’ordinateur,
- vers une autre carte/branche Xmind.

 

Pour ce faire, c’est très simple : on sélectionne une branche (ou le coeur de la carte), on appuie sur ctrl + H, et une fenêtre s’ouvre, proposant de sélectionner le lien souhaité :

En choisissant « web », vous allez tout simplement pouvoir faire un renvoi vers un site Internet ; très pratique pour se créer des cartes ressources …*

En choisissant « fichier », vous allez pouvoir associer n’importe quel document présent sur votre ordinateur (texte, tableur, image, pdf, vidéo, mais aussi logiciel …) ; Xmind permet d’ouvrir directement tout type de fichier, et même de lancer un logiciel !

Attention au choix du lien : le lien « absolu » va indiquer le chemin complet du fichier, le lien « relatif » va uniquement indiquer le chemin du fichier par rapport à la carte.

 3ème et dernière solution, le lien vers un « sujet », très pratique en cas de d’énorme carte contenant de très nombreuses feuilles ; cela permet de créer un lien vers n’importe quelle branche d’une autre carte (ouverte dans Xmind), qu’elle fasse partie du classeur en question ou non. Idéal pour circuler facilement dans une grande quantité d’informations :

*Un petit paramétrage permet de choisir si l’on veut ouvrir une page Internet dans le navigateur interne d’Xmind, ou dans son navigateur favori (ce que personnellement je trouve plus pratique) : Editer -> Préférences -> Navigateur Web :

 

 

 

Tags :

Xmind – Les 10 raccourcis claviers indispensables pour réaliser ses cartes heuristiques

Xmind 3 commentaires »

Comme tous les logiciels, Xmind propose des raccourcis claviers pour la plupart de ses fonctions. Ces associations de touches, si elles ne sont pas indispensables, permettent de gagner en efficacité, et en rapidité ; grâce aux raccourcis, il est par exemple tout à fait possible d’organiser une séance de brainstorming, dans laquelle la saisie des idées se fera très rapidement, même si celles-ci fusent, et le tout, sans jamais avoir besoin d’utiliser la souris.

Voici les 10 raccourcis selon moi les plus utiles dans Xmind :

On notera que :
- les raccourcis « habituels » (copier, ctrl +C, coller, ctrl + V etc) fonctionnent également dans Xmind,
- les combinaisons des raccourcis sont paramétrables dans Editer -> Préférences -> Général -> Touches (celles présentées ci-dessus sont celles par défaut).

Tags :

Xmind Pro – Étoffer la galerie d’images

Xmind 2 commentaires »

Xmind Pro dispose d’une galerie d’images, au contraire de la version gratuite d’Xmind. Malheureusement, celle-ci est très décevante : elle est peu fournie, les images ne sont pas exaltantes, et, surtout, on ne peut pas la personnaliser (alors que c’est possible pour les icônes).

Quelques images tirées de la galerie d’Xmind …. :

Heureusement, il est possible de « tricher », en repérant où le logiciel Xmind a stocké les images, et en modifiant directement à la racine ce dossier.

Pour cela, il faut commencer par ouvrir le dossier dans lequel Xmind est installé ; ensuite, on ouvre « plugins »,  ».xmind.ui.gallery.resources » (le nom de ce dossier est suivi d’une série de chiffres) et enfin « images ».

Voici par exemple sur mon ordinateur le chemin en question :

Dans ce dossier « images », vous allez pouvoir supprimer les images dont vous ne vous servez pas, et surtout, vous allez pouvoir ajouter celles dont vous avez besoin. Attention, il n’est pas possible de créer de sous dossier pour classer les images (la fonction « galerie » du logiciel ne le gère pas), ce qui signifie qu’il faut jouer avec les noms des images, si vous en avez beaucoup, et que vous souhaitez les classer. Ne pas oublier de relancer le logiciel pour voir appliquées les modifications.

Voici une copie d’écran de ma galerie ; pour que les images des dieux apparaissent en premier, j’ai fait précéder chaque nom d’un « _ » :

Vous allez me dire, pourquoi s’embêter de cette manière, si on peut personnaliser facilement la rubrique « marqueurs » ? Tout simplement parce que les icônes sont beaucoup moins modulables : on ne peut modifier leur taille, et surtout, on ne peut pas les placer où l’on veut sur la branche, à l’inverses des images :

(On remarquera au passage qu’une même branche peut accueillir une (seule) image et/ou une ou plusieurs icônes.)

Tags :