L’histoire d’amour entre Sabine et Ajmal et ses problèmes

22 05 2012

 

Ce livre parle d’une jeune fille, Sabine, qui ne se sent pas belle. Un jour alors qu’elle va au supermarché Carrefour avec une liste de course car son père lui avait demandé d’acheter de la crème à raser, elle va au rayon où il y avait de la crème à raser pour homme, elle rencontre un émigrant qui s’appelle Ajmal, elle va tomber amoureuse de lui, et ce sera réciproque, mais le père de Sabine n’est pas d’accord avec la relation qu’elle entretient avec Ajmal . Depuis que son père lui donne de l’argent de poche, elle garde l’argent pour se faire une chirurgie, car elle se trouve laide, mais elle a décidé d’utiliser cet argent pour acheter le studio qui est dans le jardin derrière la maison de ses parents, pour y habiter avec Ajmal car l’habitation d’ Ajmal était invivable. Avant la rencontre avec Ajmal, ses relations amoureuses ne tenaient pas longtemps, le jour de ses 18 ans, elle avait décidé de faire sa première nuit coûte que coûte, ce jour là Bertrand l’employé de son père, qui est charcutier, était saoul, elle a décidé de le ramener dans sa chambre et de coucher avec lui. Bertrand depuis ce jour n’arrêtait pas de lui faire des avances en lui donnant des cadeaux. Elle finit par craquer et lui dit qu’il n’y aurait rien entre eux, depuis il ne lui prêtait même plus attention. Un jour, elle était avec Ajmal dans le studio en plein matin des policiers sont arrivés et on prit Ajmal au commissariat. Après, je vous laisse le lire pour connaître la suite de l’histoire.

Je vous le conseille, moi personnellement j’ai beaucoup aimé.

Boulayoun I.

J’me sens pas belle, Abier




Le manque de confiance

15 05 2012

Sabine ne se sent pas belle. A presque 20 ans, elle trouve toujours quelque chose à redire à son physique et ne voit pas comment elle pourrait plaire aux garçons. Jusqu’au jour où elle rencontre Ajmal un jeune afghan sans papier et crée une relation avec lui. Elle annonce sa situation amoureuse à ses parents qui ne l’acceptaient pas du tout. Mais elle,très amoureuse décide après une longue dispute avec son père de quitter la maison. Mais celui-ci revient vers elle et les laisse s’installer dans le studio au fond du jardin. Tout allait bien jusqu’au jour où la police vient chercher Ajmal et le met en garde à vue car il était sans papier. Ceci semble incroyable mais c’est Sabine qui dénonce Ajmal car juste la veille elle l’avait vu avec sa meilleure amie dans un magasin, très jalouse elle croyait qu’Ajmal la trompait avec sa meilleure amie. Mais c’est après son arrestation
qu’elle va savoir qu’elle ne devait pas faire ça car Ajmal était avec sa meilleure amie pour lui choisir un cadeau. C’est à Paris qu’il lui offre ce cadeau, c’était une gourmette sur quoi était gravé : Sabine+Ajmal=LOVE. Sabine ressent un remord et se met à pleurer dans ses bras lorsqu’un policier arrive et demande les papiers d’Ajmal. Ajmal ne les avait pas et est arrêté. En partant Ajmal dit à Sabine qu’il reviendra.

C’est une histoire plutôt triste à laquelle on ne s’attendait pas à cette fin car Sabine semblait avoir confiance en Ajmal.

J’me sens pas belle




Jalousie abusive

10 05 2012

 

Sabine, jeune fille en fleur de dix-neuf ans est mal dans sa peau, elle se trouve moche et ne comprend pas vraiment ce qu’un homme pourrait lui trouver. Le jour de sa rencontre avec Ajmal, un garçon au physique parfait, qui lui donne ses coordonnées pour l’inviter à boire un verre et faire plus ample connaissance, elle se demande ce qui peut le pousser à venir vers elle. On comprend qu’elle manque cruellement de confiance en elle. Cet état d’esprit accroche un lecteur qui manque de confiance en lui ou non, car on s’y identifie facilement et a contrario, on peut comprendre son point de vue, car il est le même qu’un très grand nombre de personnes. Cette fameuse rencontre avec un jeune afghan sans papiers va la transformer, mentalement parlant et leur histoire d’amour qui ne plaît pas à tout son entourage, va la forcer à faire face à des décisions dures et au racisme pur ainsi qu’à la vie quotidienne des clandestins. Gilles Abier nous met face à un cas très sensible et d’actualité, traitant amour, trahisons, clandestinité, sexualité, amitiés et famille. Le livre ayant une structure de chapitres peu ordinaire, on est facilement captivé par leurs histoires, nous poussant toujours plus loin dans la lecture dans le but de découvrir leur évolution, et l’auteur a su trouver un dénouement auquel on ne s’attend point, ce qui provoque un effet de surprise inattendu.

Andréa C.

J’me sens pas belle, Gilles Abier




A la poursuite d’un sans papier

5 04 2012

Au début, c’est un histoire assez banale, sans aucune difficulté à lire. Son titre m’a donné envie de le feuilleter. Lorsqu’on le commence , on pense déjà savoir comment il va se terminer comme dans beaucoup d’histoires. Mais à la fin, on se rend compte que nos a priori étaient totalement faux et c’est cela qui fait tout son charme. Il n’est pas comme tous les livres qui sont, pour la plupart, ennuyeux avec de longs chapitres car celui-ci n’en a pas. Il se constitue de parties classées par dates. Cela permet de le rendre assez court. Une fille nommée Sabine, se trouve moche et n’a presque jamais eu d’aventure amoureuse comparé à sa meilleure amie qui est totalement parfaite. Par hasard, dans un rayon de mousse à raser, elle rencontre un garçon magnifique absolument merveilleux. Elle fait sa connaissance et quelques jours plus tard ils tombent amoureux. Mais il y a un problème, il est sans-papier, et va être poursuivi par la police, tout au long du livre. C’est une histoire conseillée pour les adolescents, car il y a un peu d’action, d’amour et de vie de famille. Tout ce qui peut se passer dans la vie de tous les jours. Sauf que ce n’est pas tous les jours qu’on rencontre un sans papier à qui on va pouvoir apporter notre aide pendant toute notre vie. Et ça, ça va être l’histoire de Sabine…

Laura R.

J’me sans pas belle, Gilles Abier, François Martin