En Pologne le Carnaval est célébré à partir de la Fête des Rois jusqu’au Mercredi des Cendres. Actuellement il est beaucoup plus modeste qu’autrefois. Les jeunes le fêtent le plus souvent en discothèques et les adultes aux bals et rencontres avec amis.

Cependant dans toutes les écoles maternelles et dans de nombreuses écoles primaires et même aux collèges (gimnazjum) les élèves avec l’aide des parents organisent des bals masqués parfois avec des concours.

Jeudi Gras est une fête de beignet. Ce jour, dans chaque maison on sert des beignets fourrés surtout de la marmelade (de la confiture, du chocolat).     

Dans notre école les élèves de chaque classe mangent ces gâteaux (achetés au kiosque) avec leur prof. pendant un cours choisi. On parle des beignets à la télévision, on montre des concours au plus gros beignet ou qui en mangera le plus.

Ëvidemment les meilleurs sont les beignets préparés soi-même à la maison. Surtout par les mamies. Ma maman en fait une centaine pour toute la famille. Ils sont délicieux pendant plusieurs jours.

À côté des beignets ce sont des bugnes qu’il faut énumérer parmi les friandises du carnaval polonais. Leur préparation est plus facile que celle des beignets donc ils sont très souvent faits à la maison par les jeunes.

Jeudi Gras c’est aussi le jour qui commence les amusements et les folies des derniers jours du carnaval. Il arrive p.ex. qu’à l’école les élèves mettent de la graisse sur la poignée d’une porte…. Ã partir du jeudi gras des groupes de chanteurs de Noël appelés „Kolędnicy” rendent visite aux habitants des villes et surtout des villages en chantant des cantiques, en souhaitant l’abondance de prospérité, de santé, de biens. En récompense ils reçoivent des beignets, des bugnes et dans la majorité des cas une pièce de monnaie.

Traditionnellement, surtout dans les villes touristiques et les régions des montagnes les jeunes déguisés font des spectacles dans les rues avec des plaisanteries, des blaques dans le but d’apporter du bonheur et de la joie. Il y a des personnages tels que le Diable, la Mort ou les personnages d’animaux p.ex. l’Ours, la Chèvre et les autres.

A voir: http://www.beskid.com/carnaval.html et aussi http://www.lepetitjournal.com/content/view/3633/1091/

Autrefois, le carnaval polonais ne pouvait pas exister sans promenades en traîneau (tiré par les chevaux) appelées kulig. Ã présent, elles sont organisées rarement, le plus souvent à la montagne où il ne manque pas de neige. Ces promenades finissent près du feu de bois où l’on mange du „bigos” traditionnel, des saucisses et de la viande grillées.

Tags : , , , ,