La Résistance vue par Daeninckx

Didier Daeninckx est un écrivain de romans, mais il décide d’écrire plusieurs nouvelles qu’il regroupe dans plusieurs recueils.
Parmi toutes les nouvelles que nous avons étudiées, celle que j’ai préférée est  l’espoir en contrebande. L’histoire se déroule pendant la seconde guerre mondiale et raconte l’enquête de l’inspecteur Lentraille qui cherche à élucider un meurtre dont le seul indice est « Leona Stettin ». Il pense au début que c’est le nom d’une jeune femme, il se rend compte qu’en fait c’est le nom d’un bateau qui vient de la ville de Stettin. Il va donc chercher ce bateau qui se trouve à Bordeaux. L’inspecteur remarque qu’à la place de transporter des marchandises, le bateau transporte des armes. Puis on comprend que c’est un réseau de résistants mené par Jean Moulin, qui transporte des armes pour les résistants espagnols qui étaient sous la dictature de Franco.
C’est la nouvelle que j’aime le plus car elle parle d’un mouvement de résistance, et c’est une preuve de soutien entre les hommes. Je l’aime aussi car je suis passionnée par la période de la seconde guerre mondiale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *