Archive for octobre, 2011

Quelques sorties à faire pendant les vacances…

jeudi, octobre 20th, 2011

Nous vous proposons quelques activités pour vos vacances :

– Une séance au cinéma avec à l’affiche : Polisse, Real Steel, The Artist, Drive, etc… ;

– Une rencontre avec Blaise Guinin, auteur de BD, le 29 octobre à la librairie Le Passage de 14h à 19h (entrée libre) ;

– Fêter Halloween avec vos amis ;

– Et pourquoi pas, une soirée étudiante à la patinoire samedi 22 octobre.

Bonnes vacances !

L’équipe de Margotactu

Curtis McCarty, ex condamné à mort raconte son enfer à des élèves bas normands

jeudi, octobre 20th, 2011

 Le mardi 18 Octobre 2011, plusieurs lycées de Basse-Normandie dont le lycée Marguerite de Navarre, ont rencontré au CRDP de Caen, Curtis McCarty, un ancien condamné à mort américain d’une quarantaine d’années qui leur a confié son histoire.

 A 15 ans, il quitte l’école pour sombrer dans la drogue. A 18 ans, il rencontre une jeune femme nommée « Pam », qui le suit dans sa décadence. Curtis est alors complètement coupé du monde, il est devenu « marginal ». Peu de temps après, le corps de la jeune femme est retrouvé sans vie. A la suite de quelques recherches, les enquêteurs avaient confié qu’elle avait été violée auparavant. Il explique alors que lui et 41 autres hommes ont été interrogés par la police américaine. Mais, tous avaient été innocentés.

Malgré cela, une rumeur se propage au sujet de Curtis ; en effet certaines personnes auraient affirmé qu’il connaissait le meurtrier. La police est alors venue le chercher, l’a traité de menteur, et a insisté sur le fait que s’il n’avouait pas l’identité du coupable, il serait accusé à sa place. Mais celui-ci ne connaissait pas l’auteur du meurtre et de plus il venait de perdre son amie. Les enquêteurs ont donc falsifié les preuves pour faire accuser Curtis McCarty.

Celui-ci n’avait aucun moyen de défense, pour la justice il était coupable, c’est ainsi qu’il a été condamné à mort en 1985. Il est alors envoyé en prison. Il affirme que pour survivre il faut des amis. Heureusement il retrouve 26 jeunes de sa ville et se lie d’amitié avec eux.

Durant les années suivantes, il les voit tous mourir les uns après les autres. En 2001 il accompagne son meilleur ami jusqu’au portes de l’exécution, il confie alors que c’est à ce moment-là qu’il perd tout espoir. Mais un peu plus tard il reçoit une lettre de sa mère avec un article de journal, disant que le FBI avait reprit l’affaire concernant la falsification des preuves. Il sait alors qu’il ne va pas mourir. C’est seulement en mai 2007 qu’il est innocenté grâce à un test ADN de sperme retrouvé sur la victime. Malgré sa libération, sa vie est détruite. Et même si on retrouvait le meurtrier l’affaire serait abandonnée car c’est une histoire trop vieille.

Il affirme que cela ne coûte rien d’avoir de la compassion pour les autres.

 Durand Laure & Chiquet Manon, 2F.

Curtis Mccarty devant un auditoire captivé. (photo: C. Thiery)

 

 

Rencontre avec Marguerite ABOUET, auteur d’Aya de Yopougon

jeudi, octobre 20th, 2011

Vendredi 14 octobre, Marguerite Abouet, auteur ivoirienne de la série AYA DE YOPOUGON était présente en salle Mandela pour une rencontre avec les élèves de 2nde F et S1SP3S. Voici quelques questions posées lors de l’interview :

-A quel âge avez-vous envisagé d’écrire?
J’ai commencé à l’âge de 17 ans.

-D’où vous est venue l’envie d’écrire Aya de Youpougon ?
L’idée m’est venue lorsque j’étais dans ma chambre de bonne à Paris. Je m’ennuyais tellement ( ma télé m’avais lâchée  !) que je me suis mise à écrire mes souvenirs d’enfance afin de ne pas tomber dans la dépression.

-Vous êtes-vous inspirée de proches pour certains personnages ?
Oui, mon copain d’enfance Roger m’a beaucoup inspiré le personnage d’Innocent,  ainsi que ma maman pour le personnage de Fanta.

-Combien de temps vous a-t-il fallu pour écrire un tome ?
Pour le premier,  il m’a fallu 6 mois ;  pour les suivants, environ 3 à 4 mois.

-La série a-t-elle été traduite ?
Oui, elle a été traduite en 15 langues.

-La série a-t-elle été publiée en Côte d’Ivoire ?
Oui, mais sous un format souple afin qu’elle soit accessible à tout le monde.

-Sur la vente d’un volume, combien d’euros vous sont-ils reversés ?
Je touche 1€ sur un volume d’environ de 15€.

-Avez-vous  pratiqué un autre métier ?
Oui, j’ai pratiqué de nombreux métiers tels que nounou, serveuse mais à la base je suis assistante juridique.

Information pratique:

Vous pouvez retrouver la série Aya au CDI du lycée !

Marion Brunard et Lorène Piras Llamazares, 2ndeF

Marguerite Abouet (photo: J. Bonnet)

M. Abouet devant ses lecteurs (Photo: C. thiery)

Conseil pour la Vie Lycéenne 2011-2012: vos élus

jeudi, octobre 20th, 2011

UNE NOUVELLE VICE PRESIDENTE DU CVL : MALVINA DUVAL, ELEVE DE  TLB

 Depuis le Mardi 18 octobre, le CVL est renouvelé avec 5 nouveaux membres et une nouvelle vice présidente : Malvina Duval, élève de terminale littéraire. Pour cette nouvelle élection, il faut souligner le score  d’ Arthur  Patras  élu avec 305 voix.

 Pour cette année, le CVL devra réfléchir à l’aménagement de la nouvelle cafétéria et des lieux de vie et de travail au bâtiment 5 et 7. Une réunion du CVL sera programmée au cours du mois de novembre sur ce thème.

Afin de recueillir vos avis, vos représentants du CVL  organiseront une réunion d’information ouverte à tous les élèves intéressés en salle de réunion. Les différentes dates de réunion et d’information prévues seront données sur ce blog.

                      TITULAIRES             SUPPLEANTS      
DUVAL MALVINA TLB HUREL VIOLETTE TLB
ESNAULT CAMILLE TLA  
HUARD JUSTINE TLA  
LE CALVET MANON TGRH DAVIRE CAMILLE TST2S
LE TALLEC MAXENCE TST2S  
LALANDE ALEXANDRE 1COMA CATLIN FREDERIC TGICF
LECHEVALLIER CLEMENTINE TLB  
LEMEE MARC 1LA HAFLIGER ANGELE TLA
PATRAS ARTHUR TSA TROUILLOT NICOLAS 1ESA
PEREIRA BENJAMIN 2A  

 *en gras, les nouveau élus

Les nouveaux élus du CVL (photo: S. Tihy)

Les élections au CVL

jeudi, octobre 13th, 2011

Quel est le rôle du CVL ?

Le conseil de la vie lycéenne (CVL) rassemble dix élus lycéens (5 délégués et leurs suppléants) élus pour 2 ans et des représentants des personnels et des parents d’élèves. Ensemble, ils peuvent formuler des propositions sur tous les sujets de la vie quotidienne. C’est le chef d’établissement qui préside cette instance.

Les objectifs du CVL :

– Améliorer les conditions de vie au lycée (exemple : installation de nouveaux bancs dans la cour, nouvelle machine à café …)

– Dialoguer, échanger, débattre

– Participer aux décisions (Ils peuvent émettre des avis, proposer des aménagements et suggérer des solutions).

 

PRESENTATION DES CANDIDATS POUR NOTRE LYCEE

DAVIRE Camille (Titulaire) et HATET Isabelle (Suppléante) élèves de Term ST2S

TROUILLOT Nicolas (Titulaire) et DIGUE Chloé (Suppléants) élèves de 1ère ES avec leur slogan :  » Avec Nico, tout est plus beau ! « 

GUILLAMIN Julien (Titulaire) et LE MAIRE Marine (Suppléante) élèves de 1ère L

DUVAL Malvina (Titulaire) et HUREL Violette (Suppléante) élèves de Term L

LALANDE Alexandre (Titulaire) et HUCHEDIZ Alexandre (Suppléant) élèves de 1ère STG Com

CATLIN Frédéric (Titulaire) élève de Term STG CFE

LE CALVET Manon (Titulaire) élève de Term GRH

LEMEE Marc (Titulaire) et HÄFLIGER-BRETHES Angèle (Suppléante) élèves de 1ère et Term L

PATRAS Arthur (Titulaire) élève de Term S

 

 

 

Evénements à venir…

mardi, octobre 11th, 2011

 

Vendredi 14 octobre: rencontre avec Marguerite Abouet, auteur de la série Aya de Yopougon en salle Mandela

(plus d’informations sur : http://lesafrikales.free.fr/)

Mardi 18 : les élèves de l’option « littérature et société » rencontreront à Caen, dans le cadre du projet sur la peine de mort, Curthis Mc Carthy, ancien condamné à mort américain, innocenté après 19 ans passés dans les couloirs de  la mort.

Novembre: Participation au festival Les Boréales, festival de littérature nordique (http://www.crlbn.fr/les-boreales/)

Prix Mangawa

mardi, octobre 11th, 2011

Dans le cadre du Prix Mangawa, un concours d’affiches est lancé par la librairie organisatrice. Les dessins sont à apporter au CDI pour jeudi (le 13/10). Une dotation de 25 € est attribuée au lauréat.

Le dessin doit être original (non inspiré d’un manga existant), au format A4, signé. Tous les dessins seront publiés sur le blog du lycée.

J. Bonnet, documentaliste

Qui sommes nous ?

mardi, octobre 11th, 2011

Photo : C.Thiery

Un jeune groupe d’élèves de première et de terminale du lycée Marguerite de Navarre, à Alençon, ont eu le projet de créer ce blog avec l’aide de la documentaliste et des professeurs.

Parmi nous se trouvent : Jordy D, Willem M,  Audrey G, Amandine N, Flora, Arthur et Chloé B

Notre but est de vous tenir informer de l’actualité du lycée (sorties scolaires, voyages, options…) et de la ville (cinéma, sport, loisirs…)

On espère que vous passerez un bon moment en le consultant !

Le Prix Bayeux des correspondants de guerre au lycée M. de Navarre

mardi, octobre 11th, 2011
 
La révolution de jasmin

La Tunisie est libre depuis le 14 janvier 2011, à la suite de nombreux événements, une révolte populaire hostile au régime se développe. Après un mois de manifestations dans tout le pays contre la privation de liberté et le manque d’emplois instauré par Zine Ben Ali qui a mis en place une dictature, celui-ci a quitté la Tunisie.

Le régime du tyran Zine Ben Ali a viré au cauchemar  pour la population depuis la prise au pouvoir de celui-ci, il y a 23 ans et qui a atteint un point de non retour. Tout a commencé le 17 décembre 2010 où Mohamed Bouazizi, un jeune vendeur dont la marchandise avait été confisquée par les autorités s’immole par le feu. Durant un mois, des milliers de gens sont descendus dans les rues afin de montrer leur mécontentement. La population proteste contre le manque d’avenir, le manque de travail, la corruption et la répression policière. Mais aussi pour dénoncer l’étouffement sans précédent des libertés, la censure de la presse et d’Internet qui prennent, à partir des années 2000, un tour insupportable dans un pays où le pouvoir pousse de plus en plus de jeunes à poursuivre leurs études jusqu’au bac et au-delà. Les civils condamnent le régime mais disent qu’ils n’avaient en vérité pas le choix s’ils voulaient du changement et retrouver un peu de liberté car ils sont surveillés, embrigadés. Le manque de démocratie tourne à l’émeute à Tunis, le gouvernement est limogé et l’état d’urgence est décrété. Dans ce contexte, face à la menace, le président Ben Ali ayant peur d’être écrasé par la rébellion est alors contraint de fuir le pouvoir et se réfugie en Arabie Saoudite. Le peuple a eu gain de cause et a montré qu’il était possible de démanteler un gouvernement. C’est pourquoi l’Egypte puis la Libye se sont révoltés contre leur gouvernement même si cela passe par des centaines ou des milliers de morts. Les manifestants sont prêts à donner leur vie contre une cause juste. Le peuple a enfin su réagir. Les jeunes civils relayent largement les informations grâce aux réseaux sociaux et ils ont joué un grand rôle essentiel dans la révolution du jasmin.

             Maintenant, la Tunisie est un pays libre. Si la mise en place d’un régime démocratique est un objectif, l’avenir du pays est néanmoins incertain. Si la situation économique s’améliore, les jeunes auront un avenir.

             Après le visionnage des 10 reportages du prix Bayeux, j’ai voté pour le septième reportage sur Mirsrata en Lybie, le 18 avril 20111. C’était pour moi, un reportage bien ficelé. C’était informatif, on apprenait des informations sur la situation du pays. Les images et le son étaient cohérents. J’ai beaucoup aimé parce qu’on voit ce que ressent la population, la haine qu’ils ressentent contre leur gouvernement et on voit pourquoi ils font ça.

 Chloé Delafosse, 1ESA

 

RENCONTRE AVEC YVES YZARD, JOURNALISTE A FRANCE INFO

Yves Yzard, journaliste à France Info (photo: C. Thiery)

Sortie d’intégration à Paris pour les BTS CGO

mardi, octobre 11th, 2011

Le mercredi 28 septembre, les étudiants de BTS CGO ont participé à une journée d’intégration à Paris . Au programme de la journée: visite de l’opéra Garnier puis découverte de l’entreprise « Michel et Augustin », une entreprise avec une politique commerciale bien particulière…

« mercredi 28 septembre. Nous avons visité l’opéra Garnier imaginé en 1875  par l’architecte du même nom. C’est un endroit qui symbolise la mythologie grecque. Le symbole de la lyre est par exemple, représenté dans tout le bâtiment. L’opéra a permis le développement au 19e siècle de la musique ainsi que du ballet. Il s’agit d’ailleurs de l’académie nationale de musique.

C’est un endroit prestigieux où les bourgeois du 19ème allaient se divertir mais surtout se faire voir. Il est aujourd’hui accessible à tous. L’opéra n’a plus la même influence qu’autrefois mais reste un lieu fort dans le patrimoine culturel et artistique français. » Mathilde, Elora, Mélanie et Jordan, S1CGO

Un intérieur pour le moins somptueux

Le groupe de BTS devant l’opéra Garnier. (photo: C. Thiery)

 » Michel et Augustin est une société anonyme créée en 2004 par Michel et … Augustin , deux copains d’école. Ils commencérent, selon la légende de l’entreprise, par un eproduction de type artisanale (les biscuits étaient fabriqués dans la cuisine d’Augustin), puis l’entreprise commença à se développer. Elle compte aujourd’hui plus de  70 produits et 6.000 points de vente en France, Japon, Russie… La spécificité de l’entreprise est surtout liée aux canaux de communication : pas de publicité TV mais une publicité via le packaging, le web ( site internet, page Facebook..), une publicité liée également à l’événementiel (journées portes ouvertes…).

Chaque employé de l’entreprise est appelé ‘trublion », le symbole de l’entreprise: leur kangoo et un énorme bananier à l’entrée de l’enceinte.
L’entreprise « Michel et Augustin » se veut donc une entreprise originale sur le marché de l’agroalimentaire, en proposant des produits phares tels que le yaourt à boir ou des sablés au beurre salé (hummmm !! nous avons eu le droit à une dégustation !)
Emmanuella, S2CGO