Archive for janvier, 2012

HORÓSCOPO 2012

mardi, janvier 31st, 2012

A la rentrée de janvier, nous avons entamé une séquence sur le thème de la superstition. Nous avons mis nos pas dans ceux d’Almodovar et de Guillermo del Toro, voyagé au fil des superstitions espagnoles et normandes. Voici un horoscope 2012 concocté par les élèves 1ère LB.

ARIES

Primero, usted no tendrá mucha suerte en amor . Se le aconseja que no espere demasiados encuentros . Además, habrá unas tensiones para los que tienen pareja . Evite resfriarse, usted podría enfermar . La salud no se descuida . Haga por ejemplo radiografías o chequeos . La enfermedad le acecha . Usted tendrá bastante dinero para comprar lo que quiere, pero tenga cuidado la situación podrá cambiar rapidamente . Es probable que le toque algo en la lotería . ¡ Pruebe suerte !

 TAURO

El año comenzará con una prosperidad financiera e importantes ganancias. Aprenderá cómo manejar su dinero de una manera muy inteligente para evitar desperdiciarlo todo. Pero no olvide compartir con su familia, necesitará su ayuda. Sin embargo sus malas costumbres de vida degradarán su salud y podrían colocarle en un estado crítico. Ojalá cambiara para vivir plenamente dos mil doce. Por fin, busque otras maneras de expresar su amor para evitar conflictos con su pareja. Intente estar atento. Sus relaciones sentimentales con las mujeres  siguen siendo difíciles aunque tiene dinero.

 GÉMINIS

Debe cuidar su salud. Escuche los consejos de la gente mayor que le aconseja que haga un poco de ejercicio. Deje de ponerse a la defensiva. Trate de olvidarse de todo y de  relajarse. Abra los ojos y actúe de manera inteligente.

La suerte le sonríe en amor. Si tiene pareja, la vida amorosa marchará a un ritmo muy agradable. Se sentirá complacido por palabras que le halagan. Le quieren mucho, verdaderamente. Si no tiene pareja, el año será romántico. Tendrá volor para decirle a alguien que le interesa sentimentalmente.

No hay equilibro económico por culpa de los gastos de las fiestas navideñas. Tendrá ganas de aumentar sus ingresos pero las discusiones con su jefe no le llevarán a ninguna parte. Es preferible que  espere el mes de junio para volver a hablar con él.

 CÁNCER

Su vida sentimental será agradable en 2012. Su pareja le dará un sorpresa inesperada. Si usted es soltera, uno de sus amigos, le declarará su amor. ¡ Tenga paciencia ! En cuanto a salud, ésta será buena, ¡ Qué el estrés no le domine ¡ Sus amigos le ayudarán durante los momentos difíciles.

En su ámbito laboral, tendrá cambios positivos y el dinero le traerá felicidad y seguridad. Su cuenta bancaria no estará en descubierto. ¡ El amor, la salud y el dinero la harán una persona alegre !

 LEO

Junto a su pareja, el año será tranquilo. Será romántico. Su economía será favorable : usted tendrá dinero que correrá a mares. Sin embargo, no se olvide de su familia : necesita su ayuda. En cuanto a su salud, será delicada : si nota que tiene las piernas hinchadas, consulte con el médico.

 VIRGO

Sus relaciones amorosas podrán ser tendidas o menos pasionales. Menos mal, la situación cambiará conforme pasen los meses. Por ahora, privilegie las salidas entre amigas.

Su salud será muy buena, aproveche la situación para inscribirse en una sala de deporte. ¡Mantenga la forma para que la situación no cambie!

Una promoción en el trabajo podrá ser posible, esté atento a las oportunidades. Este plus financiero le permitirá invertir. ¡No dude!

 LIBRA

El año 2012 será sinónimo de amor. ¡Solteros, salgan de casa! ¡Ustedes encontrarán el amor en la esquina de una calle! Para los que tienen pareja, este año les será favorable. Mimen a la persona querida. En cuanto a la salud, algunos problemas pondrán sus nervios a prueba.  ¡Cuiden su economía! Sus ahorros corren peligro. Administren lo mejor posible su dinero.

 ESCORPIO

Este año, su vida afectiva será muy rica y le aportará muchas satisfacciones. También hará bellos encuentros. La salud está con usted, pero, tenga cuidado con los excesos que podrán pasarle factura. En cuanto al dinero, todo irá para lo mejor. Meticuloso(a) en su trabajo, tendrá aumento, pero, no tire la casa por la ventana durante las rebajas.

 SAGITARIO

Solo : encontrará a alguien este año, pero por desgracia, no resultará nada concreto.

Para las parejas : algunas semanas algo difíciles, pero nada dramático.

Las estrellas no indican ningún problema de salud. Pero tenga cuidado : un poco de frío y puede resfriarse.

En 2012, no tendrá mucho dinero. Pero aun así su cuenta bancaria no le preocupará.

 CAPRICORNIO

En 2012, para los capricornios, la economía será baja. Es posible que encuentre dificultades para pagar el alquiler. No es buen momento para ir de tiendas. Por lo que es del amor, no encontrará su media naranja en 2012. No se preocupe, le tocará un día… En cambio, gozará de una buena salud. ¡Pero, sea prudente!

 ACUARIO

El nuevo año comenzará bastante bien. El único punto negativo, será el amor.

En primer lugar, tendrá mucho más dinero que el año pasado. Pero, deberá recordar que su familia existe.

En segundo lugar, el amor no le sonreirá en 2012 pero no olvide que sus amigos están y estarán a su lado.

En tercer lugar, no tendrá problemas de salud. Podrá practicar deporte con sus familiares.

 

PISCIS

Este año, para los piscis que tienen pareja, la relación continuará siendo serena. Un encuentro se producirá el 20 del mes de marzo para los solteros. Experimentarán algo de cansancio a fin de mes. Dormir será la mejor solución. Ganará una cantidad importante de dinero gracias a sus esfuerzos en el trabajo. Febrero será un buen mes para los piscis.

Voyage à Cáceres

mardi, janvier 31st, 2012

Jeudi 2 février, 23 élèves de seconde vont rejoindre l’Espagne accompagnés de Mmes Danos et Joguet, professeurs. Au programme du séjour : découverte de la ville de Cáceres, le monastère de Charles Quint, Salamanque et Mérida. Les élèves seront logés chez leurs correspondants.

Festival d’Angers 3/3

vendredi, janvier 27th, 2012

Dernier jour de festival avant le retour à Alençon. Au programme de la journée : une sélection de 4 courts métrages, et un film de J.L. Godard.

Qu’en ont pensé nos chers festivaliers ?

  • Pauline (court métrage belge)

Une jeune adolescente passionnée de football fête ses 15 ans. Sa passion n’est pas jugée « féminine » dans la famille. Cette journée est l’occasion pour elle de réfléchir sur sa passion, ses problèmes …  Un scénario que je juge maladroit visuellement. Beaucoup de plans caméra à l’épaule..trop ! On ne sent pas le professionnalisme du réalisateur. J’ai l’impression d’avoir vu un film que l’on aurait pu faire. Le problème, c’est que nous, on est en train d’apprendre. Cela dit, j’ai trouvé le sujet original parce que le sujet de la réflexion d’adolescent sur leur propre vie n’est pas courant dans le cinéma. Geoffrey Montagu

 

Entre chaque court métrage, on prend des notes.. (photo: L. Vrac)

  • Court métrage russe

33min et de multiples sujets traités. Le genre de ce court métrage est assez difficile à définir ; du réalisme au fantastique, du sombre au sourire, en passant par de l’humour. Les enfants qui occupaient la principale partie du métrage étaient vraiment très bons ! J’ai été surpris, ils nous dégagent des émotions comme si c’était leur métier. C’est peut-être la tendresse de leur visage qui me fait dire ça. Le scénario était original sans être non plus le scénario le plus extraordinaire. L’image était belle et la composition des plans était digne d’un long métrage. C’est un bon court métrage qui restera un de mes préférés, durant tout le festival et même en dehors. Julien Guillaumin

 

  • Film d’animation

    Film d'animation – capture du film

 

–          Une petite fille se souvient de son père décédé. Dés qu’elle est en difficulté, elle se plonge dans ses pensées pour retrouver ce dernier. J’ai trouvé que c’était un film poétique, que l’on ne traite pas forcément dans le sujet d’animation. (la mort). Au niveau de l’animation, certains détails n’ont pas étaient très travaillés mais le scénario se suffit à lui-même pour faire passer les émotions aux spectateurs. Au départ, on suppose qu’elle ne supporte pas la mort de son père mais lorsqu’elle plonge dans l’étang, le souvenir du père est très fort. En remontant à la surface, elle remonte à la vie et sort du deuil. C’est un film d’animation mélancolique. J’ai voté pour celui-ci parmi les 4 présentés ce matin. Lucas Ripouteau

 

–          La réalisation des mains était surprenante car on aurait dit des corps cadavériques, notamment lorsque la petite fille s’enferme dans le congélateur. Marc Lemée

 

  • Hôtel – Iran

–          Trop dormi pour pouvoir en parler correctement. Adrien

 –          Un scénario totalement plat, lent. L’acteur, je l’ai trouvé trop …plat aussi. Aucune émotion ne passait sur son visage. Un court métrage qui ne restera pas dans les annales. Clément Grimbert

 

  • Vivre sa vie. Jean Luc Godard

Vivre sa vie c’est l’histoire d’une femme qui a du mal à boucler ses fins de mois et qui décide de se prostituer pour s’en sortir. J’ai beaucoup aimé ce film, malgré le fait que je n’aime pas la nouvelle vague.

J’ai trouvé que l’idée des tableaux est une très bonne idée car cela permet aux spectateurs de suivre le film. On sait où on en est. Le sujet m’a également intéressé ainsi que les thèmes philosophiques développés par J.L. Godard : on le sentait très investi pour la littérature et la philosophie.  J’ai également beaucoup aimé l’actrice principale : son physique, sa manière de jouer, de regarder les autres acteurs. Il y a comme une certaine gravité dans son regard. Raquel de Miranda.

 

* Leur palmarès du jour :

Court métrage russe : 18 voix

Film d’animation : 13 voix

 

* Palmarès des trois jours de festival :

  1. Eva (1er long métrage vu mercredi)
  2. Mademoiselle avec J. Gamblin et Sandrine Bonnaire
  3. La lecture de scénario par Muriel Robin et Jonathan Zaccaï

 Quelques clichés de cette magnifique ville:

Une des figures de l'art nouveau à Angers

 

L'intérieur du château

 

Vieux Angers- maison à pans de bois

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Festival d’Angers 2/3

vendredi, janvier 27th, 2012

Depuis Angers, le festival se poursuit avec son lot de films, de rencontres, d’échanges.

 

* Films d’écoles

– un 1er court métrage espagnol intéressant. Le principe de narrer un crime commis en 1981 uniquement par la bande son, sans aucune image des faits (uniquement des plans de personnages et de lieux) m’a particulièrement intéressée. Angèle Hafliger, TL

le film dont je vais parler est Atar Snö, un court métrage polonais qui raconte un drame de la violence entre jeunes. J’ai à la fois adoré le jeu des acteurs et la manière dont les intrigues se développaient et s’entrecroisaient, mais l’ambiance et la trame avaient quelquechose de malsain, car elles étaient puisées directement dans la réalité. La jeunesse est cruelle car instable. Elle se cherche, comme le héros  et tente de déstabiliser les plus faibles pour se créer une propre stabilité. Je me suis sentie gênée car le manque de distance entre réalité et fiction est troublant. Raquel de Miranda, 1L

– Un 2nde court métrage français librement inspiré du Livre de la jungle, mis en scène grâce à des décors amovibles et un système de marionnettes en métal. Une méthode originale et innovante qui pourrait presque s’assimiler un cinéma d’animation.Marion Lepec

* Abrir puertas y ventanas (1er long métrage)

– Contrairement à la plupart de mes camarades, j’ai beaucoup apprécié ce film argentin. On pourrait croire qu’il manque d’enjeux (3 soeurs cohabitent dans la maison de leur grand mère décédée), mais selon moi, ce n’est pas du tout le cas. Ces trois soeurs sont confrontées à leur nouvelle vie d’adultes dans un environnement où il est difficile de garder des secrets. leurs relations et leurs caractères sont trés intéressants également. Angèle Hafliger, TL

Trois soeurs vivent avec leur grand mère jusqu’à la mort de celle ci. Elles doivent continuer à cohabiter dans l’ancienne maison de la défunte. Au début, les soeurs ne sont pas actives, leurs vies semblent arrêter. Mais au fur et à mesure elles vont prendre un nouveau départ. Cela permet de faire comprendre que la fin d’une vie ne doit pas forcément isgnifier la fin des vies de l’entourage, mais au contraire permet un nouveau départ. Une belle leçon de vie. Marion Lepec

– Je pense que ce scénario a été écrit avec une gomme ! En plus d’avoir détesté le peu de scénario présent, j’ai trouvé que les plans n’avaient rien d’extraordinaire. Mais ce qui est rassurant, c’est que les acteurs avaient aussi l’air de s’ennuyer autant que nous ! Julien Guillaumin, 1L

* Lecture de scénario: la belle vie par Muriel Robin et Jonathan Zaccaï

Muriel Robin et Jonathan Zaccaï durant la lecture de "La belle Vie"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

– Je me suis beaucoup ennuyé, jusqu’à m’endormir sur la documentaliste (ou presque….note de ladite documentaliste!). Les lectures de scénarii ne sont vraiment pas faites pour moi ! Ce que j’ai retenu: des apiculteurs qui ont des problèmes, qui mangent du hérisson et qui fument de l’herbe sur les toits en pleine ville (note des professeurs : scènes des 30 premières et dernières secondes de la lecture), Matthis Dubois Jarry

– Ce scénario lu par Muriel Robin et J. Zaccaï m’a intéressé. Muriel Robin est une personnalité qui donne une âme importante à cette incroyable histoire (un père parti sur les routes pendant 10 ans avec ses deux fils). Elle a fait une véritable performance d’interprétation. Son partenaire, Zaccaï, donnait un ton juste à chaque dialogue. Lucas Ripouteau, Term

La lecture du scénario était trés impressionnante du fait que les orateurs « jouaient » . Les dialogues sont exprimés tels que dans le film. La lecture est trés claire, fluide permettant ainsi au spectateur d’imaginer les plans dans sa tête. Cette lecture donne vraiment trés envie d’aller voir le film lorsqu’il sortira en salle. Océane Launay

* Mademoiselle avec Jacques Gamblin et Sandrine Bonnaire

 

Angèle applique le principe de J. Gamblin: il faut toujours oser ! "Une petite photo ??"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

– Film agréable à voir. Tout d’abord, Jacques Gamblin et Sandrine Bonnaire forment un trés beau duo. L’histoire est belle, tout simplement. J’ai apprécié le fait que J.Gamblin échange avec les spectateurs à la fin du film. C’est un acteur intéressant que je viens seulement de découvrir. Margot Viel, 1L

– Le film de Philippe Lloret, réalisateur de Welcome, m’a beaucoup plu. Cette histoire d’amour éphémère est trés touchante. Les interprètes, Gamblin et Bonnaire jouent avec délicatesse et humour. l’histoire d’amour m’a beaucoup touché car ces deux personnages ont peu de dialogues, tout est dans les regards, les sourires parfois tristes et mélancoliques. Sandrine Bonnaire joue le rôle d’une femme sortie de son quotidien, grâce à la vie de bohème des trois autres acteurs. C’est une histoire simple mais marquante par le jeu des acteurs et par une réalisation incluant des gros plans notables sur les visages des comédiens et sur les élèments qui reflètent l’amour. Lucas Ripouteau, Term.

– Un film qui m’a fait rire. C’est le genre de films que je peux visionner à tout moment, de mon côté. Mes moments préférés ont été celui où on les confondait, en les prenant pour un vrai couple. J’ai adoré également la scène d’improvisation qui tourne vite au ridicule, à l’image de la famille des jeunes mariés. I LOVE JACQUES GAMBLIN !!!!! Louise Vrac

* Séance au choix…

-les 50 ans de l’INSAS : aucun des 6 courts métrages ne m’a plu. Cependant, il y en a un qui a dépassé les bornes ! « La fièvre de la chasse » ressemblait à un parcours santé du chasseur. Aucun ou presque procédé cinématographique. Au sommet de l’ennui ! Margot Viel, 1L

Les préférences du jour:

Mademoiselle: 22 voix, La belle vie : 4 voix, Sans la neige :3 , Le livre de la jungle : 1 voix

En direct du festival d’Angers 1/3

jeudi, janvier 26th, 2012

33 élèves accompagnés de deux professeurs sont arrivés ce mercredi matin au festival d’Angers. Ils vous livrent quelques critiques des films vus ce mercredi…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alphaville (J.L. Godard)

Perplexe à l’issue de la séance. L’histoire m’a beaucoup intéressé, mais comme le dernier Godard que j’avais vu (Pierrot le fou), la réalisation m’a surpris. Je me suis beaucoup demandé, avant de comprendre, à qui appartenait la voix très grave. La bande son de ce film ne m’a pas du tout plu. Le « bip » que l’on entend à plusieurs reprises m’a particulièrement énervé car je n’en voyais pas l’utilité. Enfin, j’ai beaucoup aimé l’ambiance et le personnage principal.Clément Grimbert

 J’avais entendu dire que le cinéma de Godard était difficilement abordable, j’en ai eu la confirmation aujourd’hui ! Je n’ai pas du tout compris le film, je suis donc sans doute passée à côté du plus important. Mais comme je ne peux juger en un film, j’attends d’en découvrir d’autres. Margot Viel, 1LB

Trés perplexe à l’issue de ce film. Il ne m’a pas ennuyé mais j’aimerais le revoir et essayer de comprendre tout ce qu’il y a à comprendre. Le réalisateur a placé tellement de « codes » , « référencces » qu’un seul visionnage ne suffit pas. Angèle Hafliger, TL

 Schéhérazade et autres contes…

J’ai trouvé que la réalisatrice, Florence Miailhe, avait réussi dans son oeuvre à nous présenter des contes en utilisant des méthodes nécessitant un travail long et minutieux. Elle a une façon d’aller droit à l’essentiel en utilisant non pas des plans, mais plutôt des « tableaux ». Malgré des animations parfois presque abstraites, elle réussit à nous captiver et à nous faire entrer dans ses contes en donnant une touche trés poétique. Antoine Libert, 1S

Twilingen (1er court métrage)

Un film unique et original qui s’appuit sur le caractère organique d’une naissance fraternel par la gorge. Ce film me fait penser à « faux semblants » de David Cronenberg. Les jumeaux ont un caractère fusionnel presque addictif. La naissance d’un frère par la gorge est un élément insolite qui n’es pourtant jamais absurde, ni ridicule. Le court métrage est trés bien filmén notamment tous les plans dans la piscine, se rapprochant ainsi de la gravité et du sidéral. Lucas Ripouteau

Ce court métrage (29 min.) m’a beaucoup intrigué. J’ai cru comprendre que la « naissance » de son jumeau évoquait la double personnalité du personnage principal qui apparaissait en lui et qui prenait de plus en plus de place. J’ai bien aimé l’approche de ces deux « frères », leur apprivoisement mutuel et leur rivalité. Sarah Leroy, 1ère

Eva (1er long métrage, réalisateur espagnol)

J’ai vraiment aimé ce film. Les plans en général m’ont séduit par la lumière dégagée. Le générique de début m’a beaucoup plu car je l’ai trouvé très beau, autant la musique que les plans. De plus, j’ai adoré le personnage d’Eva, la petite fille. Elle est à la fois orgueilleuse, confiante, drôle tout en étant détestable. Lors de certaines scènes (la scène dans la montagne avec Alex), j’avais vraiment envie de la frapper ! Enfin, je ne m’attendais pas du tout à cette fin. Je croyais qu’Eva était la fille biologique d’Alex et Lona mais pas du tout puisqu’elle était un robot ! L’actrice jouant le personnage d’Eva était vraiment superbe ! Clément Grimbert

Tous en scène, (comédie musicale avec Fred Astaire)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un début un peu lent (j’ai eu peur à un genre « hight school musical », mais une révélation ultra positive. Ophélie Gouyer

Je n’aime habituellement pas les comédies musicales, mais celle-ci a le mérite d’être à la fois animée, divertissante, et joyeuse sans être trop niaise. Le jeu des acteurs, les chorégraphies, le scénario et les compositions sont excellents et le rythme est très bon. Raquel de Miranda, 1L

Quoi de plus heureux que ce film ? Une comédie musicale qui donne la joie de vivre. Malgré une longueur qui à la fin se fait ressentir, le film est trés intéressant. J’étais bouche bée face au jeu des acteurs. Les musiques n’étaient pas du tout ennuyantes, pour une comédie, c’est le principal, non? Julien Guillaumin, 1L

Aprés le festival, le travail se poursuit pour les élèves…. (photo : C. T)

 

… comme pour les accompagnateurs !

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Festival d’Angers

lundi, janvier 23rd, 2012

Le festival des premiers plans européens d’Angers, créé en 1989, accueille chaque année une sélection d’une centaine de films. 34 élèves de l’option cinéma audiovisuel vont partir à la rencontre de ces acteurs de demain du 25 au 27 janvier. Chaque jour, ils déposeront sur le blog critiques et images de « Leur » festival.

Pour en savoir plus :

http://www.premiersplans.org/

Le graffeur agrafé

lundi, janvier 23rd, 2012

Un jeune français de 25 ans, Maxime Bezat a été arrêté le 5 décembre à l’aéroport de Boston. Les causes de son arrestation sont les nombreux graffitis présents dans les métros de Paris, New York et Boston. Connu sous le nom de «Raske » ou « Stekel », les policiers américains et français ont alors dû coopérer pour procéder à cette arrestation. Déjà impliqué dans huit procédures  différentes du même genre en France(entre 2003 et 2011),  il risque maintenant de devoir rester en prison pour une peine de 10 ans aux États-Unis, contre une peine de deux ans  s’il avait été arrêté en France. Suite aux accusations de la ville de Boston (Etat du Massachusetts ) il a accepté de payer une amende de 2 500 dollars (1 900 euros) .  Grâce à cette amende, les poursuites sont « abandonnées » contre lui, mais les plaintes de la police New-yorkaise ne sont pas oubliées pour autant, il y est maintenant transféré.

En 2010, 149 personnes ont été mises  en cause pour avoir tagué dans les transports (trains, métros etc..) d’Ile-de-France.

 Houette camille, Coutelle Laura 2nd F

Lycéens au cinéma

lundi, janvier 23rd, 2012

Le 6 décembre, plusieurs classes du lycée de Marguerite de Navarre sont allées voir au cinéma d’Alençon le film suédois « Morse » réalisé par Tomas Alfred Son.

En 1982, dans une banlieue de Stockholm la rencontre entre Oskar, un garçon de douze ans et Elie, un vampire. Oskar est la « tête de Turc » : il est sans arrêt persécuté par ses camarades de classe. Elie le poussera à se défendre. Réalité ou fiction, on ne le saura jamais !

 Le Ray Florianne, Foureau Julianne,  2ndeF

Lucie ou un autre regard sur le lycée…

jeudi, janvier 19th, 2012

Nous avons interviewé Lucie, jeune élève handicapée de première,  au lycée Marguerite de Navarre :

 –         Comment se passe ta scolarité au lycée ?

Le lycée est bien aménagé contrairement à d’autres établissements.

 –         Aimerais-tu avoir certaines améliorations au lycée ?

Non les endroits principaux où je vais sont bien aménagés.

 –         Est-ce que le regard des autres te dérange parfois ?

Oui mais que certaines personnes, pas toutes.

–         Est-ce que pour toi le self est bien aménagé ?

Ce sont mes camarades qui portent mon plateau. Cependant il est difficile de trouver une table assez espacée des autres pour que je puisse y aller avec mon fauteuil.

 –         Au troisième étage, comment fais-tu les expériences en physique par exemple ?

Les paillasses sont un peu trop hautes mais j’essaie de manipuler quand même. Sinon je regarde comment faire.

 –         Comment se déroulent l’éducation physique et sportive et les évacuations en cas d’incendie ?

Pour l’EPS j’ai une dispense à l’année contrairement au collège où je pratiquais quelques activités car c’était mieux adapté.

Pour l’évacuation, c’est mon AVS (assistante de vie scolaire) qui doit me porter et on ne peut pas prendre l’ascenseur.

 Des améliorations ont été faites durant ces dernières années, afin de pourvoir accueillir des personnes handicapées, mais il reste encore des progrès à faire. Merci à Lucie pour cet entretien.

 

VONTHRON Roxanne, LAMY Orianne & PENNANEACH Alexandre, Elèves de seconde F

Travaux au lycée : où en sommes nous ?

jeudi, janvier 19th, 2012

Depuis la rentrée de septembre, le quotidien des élèves et de tous les personnels est un peu modifié. Certains cours se déroulent dans des bâtiments provisoires. Cependant, comme nous avons pu le constater, les travaux avancent : future cafétéria, salle de cinéma audiovisuel, salle de musique, nouveau foyer sont en cours de réalisation. Le CVL se réunira prochainement pour réfléchir à l’aménagement intérieur…

Les bâtiments provisoires

Le chantier avance… ( photo: C.T)

 

La future cafétéria (photo C.T)

  

Le foyer permettra aux élèves de travailler en autonomie (photo: C.T)