Archive for mars, 2012

Les petits ruisseaux font les grandes rivières…

samedi, mars 31st, 2012

A l’occasion de l’échange franco espagnol, un travail linguistique a été réalisé entre les élèves de seconde et leurs correspondants. Le travail a été effectué en ligne depuis le mois d’octobre. Chaque binôme a expliqué et illustré 5 expressions populaires, communes aux deux langues. Les élèves ont ainsi recueilli plus de 100 expressions que tous peuvent consulter au CDI du lycée Marguerite de Navarre.

Quelques exemples:

– Ne pas avoir sa langue dans sa poche : No tener pelos en la lengua (ne pas avoir de poils sur la langue !)

– Etre soupe au lait : Tener malas pulgas (avoir de méchantes puces)

– En voir des vertes et des pas mûres : Pasarlas moradas (en voir des violettes)

– Perdre les pédales : Perder los estribos (perdre les étriers)

En exemple, une page du recueil réalisé : Les petits ruisseaux_le recueil

Un CD réalisé par les élèves de l’option musique

lundi, mars 26th, 2012

Dans le cadre du projet d’échange avec les classes Jazz du collège de Marciac nous organisons un voyage du 7 au 11 Mai 2012 en terre gasconne avec les élèves de l’option musique et les Classes CHAM du collège Racine.  Chaque année, les compositions des élèves de l’option Musique font l’objet de 2 journées d’enregistrement en studio professionnel, occasion pour eux de découvrir cet environnement et se confronter aux exigences qualitatives d’un enregistrement qui fige leur travail.

 Afin de réduire le coût du voyage, nous avons décidé de rendre public ce travail et le proposer à toute personne -désireuse de découvrir le fruit des 3 dernières sessions d’enregistrement, au prix de 5 euros . Bien entendu le plaisir musical acquis par ces 15 titres enregistrés s’accompagne du plaisir d’aider financièrement la réalisation d’un voyage à portée culturelle, historique et musicale.

Pour tout renseignement, merci de s’adresser à Mr Esnault, professeur de musique ou au CDI. Le CD sera également en vente lors de la journée Portes ouvertes, le 31 mars

L’option théâtre en représentation…

jeudi, mars 22nd, 2012

La classe de première L, option théâtre, jouera les mardi 27 et jeudi 29 mars à 20h30 en salle théâtre la pièce de Philippe Dorin: Les enchaînés. Durée 45 min. N’hésitez pas à venir les applaudir !

 

Le directeur départemental de Ouest France à la rencontre des élèves de 2nde G

mercredi, mars 21st, 2012

Lundi midi, Eric de Grandmaison, directeur départemental de Ouest France est venu à la rencontre des élèves de 2nde G. Rappelons que les élèves avaient participé début mars à l’opération « un journal, un jour ». (cf.notre article : http://lewebpedagogique.com/margotactu/2012/03/02/des-eleves-apprentis-journalistes/)

Aprés avoir lu avec beaucoup d’intérêt les deux journaux produits : « Margot brosse l’info » et « Bref. Notre journal« , Le journaliste a expliqué aux élèves ce qu’il avait pensé du travail et redonnait quelques règles : soigner les illustrations, travailler les titres, rendre vivant l’article et être curieux ! Un moment fort apprécié par les élèves.

De précieux conseils apportés aux élèves, journalistes d'un jour (photo: C.T)

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

La France chamboulée

lundi, mars 19th, 2012

Depuis quelque temps, la France connaît des tensions. Ces derniers jours, la population vit dans une ambiance de crise et  d’austérité. Bousculée par les élections présidentielles qui occupent tous les esprits, la population tente de se divertir à l’aide des moyens qu’on lui offre. Ainsi, les Français favorisent les loisirs, comme le cinéma, le sport, la musique, pour se vider la tête, oublier la réalité et le désordre du monde actuel. Surmenés, ils ont mérité une pause : la sortie du film The Artist et son succès mondial auraient dû détendre l’atmosphère et les tracas du quotidien. Mais il semble que cela ne suffise pas : dès la sortie du cinéma, ils replongent dans l’inquiétude du lendemain, sur l’emploi, sur l’avenir de leurs enfants, le financement de leur santé et de leur retraite ; ils n’osent plus faire de projets, ils n’ont pas le cœur à danser comme Jean Dujardin. Les manifestations, les travaux, les crises montrent l’instabilité du gouvernement. Les polémiques entre les candidats aux élections ne rassurent personne. Des promesses, les Français n’en veulent plus, ils veulent des actes, ils veulent sortir de l’impasse dans laquelle ils se trouvent.

Sandra FORTIER, élève de 2nde G

2012, l’année de la jeunesse ?

lundi, mars 19th, 2012

L’année 2011 avait été marquée par des révoltes dans de nombreux pays d’Afrique du Nord. Souvent, en tête de cortège, d’émeutes et de révoltes se trouvait des jeunes. Cette jeunesse qui veut reprendre en main son futur, son destin. Les jeunes de nos jours veulent absolument tout contrôler et plus rien ne les arrête. Beaucoup de ces révoltes ont abouti à un changement de régime (Libye, Tunisie, Egypte). Tout cela n’aurait pas été possible sans tous ces jeunes, car ils ont su employer de nouveaux moyens, comme les réseaux sociaux pour faire un appel à l’ensemble de la population à se révolter. L’un des seuls régimes qui est encore en place est en Syrie.

 Actuellement Bachar Al Assad à la tête du pays résiste encore à la rébellion syrienne. Il exerce une répression terrible et chaque jour celle-ci tue des gens, des jeunes, des enfants. Ainsi depuis début mars 2011 le nombre de victimes s’élève à 7000 selon les bilans officiels mais certains parlent de plusieurs milliers de morts. Le régime de Bachar Al Assad vise des jeunes et des enfants pour traumatiser la population mondiale. Une grande partie des pays du monde souhaiterait intervenir en Syrie pour aider la population mais au sein de l’ONU les Etats-Unis etla Russie, et ce dernier principalement, s’oppose à l’intervention. Et ainsi chaque jour il y a de plus en plus de morts. Actuellement la ville de Homs est le centre de la rébellion et le régime syrien bombarde sans relâche la ville en visant la population.

 Pour la présidence de 2012 en France dans un contexte totalement différent il serait également nécessaire de parler et de s’occuper un peu plus des jeunes. Les thèmes au cœur du débat ne sont pas forcément autour de la jeunesse. Ainsi on pourrait espéré que cela change et que les candidats à l’élection présidentielle se préoccupent plus de l’avis des jeunes. Pierre Simenel, 2G

Point écologie au lycée : interview de M. Mathieu, proviseur du lycée Marguerite de Navarre

lundi, mars 19th, 2012

Pourquoi avez-vous fait des travaux ?                    

Pour améliorer les conditions de vie au lycée. Dans les bâtiments 5 et 6, des porches et des isolations phoniques et thermiques ont été installés.

Quels sont vos projets futurs ?

Nos projets pour le futur sont de mettre des panneaux solaires sur les toits du lycée, mais cela prendra sans doutes plus de temps que le reste puisque les toits sont mal orientés, mais également des panneaux dynamiques dans le bâtiment 3, et des ordinateurs supplémentaires dans les salles informatiques.

Pourquoi y a-t-il déforestation dans le lycée ? ( NDLR:quelques sapins ont été coupés durant les vacances de février)

Les arbres ont été coupés car ils étaient malades. De plus, les branches grattaient les vitres du bâtiment 3. Cependant, chaque année, le lycée investit une part de son budget espaces verts dans l’achat de nouveaux plants, par exemple le long de la nouvelle clôture qui longe la route du Mans.

Que fait le lycée pour l’environnement ?

L’établissement met en place des espaces verts, où il y a des arbres, des bacs à fleurs, des haies, et un coin jardin qui va être aménagé dans quelque temps. L’entretien de ces espaces verts coûte environ 10 000 € par an.

Utilisez-vous les produits bio ?

Des produits bio sont utilisés régulièrement, mais « pas la peine de faire une publicité ». En effet, des produits bio sont intégrés dans les repas mais sans être plus mis en valeur que les autres. Un des problèmes rencontrés est l’achat des produits bio, qui sont le plus souvent issus de circuits courts, et le producteur n’arrive pas toujours à satisfaire toute la demande.

À quoi servent les espaces verts dans un lycée ?

C’est important, pour un meilleur cadre de vie, et cela déstresse les élèves. Esthétiquement, un lycée verdoyant est plus accueillant.

 Cappone Romain, Cusson Fanny, Canat Paul, 2nde G

Bientôt de nouveaux locaux

lundi, mars 19th, 2012

Une équipe de BNJ (cf. article sur « un journal, un jour »)  s’est rendue sur le terrain malgré les risques encourus. A travers le désordre et la poussière, nous avons pu apercevoir de courageux travailleurs qui s’acharnent à la tâche. Ils travaillent dur afin d’offrir de meilleurs locaux aux lycéens.

Les équipes au travail…

Nous n’avons pas pu obtenir de dates précises quant à la fin des travaux. « Fin 2012, ce sera un établissement quasi neuf ! », nous confie le proviseur M.Mathieu. Dans le but de savoir ce que le personnel de l’établissement pense des travaux, nous sommes allés à leur rencontre, pour connaître leur ressenti : « C’est juste deux fois plus de travail à cause de la poussière » nous révèle un agent d’entretien ; M,Hoareau, un professeur d’histoire géographie nous dit qu’il a été « agréablement surpris » par les préfabriqués, seules salles de classe en attendant, car il n’a « pas fait trop froid cet hiver, et on n’entend pas ce qui se passe ou ce qui se dit à côté ». D’après une surveillante, les deux points négatifs des travaux sont que « les salles d’études sont bondées », et qu’au niveau des internats ce n’est pas toujours facile à cause de la poussière. Cependant, il n’y a pas eu de problèmes particuliers de bruits. En passant par la salle des professeurs, nous avons recueilli ces propos : le bruit causé par les travaux est« dérangeant » et il y a un « manque de matériel » évident. En revanche, des enseignantes trouvent ces installations «  confortables », comparées à celles qu’elles ont connues dans leur carrière. Puis, nous nous sommes promenés sur le chantier pour relever les avis des ouvriers : «  Je n’ai aucune idée de quand les travaux seront finis ! » nous disent deux travailleurs. Toutefois le premier niveau du bâtiment est quasiment fini pour les faux plafonds, la plomberie et le sol. En ce qui concerne le chauffage, le salarié pense que son installation devrait être finie pour juin 2012.

Malgré les difficultés des travaux, les lycéens seront contents, pour la rentrée, de retrouver ou de découvrir leur nouvelle cafétéria et le foyer ! 

La future cafétéria

Aurore MORANCAIS, Antonio MORENO-MESTRE, Julie RIDEREAU, 2nde G

Photos: Antonio Moreno Mestre

 

 

 

 

 

 

 

 

En direct de Walsrode (Allemagne)

jeudi, mars 15th, 2012

Bonjour à tous,
Nous sommes bien arrivés à Walsrode ce lundi (19h30) après un long trajet. Tout s’est bien passé, nous avons été  bien accueillis. Temps agréable. Ce matin (mardi): visite du lycée avec Mr le proviseur, cet après midi: réception à la mairie. Nous vous enverrons bientôt quelques photos pour vous faire profiter de notre voyage…

Des élèves apprentis journalistes

vendredi, mars 2nd, 2012

Hier nous avons réalisé un journal en une journée, de 8h à 18h. Nous avons commencé par une conférence avec le rédacteur en chef et tous les chefs de rubrique. Nous avons effectué des recherches sur Internet et à l’aide des journaux, afin de réaliser nos articles.  Certains ont interviewé des personnes au sein du lycée et dans la ville. Malgré une journée de stress nous avons réussi à sortir notre journal à temps.

Nous avons trouvé cette journée intéressante mais fatigante, cela nous à donner un avant goût d’une journée de journaliste.

 Mylène Petit, Gwendoline Richard, Romane Racinet, élève de 2nde G

Les « unes » des 2 journaux réalisés :

Margot brosse l’infoune

Bref. Notre journal : La une

Retrouvez également sur le blog, un certain nombre d’articles écrits par les élèves…