Mai 3 2010

La chute d’Hitler

Publié par bouchercl dans 2nde guerre mondiale, Articles, film      

 

La Chute

Date de sortie cinéma : 5 janvier 2005
Film déjà disponible en DVD depuis le : 22 septembre 2005
Film déjà disponible en Blu-ray depuis le : 27 novembre 2008

Réalisé par Oliver Hirschbiegel
Avec Bruno Ganz, Juliane Kohler, Alexandra Maria Lara, plus

Titre original : Der Untergang 
              Long-métrage allemand                 

                                                                                          Genre : Drame, Historique                                                                                               Durée : 02h30min

 Année de production : 2004
Distributeur : TFM Distribution

Synopsis : Berlin, avril 1945. Le IIIe Reich agonise. Les combats font rage dans les rues de la capitale. Hitler, accompagné de ses généraux et de ses plus proches partisans, s’est réfugié dans son bunker, situé dans les jardins de la Chancellerie. A ses côtés, Traudl Junge, la secrétaire particulière du Führer, refuse de l’abandonner. Tandis qu’à l’extérieur la situation se dégrade, Hitler vit ses dernières heures et la chute du régime.

 

 

Adolf Hitler, né le 20 avril 1889 à Braunau am Inn en Autriche (alors en Autriche-Hongrie) et mort par suicide le 30 avril 1945 à Berlin, est un homme politique allemand, fondateur et figure centrale du nazisme, instaurateur de la dictature totalitaire désignée sous le nom de Troisième Reich.

Porté à la tête de l’Allemagne par le Parti national-socialiste des travailleurs allemands (NSDAP) qu’il reprit en 1921, il devient chancelier du Reich le 30 janvier 1933, puis se fait plébisciter en 1934 comme président, titre qu’il délaissa pour celui de Führer (« guide »). Sa politique expansionniste fut à l’origine du volet européen de la Seconde Guerre mondiale, pendant lequel il fit perpétrer de très nombreux crimes contre l’humanité, dont la Shoah reste le plus marquant. À la postérité, l’ampleur sans précédent des destructions, des pillages et des crimes de masse dont il fut le responsable, tout comme le racisme radical singularisant sa doctrine et l’inhumanité exceptionnelle des traitements infligés à ses victimes, lui ont valu d’être considéré de manière particulièrement négative par l’historiographie, par la mémoire collective et par la culture populaire en général. Son nom et sa personne font généralement figure de symboles répulsifs.

 Fichier:Hitler portrait crop.jpg