Mai 10 2010

Traité de Versailles

Publié par dupontremi dans 1ère guerre mondiale, Articles, Traité de Versailles      

La « boucherie » de la première guerre mondale s’est terminée en laissant une cicatrice dans l’Europe. En effet elle rescense 9 millions de morts et 17 millions de blessés dont 7 millions d’invalides. Pour l’ Allemagne le traité de Versailles établit en 1919 comme un traité de paix entre l’Allemagne et les alliés n’a fait qu’agraver leur situation. En effet ce traité est vecu comme un DIKTAT par les Allemands. Il est composé des contraintes suivantes :

1) Au niveau territorial :
-la récupération par la France de l’Alsace-Moselle
-l’intégration à la Belgique des cantons d’Eupen et de Malmedy, dont la Vennbahn
-la possibilité pour le Danemark de récupérer certains territoires du Nord de l’Allemagne où se trouvent des populations danoises. La décision doit être soumise à un vote de la population locale. Le référendum est mené en 1920. Les villes d’Aabenraa, Sønderborg et Tønder, et leurs environs passent alors au Danemark
-Le Territoire du Bassin de la Sarre est placée sous administration internationale pour 15 ans. Son statut définitif doit être soumis à référendum.
-D’importants territoires qui se trouvaient dans l’est de l’Allemagne sont attribués au nouvel État polonais . Dans certaines régions, le statut définitif n’est pas décidé. Il doit être déterminé par une commission ou par un référendum dans la zone concernée Dantzig devient une ville libre, ce qui garantit l’accès de la Pologne à la mer mais a aussi pour effet de séparer la Prusse orientale, restée allemande, du reste de l’Allemagne.

2) Au niveau des principes generaux:
-L’Allemagne doit livrer 5 000 canons, 25 000 avions, ses quelques blindés et toute sa flotte (qui se sabordera dans la baie écossaise de Scapa Flow).
-Son réarmement est strictement limité. Elle n’a plus droit aux chars, à l’artillerie et à l’aviation militaire.
-Son armée sera limitée à un effectif de 100 000 hommes et le service militaire aboli.
-La rive gSuite aux dommages de guerre causés pendant toute la durée de la guerre dans le Nord de la -France et en Belgique, l’Allemagne – considérée comme seule responsable de la guerre -, devra payer de fortes réparations à ces deux pays. Le montant à payer est fixé par une commission en 1921. Il s’élève à 132 milliards de marks-or, une somme très élevée. Le montant total des dommages causés par la guerre aux alliés était toutefois estimé à 150 milliards de marks-or.
-Plusieurs sanctions commerciales et des livraisons en nature complètent ce volet économique : l’Allemagne perd la propriété de tous ses brevets (l’aspirine de Bayer tombe ainsi dans le domaine public). Les fleuves Rhin, Oder et Elbe sont internationalisés et l’Allemagne doit admettre les marchandises en provenance d’Alsace-Moselle et de Posnanie sans droits de douane. En outre, le pays doit livrer aux Alliés du matériel et des produits.auche du Rhin, plus Coblence, Mayence et Cologne, est démilitarisée

Cependant ce traité n’a pas été d’une grande efiicacité puisque le nazisme est arrivé en allemagne en 1933,avec Hitler à sa tete. Ainsi, ce traité ne fut pas réspécté puisque l’Allemagne c’est réarmé afin de préparé la seconde guerre mondiale.