Bienvenue !

Mis en avant

Les bilans des différentes activités ne seront pas toujours dictés en classe mais pourront être à recopier (à la maison, au CDI …) pour le cours suivant.

Le but étant d’inciter (voire obliger…) les élèves à relire leur cours pour la séance suivante, et de dégager du temps en classe pour davantage d’explications et d’accompagnements. Ce site vous permettra d’accéder rapidement (sans identifiant et mot de passe…) aux traces écrites du cours.

Bon courage pour cette nouvelle année scolaire !

Mme Roy.

Les systèmes de transport chez les animaux (Bilan à recopier pour le mercredi 23/01)

BILAN:

Les éléments nécessaires au fonctionnement des organes sont transportés par le sang. 

Le sang circule dans un ensemble clos de 3 types de vaisseaux  : des artères, des veines et des vaisseaux très fins appelés capillaires.

C’est au niveau des capillaires que s’effectuent les échanges avec le sang.

Le dioxygène passe dans le sang au niveau des alvéoles pulmonaires.

C’est au niveau de l’intestin (villosités intestinales) que s’effectue le passage des nutriments dans le sang.

Ces surfaces d’échanges sont très grandes, fines et riches en vaisseaux sanguins. Ce sont ces caractéristiques qui permettent un passage efficace du dioxygène et des nutriments dans le sang en direction des cellules des organes.

Devenir un homme, devenir une femme (Bilans à recopier pour le mardi 23/01 et le lundi 29/01)

L’appareil reproducteur féminin (A3)

BILAN :

L’appareil reproducteur de la femme est formé :

– d’organes fabriquant les ovules : les ovaires

– de conduits : les trompes

– de l’utérus

– et d’un organe d’accouplement : le vagin.

Au cours de l’ovulation, un ovaire libère un ovule une fois par mois. Les ovulations commencent à la puberté et s’arrêtent à la ménopause (= arrêt du fonctionnement des ovaires et de l’utérus vers 50 ans).

Chaque ovule est une cellule (noyau, membrane, cytoplasme) incapable de se déplacer seule. Les ovules sont les cellules reproductrices de la femme, appelés les gamètes femelles.

L’origine des règles (A3)

BILAN :

Chez la femme les ovaires produisent des ovules de manière cyclique, en effet autour du 14e jour du cycle, l’un des 2 ovaires libère un ovule.

A chaque cycle menstruel, l’utérus se modifie pour accueillir l’éventuel futur embryon. La couche superficielle de la paroi de l’utérus s’épaissit et des vaisseaux sanguins se développent.

Si l’ovule n’est pas fécondé, la muqueuse utérine est éliminée : ce sont les règles.

L’exploitation des ressources énergétiques par l’être humain (bilans à recopier pour le mardi 23/01, le mercredi 24/01, le vendredi 26/01 et le lundi 29/01)

I/ Les énergies fossiles et leurs impacts sur l’environnement (A1)

BILAN :

Les énergies fossiles (pétrole, charbon) se forment à partir de l’enfouissement de matières organiques dans des sédiments durant très longtemps (des millions d’années). Ce sont des ressources énergétiques très utilisées dans le monde et économiquement importantes mais elles ne sont pas renouvelables à échelle humaine. L’utilisation des énergies fossiles a des impacts nocifs sur l’environnement : augmentation de l’effet de serre, pollution atmosphérique et destruction de la biodiversité.

II/Les énergies renouvelables : une alternative aux énergies fossiles (A2)

BILAN :

Par leur caractère inépuisable sur le long terme, leur moindre impact sur l’environnement et la santé humaine, les énergies renouvelables permettent de produire de l’électricité durable. Elles peuvent être liées à l’énergie solaire, éolienne, hydraulique, géothermique ou l’utilisation de la biomasse et sont un enjeu énergétique du XXème siècle, elles sont une alternative aux énergies fossiles.

La nutrition des animaux (bilan à recopier pour le mardi 16/01)

En milieu aérien chez l’être humain (A5)

BILAN
Pour respirer dans l’air, d’autres animaux comme les mammifères, possèdent des poumons.
Le dioxygène de l’air circule dans l’appareil respiratoire (bouche, trachée, bronches et bronchioles) et va jusqu’aux nombreuses alvéoles pulmonaires.
Elles représentent une grande surface d’échange : leurs parois sont très fines et elles sont en contact avec de nombreux capillaires sanguins (très petits vaisseaux transportant le sang jusqu’aux cellules).
Le dioxygène traverse donc les parois des alvéoles vers le sang.

Certains animaux vivent dans l’eau mais respirent dans l’air avec des poumons ou des trachées (dauphin, baleine, certains insectes aquatiques). Ils doivent donc remonter à la surface pour respirer.

Devenir un homme, devenir une femme, Bilan à recopier pour le lundi 15/01 ou le mardi 16/01

 

BILAN :

Dès la puberté, les hommes ont une production continue de millions de spermatozoïdes (1000/sec). Ces cellules reproductrices sont produites dans les testicules. Lors de leur passage dans l’épididyme, ils acquièrent leur mobilité.

Puis ils passent dans les canaux déférents et rejoignent la prostate. C’est dans la prostate que se forme le sperme. Lors d’une stimulation le pénis entre en érection (gonflement et raidissement du pénis). Le sperme est évacué par l’urètre lors de l’éjaculation.

III/ Comment l’appareil reproducteur féminin est-il organisé et comment fonctionne-t-il ?

L’appareil reproducteur féminin (A3)

La nutrition des animaux (Bilan à recopier pour le mercredi 06/12 ou le lundi 18/12 ou le jeudi 11/01)

BILAN :

Pour respirer dans l’air, les animaux comme les insectes possèdent des trachées.

L’air pénètre dans l’animal grâce à des petits trous : les stigmates puis circule dans un réseau de trachées. Ce sont des tubes fins très ramifiés qui conduisent le dioxygène (contenu dans l’air) directement jusqu’aux cellules des organes des insectes.

En milieu aérien chez l’être humain (A5)

 

La conservation de l’information génétique (Bilan à recopier pour le lundi 04/12 ou le mardi 05/12)

BILAN :

Toutes les cellules contiennent la totalité du programme génétique caractéristique de l’espèce et de l’individu.

Ce programme est identique à celui de la cellule-œuf.

Avant chaque division cellulaire, la cellule se prépare. Sa quantité d’ADN double, mais son nombre de chromosomes est maintenu à 46.

La mitose est une division cellulaire permettant de créer deux cellules filles génétiquement identiques à la cellule initiale (cellule mère). Avant la division, la cellule doit dupliquer son ADN pour que chaque chromosome simple devienne double et qu’il n’y ait pas de perte de l’information génétique. La mitose permet donc la stabilité génétique des individus d’une espèce.

La dynamique interne de la Terre (Bilan à recopier pour le lundi 04/12 ou le mardi 05/12)

Comment expliquer les 2 types d’éruptions volcaniques ? (A9)

BILAN:

La consistance du magma et la quantité de gaz présent dans celui-ci vont déterminer le type d’éruption du volcan.

Les magmas fluides et pauvres en gaz donnent naissance à des éruptions effusives. En revanche, les magmas visqueux et riche en gaz donnent naissance à des éruptions explosives.