Par les élèves de seconde professionelle LC ‘logistique commercialisation) du LP Fulgence Bienvenüe de Loudéac

Collège Lycée
plus petitmoins d’élèves

moins de professeurs

cours de musique, d’éducation civique

plus grandplus d’élèves

plus de professeurs

cours d’ECJS (éducation civique, juridique et sociale)

Au lycée, on doit se débrouiller par ses propres moyens, afin de trouver un stage sans l’aide des professeurs. Il faut trouver un stage le plus vite possible, car si on s’y prend à la dernière minute, on a de moins en moins de chance et de facilité à en trouver. Nous devons faire preuve d’autonomie.Au collège, on a l’aide des professeurs pour trouver notre stage plus facilement.

 

François et Arthur.

 

Quand on arrive au lycée, on se sent perdu.

 

Arthur.

 

Il n’y a aucune différence entre la voie générale et professionnelle. Tout le monde travaille dans les mêmes bâtiments. Seuls certains cours sont un peu différents.

Nous avons plus de liberté qu’au collège :

  • L’après-midi, quand on a des permanences, on peut sortir.

  • Nous sommes plus autonomes.

  • Il y a plus de liberté mais on doit s’interdire certaines choses.

 

Thomas et Maxime

 

Du collège au lycée, il y a du changement. Au lycée, il y a moins d’heures de matières générales. L’ambiance avec les professeurs est plus cool. L’effectif des classes est moins important, donc il y a plus de suivi.

L’internat, c’est sympa, mais il y a des coups durs, surtout au début de l’année : c’est difficile de s’adapter aux règles. Il faut aimer vivre en collectivité; il faut composer avec les différents caractères. Au lycée de Loudéac, les chambres accueillent six personnes au maximum. Les douches comportent des séparations. Il y a une salle de bain pour toutes les filles. On partage toutes les mêmes sanitaires.

 

Ophélie et Céline

 

 

Il y a une petite différence entre le collège et le lycée professionnel :

  • Au lycée, on a un objectif. On suit une voie professionnelle pour obtenir un diplôme à la fin des deux années d’études. A la fin de la première année, on a trois semaines de stage. Tout ça pour être spécialisés dans le métier qu’on a choisi.

  • Il y a plus de matières professionnelles en BEP qu’en général.

  • A la fin du BEP, on peut choisir des voies plus spécifiques :

    BEP logistique Bac pro logistique

Bac pro commerce

Bac pro transport

  • Les matières professionnelles sont plus concrètes que celles de troisième générale.

  • Au lycée professionnel, si on a le choix, on peut être interne. S’il y a certaines règles à respecter, ce n’est pas la prison. On est plus autonome qu’au collège.

    Djadid et Alexandre.

 

En troisième, on a des cours de matières générales; en seconde professionnnelle, on se prépare pour un métier particulier, on se spécialise. Les cours sont plus concrets.

Ne soyez pas internes, si vous n’aimez pas partager des installations sanitaires, des douches communes, des toilettes. Il faut aimer être avec des personnes qu’on ne connait pas. Moi, je n’aime pas dutout.

Qaund on n’a pas d’autres solutions, on est obligés de faire avec.

 

Emmie

 

On commence à apprendre notre métier. On a des matières générales et professionnelles en même temps. C’est plus simple. Les cours auxquels on assiste tout au long de l’année sont en rapport avec le métier que l’on prépare. Le lycée est moins strict que le collège : on est plus autonome.

Jean-Baptiste

 

Je trouve la voie professionnelle très intéressante, car on apprend un métier. Pour cela, il y a un grand nombre d’heures dédié à l’enseignement professionnel. Par exemple, dans ma filière logistique et commercialisation, on apprend la conduite des chariots élévateurs.

Les matières générales sont peu nombreuses mais contrairement au collège, et en particulier à la troisième, les professeurs sont plus à l’écoute et même les matières générales deviennent intéressantes, car ce n’est pas la même méthode de travail.

Dans l’établissement, on se sent plus indépendant qu’au collège.

Les surveillants sont moins présents. Lors des pauses, ils ne sont pas postés aux quatre coins de la cour. Nous devons savoir être autonomes. Cette liberté est une façon de nous responsabiliser, nous permet de devenir adultes. Dans les classes professionnnelles, les effectifs sont souvent plus faibles qu’en lycée général, mais tout dépend de la filière. Cela permet d’avoir un enseignement plus personnalisé;

 

Doriane

 

Il faut savoir se prendre en charge.

Les cours sont plus intéressants et l’enseignement plus spécialisé.

 

Florian.