Le programme de la sortie du 21 mai 2010

13 05 2010

Pour les curieux, sachez que nous sommes attendus dès 9h30 au Château des Baux d’où un départ obligatoire à 8h et un appel fait dans la cour vers 7h50.

Au programme :

Trois ateliers que vous ferez en groupe.Il vous faut donc constituer deux groupes de 9 élèves et un groupe de 8 élèves.

Chaque groupe suivra les trois ateliers, d’une durée d’une heure chacun.Trois thèmes : le costume médiéval, l’équipement du chevalier et les jeux médiévaux.Je ne vous en dis pas plus mais vous devriez comprendre pourquoi notre projet s’intitule « Vivre le Moyen Age » !!

Vers 12h30, pique nique rapide, au soleil, j’espère !! Apportez de quoi vous protéger s’il pleut !

A 13h, si nous avons fini de manger, nous pourrons assister à une manifestation gratuite, à savoir une démonstration de tir à la catapulte.

Pour terminer, nous visiterons le château.

Départ à 15h pour être à l’heure au collège.On croise les doigts.

Pour toutes ces réjouissances médiévales, veuillez vous habiller avec des vêtements confortables et des chaussures dignes de ce nom, attachées (pas de Birk ou autre…!).Vous prendrez un sac avec votre carnet, de quoi prendre des notes au cas où, une bouteille d’eau et de quoi se protéger en cas de soleil.

Si vous souhaitez prendre votre appareil photo, c’est à vos risques et périls MAIS  nous, enseignantes, ne pourrons être tenues pour responsables de toute dégradation ou vol.

A vendredi, rendez-vous dans la cour à 7h50.

Madame Cocco




L’atelier d’écriture aux archives de Marseille

12 03 2010

Jeudi dernier nous avons visité les archives de Marseille avec Mme Cocco, Mme Mezoud et Mme Lambert. La première partie de la journée était consacrée à un atelier d’écriture. Nous avons écrit avec tous les ancêtres du stylo en partant du calame (roseau pointu au bout), en passant par la plume d’oie et en finissant par la plume en fer.

Marie A




Le programme de la sortie aux archives

11 03 2010

Nous avons participé à un atelier calligraphie : il a fallu que nous écrivions avec un calame, puis avec une plume d’oie et enfin avec une plume en fer. Nous avons écrit en style gothique. Vers midi, nous sommes allés pique niquer dans un jardin juste à côté du bâtiment des Archives Départementales. L’après midi, nous sommes allés visiter les archives proprement dites : cet espace est appelé Le Galet, il a une forme arrondie qui rappelle la coque d’un bateau. Nous  avons parcouru les couloirs des magasins où on stocke toutes les archives.

Puis nous sommes repartis dans le bus.

Rémy.F




Zzzzzzzzzzz…

10 03 2010

J’ai la désagréable impression que tout le monde dort dans ce blog.

Il me semble me souvenir que la semaine dernière, jeudi 4 mars plus précisément, Mme Cocco, Mme Lambert et moi-même avons accompagné une classe en sortie aux archives départementales à Marseille.

Ne voyant aucun article sur cette sortie, je commence à douter de ma mémoire. Étaient-ce bien les élèves de la 5e4 qui déambulaient dans les couloirs des archives ?

Je dois certainement me tromper de classe… Je vieillis sans doute.

Mme Mezzoud




Question à propos de la sortie de jeudi

1 03 2010

Bonsoir,

Tout d’abord je voulais remercier Samuel pour nous avoir donné l’emploi du temps du jeudi 4 mars , seul problème c’est que j’ai perdu ma feuille de renseignements ! Donc j’aimerais bien qu’on me dise ce qu’il faut apporter pour la sortie s’il vous plaît

Merci et bon travail à toutes et à tous

Loris.B




Le faucon déniché

15 02 2010

« Le faucon déniché » est un livre écrit par Jean-Côme Noguès c’est le livre que nous avons à lire pour le 8 mars. « Le faucon déniché » est une histoire qui parle beaucoup de la fauconnerie du Moyen-Âge, je vais vous résumer le début de ce livre que j’aime beaucoup. C’est l’histoire d’un petit garçon qui vit dans la campagne sur les terres de Guilhem Arnal de Soupex. Il se nomme Martin et son rêve est d’apprivoiser un faucon, mais cela n’est réservé qu’aux seigneurs : eux seuls peuvent en posséder un pour chasser. Un jour Martin dénicha un faucon, il l’ apprivoisa et se lia d’amitié avec l’animal. Mais le fauconnier découvrira son secret et il l’enfermera dans une cellule de la tour du château. Que va-t-il arriver à Martin? Je vous laisse lire la suite.

Je vous souhaite de très bonnes vacances !

Marie. A.




Les chevaliers de la table ronde

1 02 2010

Au château de roi Arthur, en Bretagne, douze valeureux chevaliers prennent place autour de la table ronde qu’a dressée l’enchanteur Merlin. La place à droite du roi Arthur restera vide. Seul pourra s’y assoir le chevalier qui aura trouvé le Graal, vase sacré ayant recueilli le sang du Christ. Quel preux chevalier s’en emparera ? Perceval, le chevalier naïf qui sort à peine du giron de sa mère ? Gauvain? Ou encore Galaad ? Et pourquoi pas Lancelot du lac, élevé par la fée Viviane ? Amoureux de la reine Guenevière, il est prêt à se battre pour elle jusqu’à la mort s’il le faut…

Robin.R




Les différences entre les pauvres et les riches:seigneurs et paysans

1 02 2010

Sur leur seigneurie comprenant le château, les terres et les villages alentour, les grands seigneurs disposent du droit de ban : ils recrutent des guerriers, perçoivent les impôts, rendent la justice et fabriquent parfois la monnaie.

Les paysans versent plusieurs types d’impôts au seigneur.ex: les péages pour circuler sur les routes ; des « banalités » pour utiliser le moulin… La vie est dure chez les paysans alors que le seigneur contrôle tout. Les paysans cultivent les terres du seigneur. Les paysans paient leur protection en monnaie. Les seigneurs possèdent des faucons. Chaque famille possèdent son courtil ou son potager.Les filles des seigneurs cousent et brodent, tandis que les garçons s’entraînent à manier l’épée.Les enfants nobles savent lire, compter, danser, chanter. Les enfants des paysans aident leurs parents aux travaux des champs.Les seigneurs font la fête dans des grandes salles avec des immenses banquets.Les paysans dorment tôt dans des demeures petites et mal chauffées.La famille se loge dans une seule pièce. Le dîner des seigneur : Chapon à la cannelle, poulets au herbes… Paysans : Pain, lard, potée mijotée.          On peut donc voir aussi une nette différence entre les riches et les pauvres au niveau du repas.Ils ne sont pas habillés pareil. (bijoux, beaux vêtements alors que les pauvres portent robe longue et tunique.)Il y a donc une grande différence entre les seigneurs et les paysans.

Robin.R




Les croisades

1 02 2010

Les croisades commencèrent en 1095 à la suite de l’appel à la reconquête de la Terre Sainte fait par le pape Urbain II. A la suite de cet appel la plupart des fidèles partirent en croisade on les appelle les croisés car sur leurs surcots il y avait une croix.Les croisades durèrent plus d’ un siècle mais cette bataille n’ était pas pacifique c’ est le moins qu’ on puisse dire.D’après des témoignages de l’époque il y avait des bains de sang sur les places de Jérusalem et le sol était tapissé de corps.Cette bataille était entre les musulmans et les chrétiens.Les musulmans étaient appellés « hérétiques ».Définition de hérésie : croyance religieuse contraire aux dognes (règles) de l’ Eglise catholique.

Marie.A




Projet de vivre le moyen-âge

29 01 2010

On ne nous a toujours pas dit la date et le lieu de la prochaine sortie mais je crois que c’est à Marseille. Il faudra demander à Mme COCCO pour une réponse. J’éspère que c’est bientôt car la dernière sortie était sympa.

Robin.R