Si tous les enfants du monde lisaient ensemble …

Categories: Contes, Histoires, Textes
Comments: No Comments
Published on: 10 février 2015

Extrait de l’article de L’EXPRESSO (02/2015) :

« Écouter Lire le Monde » se définit comme « un projet mondial de lecture ». François Bourdon, enseignant au primaire à Montréal, aussi cofondateur de l’« iClasse », est l’instigateur de ce projet : il veut ainsi « créer des liens entre les élèves de partout sur la planète autour d’une même histoire pour qu’ils puissent partager leurs appréciations ». Chaque année est proposée une sélection d’ouvrages à destination d’élèves de tous niveaux : les enseignants intéressés peuvent s’en emparer pour susciter de stimulantes interactions et de formatrices collaborations. En 2014-2015, plus de 350 classes se sont inscrites à cette aventure collective qui fait d’internet un espace d’échanges scolaires et culturels, et du livre, le lieu d’où se déployer vers le monde. Incontestablement, le projet « Écouter Lire le Monde » favorise chez les élèves une belle dynamique de lecture et chez les enseignants une tout aussi belle dynamique de créativité pédagogique. « Plus on est de fous, plus on lit  » ?

Le lien pour lire la suite :

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2015/02/09022015Article635590626173519801.aspx

Contes d’Ici et d’Ailleurs bilingues (en construction)

Categories: Contes, Cultures du monde
Comments: No Comments
Published on: 24 janvier 2015

Contes d’Ici et d’Ailleurs bilingues à lire et à écouter

Les trois fleuves – Portugal – dit par Hugo les trois fleuves hugo

Hansel et Gretel au XXIe siècle

Categories: Contes, FRANCAIS ADULTES
Comments: No Comments
Published on: 8 janvier 2015

 

hansel-gretel-1_thumb

Les adhérents du cours de FLS de l’association APIREF sont allés au théâtre des Louvrais à Pontoise.

Le conte « Hansel et Gretel » des frères Grimm revisité au théâtre par la compagnie « La cordonnerie ».

HANSEL 4

Voici quelques impressions et résumés du spectacle :

Le 07 Décembre 2014
La pièce de théâtre est « HANSEL ET GRETEL »

Jacob n’a pas d’emploi , Il ne s’intéresse pas au métier de ses parents. Ses parents sont âgés, ils n’ont pas de pensions de retraite, parce qu’ils ont travaillé comme magiciens.
Jacob vit dans une caravane, il héberge ses parents et les nourrit.
Un jour, il rencontre une jeune femme dans la forêt. Il tombe amoureux d’elle. Alors il l’accueille chez lui.

Le jour même, Jacob fait un bon repas avec la poule qui leur donnait les œufs et les nourrissait. Les jours suivants, il n’y a plus rien eu à manger .
Barbara dit à Jacob :
On n’a pas de quoi manger pour nous quatre. On va emmener tes parents et les laisser dans la forêt.

Jacob est triste mais il accepte quand même. La première fois qu’ils sont abandonnés dans la
forêt, les parent retrouvent la maison.
La deuxième fois, Barbara fait prisonniers Hansel et Gretel. Jacob est chagrin, il pense à sa famille, il retourne dans la forêt et les cherche partout. Il ne les trouve pas. Alors il pense à apprendre le métier de son père,
Il réussit dans le métier de magicien. Gretel se sert de sa magie pour pousser Barbara dans le four.
Ils sont libérés et rentrent à la maison.

J’ai aimé la mise en scène. C’est un joli spectacle. Les acteurs sont bien dans leur rôle.
Le bruitage était bien calé sur l’image.

Rani

HANSEL 3

D’autres textes :

hansel et gretel Daniela

Hansel et Gretel morteza

Hansel et Gretel Rani

hansel et gretel sonja

Hansel et Gretel Diane

HANSEL 5

C’EST DE REMETTRE À DEMAIN QUI A FAIT QUE LA GRENOUILLE N’A PAS DE QUEUE

Categories: Contes, Proverbes, Textes
Comments: No Comments
Published on: 15 février 2014

Un billet qui devait précéder celui sur l’ours polaire…

Pourquoi la grenouille n’a pas de queue ? Lis ceci :

En Afrique, les contes servent de loisir mais aussi à préparer et à conscientiser les jeunes pour les futures situations auxquelles ils seront confrontés au cours de la vie.

Ce conte sert de leçon à ceux qui ont toujours tendance à tout « remettre à demain» car c’est pour cela que la grenouille n’a pas eu de queue.

Au début, tous les animaux étaient sans queue. Fatigués par les moustiques et d’autres petits insectes qui les piquaient, tous les animaux, au cours d’une réunion,

décident de faire appel à un forgeron qui pourrait leur fabriquer à tous une queue.

Le forgeron vient prendre place chez la grenouille et les animaux sont convoqués pour le lendemain. Le matin, le forgeron décide de commencer par faire la queue de la

grenouille, son hôte. Cette dernière lui dit de continuer avec les autres animaux et que pour elle, ce n’est pas pressé car le forgeron loge déjà chez elle. Quand il aura fini

avec tous les animaux, il pourra en faire une pour elle, la grenouille.

Le forgeron, durant un mois, du matin au soir, fabrique une queue pour chaque animal. Chaque matin, il invite la grenouille à s’approcher pour faire sa queue, mais cette

dernière remet toujours le rendez-vous au lendemain. Le dernier jour, tous les animaux ont eu leur queue sauf la grenouille dont le cas est laissé pour le lendemain matin. La

nuit, la grenouille et le forgeron ont mangé et ont bien causé. A une heure avancée de la nuit, ils se couchent en programmant de faire la queue de la grenouille très tôt le

matin. Au réveil, la grenouille trouve le forgeron mort et c’est ainsi qu’elle est restée sans queue.

Voici la raison qui a fait que la grenouille n’a pas de queue. Quand on veut et peut faire une chose, faisons-la tout de suite car on ne sait pas ce qui se passera dans

l’avenir.

LIENS POUR LES AMPHIBIENS

 

Cycle de vie de la grenouille : http://www.youtube.com/watch?v=1Fwq4b0DzxA

C’est pas sorcier « Les amphibiens » : http://www.youtube.com/watch?v=k7wQgXjGtj8

Un quizz : http://www.quizz.biz/quizz-251526.html

À la suite du travail sur ce conte, nous avons fait des recherches sur d’autres animaux et écrit de courtes histoires :

  • Les moustiques :

RAMATA_DIEWO_RAFAELA_DENISA_RECHERCHE_SUR_LES_MOUSTIQUES.pdf

les_moustiques_ramata_et_rafaela_diewo_denisa.pdf

  • Le loup :

LE_LOUP_HURLE_DORIN.pdf

  • Le chien et le chat :

LES_CHIENS_RECHERCHE_HERVE.pdf

Havadson_Narek_recherche_sur_les_chats.pdf

Pourquoi_le_chien_est_l__ennemi_du_chat_Herve.pdf

  • L’éléphant :

RECHERCHE_SUR_LES_ELEPHANTS_JONATHAN_YECHEN.pdf

Les_elephants_ont_une_trompe_Jonathan.pdf

  • Le poisson rouge :

Daniel_recherche_sur_les_poissons_rouges.pdf

DANIEL__L_HISTOIRE_DU_POISSON_ROUGE.pdf

  • Le hibou moyen duc :

LE_HIBOU_MOYEN_DUC.pdf

Et nous avons écrit un petit conte expliquant pourquoi la mer est salée :

la_mer_havadson.pdf

Un questionnaire sur les animaux :

QUESTIONS_SUR_LES_ANIMAUX.pdf

Leuk-Le-Lièvre

Categories: Contes, Cultures du monde
Comments: No Comments
Published on: 26 septembre 2013

Nous avons profité de la lecture du chapitre Leuk découvre la brousse pour travailler sur le lexique des parties du corps et le pluriel et le singulier. Pour continuer à t’entraîner, clique sur le lien suivant :

  • Le lexique du corps :

http://www.education.vic.gov.au/languagesonline/french/sect30/index.htm

  • Les articles :

http://www.ithaca.edu/faculty/kaplan/art_part/art_part_frame.html

http://fog.ccsf.edu/~creitan/qch6popeye.htm

http://www.edu365.cat/eso/muds/frances/boire_manger/index.htm#

http://jeudeloie.free.fr/debutant/indef/oie.html

  • Le pluriel :

http://w3.restena.lu/amifra/exos/orth/singplur.htm

http://www.didierconnexions.com/niveau1/?id=2-4-6-1

http://www.didieraccord.com/exercices/index.php?ex=1.3.4

Un extrait de la série télévisée franco-canadienne, Samba et Leuk-Le-Lièvre  :

http://www.youtube.com/watch?v=dg_aqbmNh2M

Quelques extraits du livre de Léopold Sédar Senghor (1906-2001) et Abdoulaye Sadji (1910-1961) sur le lien ci-dessous :

 

http://yvette.schroeder.free.fr/77lezarts/La_Belle_Histoire_de_Leuk-le-lievre.pdf

Le livret d’activités :

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/IMG/pdf/Leuk-le-lievre_livret-1.pdf

Pour écouter d’autres contes de l’Afrique de l’Ouest, du Nord et d’Haïti (Sais-tu qu’en Haïti, Leuk s’appelle Malice ?), clique sur le lien du site Conte-moi la francophonie :

http://www.conte-moi.net/conte-moi-francophonie

Au musée de l’Éducation de Saint-Ouen l’Aumône

Categories: Contes
Tags: ,
Comments: No Comments
Published on: 17 août 2013

Une visite en début d’année du musée de l’Éducation de Saint-Ouen l’Aumône a été le point de départ de notre projet d’écriture et d’oralisation des contes traditionnels d’Ici et d’Ailleurs.

Un petit diaporama de notre parcours découverte : http://www.youtube.com/watch?v=KR4j4ICoGj0&feature=youtu.be

https://i.ytimg.com/vi/KR4j4ICoGj0/3.jpg?1376745320224

Contes d’Ici et d’Ailleurs

Categories: Contes, Cultures du monde
Comments: No Comments
Published on: 17 août 2013

Voici le fruit de plusieurs mois de travail autour des contes d’Ici et d’Ailleurs étudiés et réécrits en français et langue maternelle.

Chacun n’a pas forcément choisi un conte de son pays et tous sont allés à la découverte de la culture des autres.

Les élèves de l’Ulis ont créé leurs histoires.

Cliquez  sur le lien ci-dessous et entrez dans le merveilleux ou le facétieux :

http://fr.calameo.com/read/000122771362c53e6f7bc

Codrita et l’empereur Paillasson – Conte populaire roumain

Categories: Contes, Cultures du monde
Comments: No Comments
Published on: 5 avril 2013

Vous trouverez des activités en ligne à la fin du conte

CODRITA ET L’EMPEREUR PAILLASSON

CONTE POPULAIRE ROUMAIN

 

  l était une fois un empereur très beau et très courageux.

         Un jour, il part à la chasse et arrive dans une grande forêt. Il aperçoit une belle biche et court derrière elle. La bête, apeurée, s’enfuit et se cache dans la maison du garde forestier.

         L’empereur arrive devant la maison du garde et voit devant la porte une jeune fille. Émerveillé, il dit :

      Depuis que je suis empereur, je n’ai vu de plus grande beauté ! Comment t’appelles-tu ?

      Je suis la fille du garde forestier. Je m’appelle Codrita. Qu’est-ce qu’un empereur ?

      Veux-tu devenir mon épouse ?

      Que le ciel m’en préserve ! Je ne veux pas épouser un garçon sans métier.

Alors l’empereur rentre au château et rassemble ses maçons, ses forgerons, ses charpentiers et plein d’autres artisans :

      Quel métier pouvez-vous m’apprendre en trois mois ?

Le nattier s’avance et dit :

      Mon empereur, en un seul mois je t’apprendrai le métier de nattier. Tu fabriqueras des paillassons.

Sitôt dit, sitôt fait. L’empereur se met au travail. Un mois plus tard, il retourne voir Codrita :

      J’ai appris à tresser des paillassons. Veux-tu m’épouser ?

      Très bien. Nous ferons des paillassons, les vendrons et gagnerons ainsi notre pain.

      C’est inutile puisque je suis empereur. J’ai tant de richesses que nous n’avons pas besoin de travailler pour vivre.

Ils font ainsi un grand mariage. Codrita s’installe sur le trône du royaume, la couronne sur le front.

Quelques mois plus tard, l’empereur part à nouveau à la chasse. Dans la forêt, il se perd et arrive à une auberge. Il frappe à la porte et demande à être logé. Le malheureux ne sait pas que cette auberge est tenue par des brigands. Ils le capturent et l’enferment avec d’autres voyageurs dans la cave avec l’intention de demander une rançon. Le chef des brigands demande alors :

      Avez-vous une famille qui puisse vous racheter ?

      Je ne suis qu’un pauvre voyageur sans le sou, répond l’empereur.

      Alors tu vas mourir !

      Si vous me laissez la vie je vous apprendrai le métier de nattier. Je tresse de très beaux paillassons que l’empereur achète.

      Bien. De quoi as-tu besoin ?

      Il me faut du jonc, de la peinture et des fleurs de tilleul.

L’empereur se met au travail. Il tresse un très grand paillasson sur lequel il écrit où il est et comment Codrita peut le libérer. Aucun des brigands ne sait lire.

Le bandit part livrer le paillasson au château et se présente dans la salle du trône.

      Que Dieu préserve votre règne et votre santé, grande impératrice. J’ai entendu que vous achetez de beaux paillassons à fleurs.

      Oui, montre-le-moi !

On étend le paillasson et Codrita découvre le message. Elle appelle ses guerriers et part avec eux sauver son époux.

         On dit que l’empereur Paillasson vit encore de nos jours, si, par malheur, il n’est pas mort.

 

Lettrines

Categories: Contes, Pour la classe
Comments: No Comments
Published on: 3 avril 2013

Élèves du groupe I et du groupe II :

Les deux petits diaporamas vus en classe sont ici (ils vous aideront à trouver quelques idées pour l’illustration de la lettrine de vos contes) :

LE PETIT CHAPERON ROUGE PARTOUT……

Comments: No Comments
Published on: 19 janvier 2012

À partir d’un écrit de Gilbert LASCAUX (Le petit chaperon rouge, partout. Gilbert Lascaux, Éd. Seghers) :

« Au Pôle Nord, le Petit Chaperon file dans son traîneau tiré par des chiens vers l’igloo de sa grand-mère. Elle lui porte de la graisse de phoque et du poisson séché. Un grand ours la guette. » 

Voici nos travaux de réécriture :

Le petit Chaperon rouge

À Brasilia, le petit Chaperon rouge part aussitôt vers la maison de sa mère-grand au bord d’un lac. Elle lui porte une assiette de riz mélangé avec des haricots rouges et du poulet. Un gros chien blanc la guette.

Camille

Écouter :

PCR_CAMILLE_2.WMA


La petite au chapeau rouge

Un jour, au Cap Vert, une grande mygale qui tue les personnes va à Assomada, à pied, là où il y a les tramways. Elle est très méchante, si on la touche, elle nous pique et on peut mourir. D’habitude, elle vit dans les arbres et mange les oiseaux.
Un jour, une fille monte dans le tramway pour aller chez sa grand-mère. Le chauffeur lui dit :
Descends ! Ce n’est pas le bon chemin pour toi.
En fait, la mygale, c’est Grand Diable, qui est très méchant.  Il a plein d’animaux dangereux.
La petite fille au chapeau rouge a faim. Elle mange la tarte aux pommes qu’elle porte à sa grand-mère.
Puis elle trouve un vélo par terre.  Elle prend le vélo et pédale jusque chez sa grand-mère. Elle voit sa grand-mère assise sur une chaise. Elle croit que c’est elle… mais non ! C’est Grand Diable !
Il s’est changé en vieille femme pour tuer la petite fille au chapeau rouge. Mais la petite fille court partout dans la maison. Elle fait tout pour que Grand Diable s’en aille ; mais il reste.
La petite fille appelle tous les animaux pour chasser Grand Diable loin d’ici. Puis elle retrouve sa grand-mère dans son placard. La maison est mal rangée alors elles rangent tout.
La petite fille au chapeau rouge donne à sa grand-mère le poisson grillé avec la salade et les olives qui étaient dans son panier. La mère arrive en voiture, rentre dans la maison et prépare une nouvelle tarte aux pommes.
Tout le monde mange dans le jardin.

Carmen

Le Chaperon rouge

Il était une fois, en Turquie, une petite fille jolie et honnête comme sa mère, mais tout à fait comme les autres. La petite fille habitait dans le palais de Topkapi. La fille était surnommée le Chaperon rouge car elle avait toujours son chaperon rouge. Un beau jour, sa mère lui dit d’aller rejoindre sa mère-grand car elle était malade.
Chaperon rouge partit vite dans le centre de la Turquie. Au milieu de la route, elle trouva un serpent que lui demanda où elle allait. Chaperon rouge lui dit qu’elle allait voir sa mère-grand dans le centre de la Turquie .
Le serpent partit aussitôt et arriva avant le Chaperon rouge. Il mangea la mère-grand.
Quand Chaperon rouge arriva, elle posa une serie de questions et la  à la dernière question, le serpent la mangea.

Conceiçào

Écouter :

PCR_CONCEICAO.WMA



Petit Chaperon rouge

Dans un village en Espagne, vivait le petit Chaperon rouge avec ses parents dans un petit appartement. Un jour, la mère demanda à sa fille de prendre le repas préparé pour sa grand-mère, car elle aimait bien ce repas : la paëla et les churros. Le Chaperon rouge était obligé de prendre le bus, car Grand-mère habitait à la sortie de village.
Mais le bus tomba en panne et la fille suivit son chemin à pied pour ne pas tarder. Tout à coup, elle aperçut un taureau noir, et avec la peur, elle  commença à courir. Mais le taureau courait derrière elle et la nourriture tomba de sa main. Le taureau s’arrêta lorsqu’il vit le repas.
Alors le pauvre Chaperon rouge retourna à la maison. Lorsqu’elle vit sa mère, elle commença à pleurer et à raconter ce qui s’était passé.

Derar

Le Petit Chaperon Rouge

Il était une fois une petite fille qui s’appelait Chaperon Rouge. Un jour, sa mère lui demanda de porter du bacalhau à sa grand-mère qui habitait dans un camping-car du l’autre côte de la rivière.
Elle partit et commença à nager lorsqu’elle rencontra un requin blanc qui lui dit :
– Tu vas où ?
Elle lui répondit :
– Je vais chez ma grand-mère.
– C’est quoi, ce que tu as dans la main ?
– C’est du bacalhau avec trois pasteis de nata.
– Donne-moi un peu de bacalhau et trois pasteis de nata.
Elle continua à nager mais le requin blanc arriva le premier et se fit passer pour sa grand-mère.

Filipe

Écouter :

PCR_FILIPE_3.WMA

Le petit Chaperon rouge

Il était une fois, en Haïti, le petit Chaperon rouge partout.
Le petit Chaperon rouge va chez sa mère-grand.
Elle monte sur son cheval et part : elle lui apporte de la nourriture, un plat de riz djon djon et des bananes.
Le petit Chaperon rouge rencontre en chemin un bouc qui lui demande :
Tu vas où ?
Elle lui répond :
Je vais à la cabane de ma mère-grand. Je vais lui porter de la nourriture.
À suivre…

Francia

Le Petit Chaperon Rouge

Il était une fois, au Portugal, une petite fille que tout le monde appelait le Petit Chaperon Rouge parce qu’elle portait toujours un chaperon rouge. Un jour, sa mère lui demanda d’aller à la maison blanche de sa grand-mère. Elle prit le train pour la plage, car sa grand-mère habitait à côté de la plage. Pendant le voyage, elle rencontra un crocodile, très dangereux, mais elle ne savait pas qu’il était si dangereux parce qu’il avait un grand sourire. Le crocodile demanda à la petite fille ce qu’elle avait dans son panier, et elle lui dit qu’elle avait des galettes de morue et et des tripes à la mode de Porto. Le crocodile demanda un peu de sa nourriture, elle lui donna.
Le crocodile demanda aussi où elle allait et elle lui répondit qu’elle allait chez sa grand-mère qui habitait juste à côté de la plage. Mais le crocodile se précipita et arriva chez la grand-mère avant Petit Chaperon Rouge et mangea la grand-mère. Quand elle arriva, le crocodile était dans le lit de la grand-mère et se fit passer pour la grand-mère.
Le Petit Chaperon Rouge demanda beaucoup de choses au crocodile mais quand elle posa la dernière question, le crocodile la mangea.

Inès

Écouter :

PCR_INES_2.WMA

Le petit chaperon noir

Au Sénégal,
le petit Chaperon noir
file dans sa charrette
vers la case
de sa grand-mère.
Elle lui porte
du tiep bou dien.
Un lion marron
l’espionne.

Mamadou

Écouter :

PCR_MAMADOU_2_SENEGAL.WMA

Le petit Chaperon rouge

En Mauritanie,
le petit Chaperon rouge
file en barque
sur la rivière,
vers la case
de sa grand-mère.
Elle lui porte
du couscous et des dattes.
Un hippopotame
la guette.

Mamadou

LE PETIT CHAPERON ROUGE

Il était une fois, en France, une fille qui s’appelait Chaperon rouge.
Un jour, sa mère lui demanda de porter une fondue savoyarde et un yaourt aux myrtilles à sa grand-mère qui habitait dans un chalet de l’autre côté de la montagne. Elle mit ses équipements de ski et commença à glisser sur la neige lorsqu’elle rencontra un ours brun qui lui dit :
– Tu vas où ?
Elle lui répondit :
– Je vais chez ma grand-mère.
– Et pour quoi faire ?
– Je lui apporte une fondue savoyarde et un yaourt aux myrtilles.
– Donne-moi un peu de tout.
Elle lui donna mais l’ours brun arriva le premier et mangea la grand-mère.
Comme le petit Chaperon rouge arrivait, l’ours brun se mit dans le lit de la grand-mère et se fit passer pour elle.
Le petit Chaperon rouge lui posa beaucoup de questions mais quand elle lui posa la dernière question, l’ours brun la mangea.

Mamoye et Filipe

Le petit Chaperon rouge

Il était une fois, une petite fille que l’on appelait Chaperon rouge car elle avait l’habitude de porter un trés joli bonnet rouge, au Sri Lanka.
Elle vivait avec sa maman dans un village. Un jour, sa mère lui a dit que sa grand-mère était très malade et qu’il fallait qu’elle lui apporte du riz biryani afin de la maintenir vivante.
Cependant, durant son voyage en éléphant, elle rencontra un tigre et lui demanda le chemin avec beaucoup d’hésitation. Le tigre prit connaissance de la situation et lui montra le chemin le plus long et lui, il prit le chemin le plus court.
Il arriva avant la petite fille chez la grand-mère, la mangea et prit sa place dans lit, sous la couette. Il se mit à parler comme la grand-mère et mangea aussi le petit chaperon rouge.
FIN

Mary-Fénina

PETIT CHAPERON ROUGE

Il était une fois, une fille qui s’appelait Chaperon rouge. Elle vivait en Italie, précisément à Naples. Un jour, sa mère l’envoie chez sa grand-mère pour lui apporter des pâtes à la bolognaise et du panetone.
Pour aller chez sa grand mère, elle prend le cheval que son père lui a laissé avant de mourir, elle part chez la grand- mère qui habite en Sicile.
Après deux heures de route, elle rencontre un berger allemand qui veut les pâtes du Chaperon.
Elle commence à courir. Le chien la suit jusque chez la grand-mère.
Elle sonne, la grand-mère ouvre.
Le chien passe par la fenêtre. Les deux téléphonent à la police qui vient capturer le chien.

Mohamed

Écouter :

PCR_MOHAMED.WMA

Des liens :

Page 1 sur 3123

Compteur


267519 visiteurs

mai 2017
L M M J V S D
« Avr    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Welcome , today is lundi, 22 mai 2017