Leuk-Le-Lièvre

Categories: Contes, Cultures du monde
Comments: No Comments
Published on: 26 septembre 2013

Nous avons profité de la lecture du chapitre Leuk découvre la brousse pour travailler sur le lexique des parties du corps et le pluriel et le singulier. Pour continuer à t’entraîner, clique sur le lien suivant :

  • Le lexique du corps :

http://www.education.vic.gov.au/languagesonline/french/sect30/index.htm

  • Les articles :

http://www.ithaca.edu/faculty/kaplan/art_part/art_part_frame.html

http://fog.ccsf.edu/~creitan/qch6popeye.htm

http://www.edu365.cat/eso/muds/frances/boire_manger/index.htm#

http://jeudeloie.free.fr/debutant/indef/oie.html

  • Le pluriel :

http://w3.restena.lu/amifra/exos/orth/singplur.htm

http://www.didierconnexions.com/niveau1/?id=2-4-6-1

http://www.didieraccord.com/exercices/index.php?ex=1.3.4

Un extrait de la série télévisée franco-canadienne, Samba et Leuk-Le-Lièvre  :

http://www.youtube.com/watch?v=dg_aqbmNh2M

Quelques extraits du livre de Léopold Sédar Senghor (1906-2001) et Abdoulaye Sadji (1910-1961) sur le lien ci-dessous :

 

http://yvette.schroeder.free.fr/77lezarts/La_Belle_Histoire_de_Leuk-le-lievre.pdf

Le livret d’activités :

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/IMG/pdf/Leuk-le-lievre_livret-1.pdf

Pour écouter d’autres contes de l’Afrique de l’Ouest, du Nord et d’Haïti (Sais-tu qu’en Haïti, Leuk s’appelle Malice ?), clique sur le lien du site Conte-moi la francophonie :

http://www.conte-moi.net/conte-moi-francophonie

Codrita et l’empereur Paillasson – Conte populaire roumain

Categories: Contes, Cultures du monde
Comments: No Comments
Published on: 5 avril 2013

Vous trouverez des activités en ligne à la fin du conte

CODRITA ET L’EMPEREUR PAILLASSON

CONTE POPULAIRE ROUMAIN

 

  l était une fois un empereur très beau et très courageux.

         Un jour, il part à la chasse et arrive dans une grande forêt. Il aperçoit une belle biche et court derrière elle. La bête, apeurée, s’enfuit et se cache dans la maison du garde forestier.

         L’empereur arrive devant la maison du garde et voit devant la porte une jeune fille. Émerveillé, il dit :

      Depuis que je suis empereur, je n’ai vu de plus grande beauté ! Comment t’appelles-tu ?

      Je suis la fille du garde forestier. Je m’appelle Codrita. Qu’est-ce qu’un empereur ?

      Veux-tu devenir mon épouse ?

      Que le ciel m’en préserve ! Je ne veux pas épouser un garçon sans métier.

Alors l’empereur rentre au château et rassemble ses maçons, ses forgerons, ses charpentiers et plein d’autres artisans :

      Quel métier pouvez-vous m’apprendre en trois mois ?

Le nattier s’avance et dit :

      Mon empereur, en un seul mois je t’apprendrai le métier de nattier. Tu fabriqueras des paillassons.

Sitôt dit, sitôt fait. L’empereur se met au travail. Un mois plus tard, il retourne voir Codrita :

      J’ai appris à tresser des paillassons. Veux-tu m’épouser ?

      Très bien. Nous ferons des paillassons, les vendrons et gagnerons ainsi notre pain.

      C’est inutile puisque je suis empereur. J’ai tant de richesses que nous n’avons pas besoin de travailler pour vivre.

Ils font ainsi un grand mariage. Codrita s’installe sur le trône du royaume, la couronne sur le front.

Quelques mois plus tard, l’empereur part à nouveau à la chasse. Dans la forêt, il se perd et arrive à une auberge. Il frappe à la porte et demande à être logé. Le malheureux ne sait pas que cette auberge est tenue par des brigands. Ils le capturent et l’enferment avec d’autres voyageurs dans la cave avec l’intention de demander une rançon. Le chef des brigands demande alors :

      Avez-vous une famille qui puisse vous racheter ?

      Je ne suis qu’un pauvre voyageur sans le sou, répond l’empereur.

      Alors tu vas mourir !

      Si vous me laissez la vie je vous apprendrai le métier de nattier. Je tresse de très beaux paillassons que l’empereur achète.

      Bien. De quoi as-tu besoin ?

      Il me faut du jonc, de la peinture et des fleurs de tilleul.

L’empereur se met au travail. Il tresse un très grand paillasson sur lequel il écrit où il est et comment Codrita peut le libérer. Aucun des brigands ne sait lire.

Le bandit part livrer le paillasson au château et se présente dans la salle du trône.

      Que Dieu préserve votre règne et votre santé, grande impératrice. J’ai entendu que vous achetez de beaux paillassons à fleurs.

      Oui, montre-le-moi !

On étend le paillasson et Codrita découvre le message. Elle appelle ses guerriers et part avec eux sauver son époux.

         On dit que l’empereur Paillasson vit encore de nos jours, si, par malheur, il n’est pas mort.

 

ACOUSTIQUE… la phrase (si ?) simple

Categories: Pour la classe, Textes
Comments: No Comments
Published on: 5 janvier 2012

Un petit poème qui en dit long…

 

Acoustique

Un enfant pleure
une radio crie
une auto freine
une moto pète
un marteau frappe
une hie ronfle
un bus passe
et pourtant il y a encore dans l’espace
des pans
qui ne bougent pas

Raymond Queneau

Nous avons continué le poème :

Une voiture klaxonne
Un marchand crie
Des machines ronronnent
Des chats miaulent
Des oiseaux chantent
Des chiens aboient
Des gens parlent
Des portes et des talons claquent
Une sirène de pompiers hurle
Des policiers sifflent
Des trains crissent
Des hélicoptères soufflent
Des écouteurs bourdonnent

Sa biographie : http://classes.bnf.fr/dossitsm/b-quenea.htm#Citations

Pour travailler les verbes au présent :

http://www.lepointdufle.net/ressources_fle/conjugaison_present.htm

http://www.lepointdufle.net/present.htm

Travail sur les variations :

  • Mettre au pluriel.
  • Remplacer le sujet par un pronom.
  • Changer de temps : hier/demain.
  • Inventer d’autres phrases avec le lexique de la ville.
  • Voir la séquence : ACOUSTIQUE RAYMOND QUENEAU.

AUTOBUS…

Categories: Pour la classe, Textes
Comments: No Comments
Published on: 13 mai 2010

Voici un petit exercice de compréhension orale – production d’écrit

utilisant le lexique des transports et des animaux :

À partir du court texte de Bernard Friot dans Nouvelles histoires pressées, « Autobus », lecture à voix haute de l’adulte tandis que les élèves illustrent simultanément ce qu’ils entendent. Vérification texte/dessins : chacun a un exemplaire du texte sous les yeux. Travail sur les comparaisons (comme…) et les connecteurs (parce que…)…

Deuxième étape : produire ensemble un nouveau texte sous cette forme sur un autre thème et utiliser les comparaisons et les connecteurs logiques.

AUTOBUS

C’était un autobus. Enfin pas vraiment parce qu’il n’avait que deux roues. C’était plutôt un vélo. Mais pas tout à fait à cause de son hélice. En réalité, c’était un hélicoptère. Avec une cheminée qui crachait de la fumée, comme une locomotive à vapeur. Pourtant, il ne roulait pas sur des rails. Il flottait sur l’eau, comme un bateau. Mais c’était quand même un autobus. D’ailleurs, il était conduit par un chauffeur d’autobus.

Disons plutôt, une sorte de chauffeur d’autobus. Parce qu’il n’avait pas de casquette. À cause des piquants qui lui poussaient sur le crâne. Mais ce n’était pas vraiment un hérisson. La preuve, c’est qu’il avait une carapace, comme une tortue. Et des sabots, comme un cheval. Et une poche sur le ventre, comme un kangourou. Et un très, très long cou, comme une girafe. Mais c’était quand même un chauffeur d’autobus. D’ailleurs, il conduisait un autobus.

Bernard Friot

Nouvelles histoires pressées

Zanzibar – Milan

autobus 4

CLASSE

C’était une classe. Enfin pas vraiment, puisqu’il n’y avait qu’un élève. C’était un garçon.

La classe avait quatre roues, c’était plutôt une caravane. Mais pas tout à fait, car il y avait trois étages, comme un immeuble. Cet immeuble était tiré par une voiture, mais cette voiture avait quatre pattes et hennissait comme un cheval.

Le directeur conduisait. Il avait une casquette et une moustache, ou plutôt des moustaches de chat ! Mais il avait aussi la couleur des ours… d’ailleurs, il était poilu comme un ours.

Mais il conduisait tout de même la classe. D’ailleurs, il était directeur !

Mounia – Winnie Lara – Christian – Sandra

07-05-2010 19;51;515

Des liens :

Les animaux

Ça roule ! (imagier)

Transports (imagier sonore)

Véhicules (exercice en ligne)

Un chauffeur de bus pas ordinaire sur le site « Brèves de trottoirs »

Sans titre


GENRE ET NOMBRE – SE PRESENTER

Categories: FRANCAIS ADULTES
Comments: No Comments
Published on: 9 mai 2010

La première compétence de communication demandée

soit pour le DILF A1.1

soit pour le DELF A1

est de savoir se présenter, parler de soi…

Occasion à un peu de grammaire avec les débutants

utilisant un lexique de base du quotidien :

FEMININ MASCULIN SING. PLUR.

Dialogue où habitez-vous

ETIQUETTES SE PRESENTER

LES MOTS DES QUESTIONS

LE PETIT SOLDAT DE PLOMB

Categories: Contes, Pour la classe
Comments: No Comments
Published on: 21 novembre 2009

D’après le conte d’Andersen…

Un travail :

  • sur la compréhension
  • les temps du récit : imparfait/passé simple
  • la bande dessinée et l’illustration
  • le réinvestissement du lexique appris…

 Le petit soldat de plomb

PLAN ORIGAMI BATEAU 

LES VÊTEMENTS

Categories: Pour la classe
Comments: No Comments
Published on: 7 novembre 2009

Un petit diaporama lexical sur le thème des vêtements :

(le son s’est perdu en passant de Open Office à Power Point … )

DIAPORAMA VETEMENT SONORE

Un jeu en ligne pour associer l’image du vêtement à son nom :

http://mozanne.fr/vetements.swf

Un lien rigolo pour habiller son papa :

http://fr.boowakwala.com/enfants/boowakwala-events-father-dressdaddy.html

chaussure012

CHEZ LE DOCTEUR

Categories: Pour la classe
Comments: No Comments
Published on: 30 octobre 2009

 

 

Le froid arrive… Un peu de fièvre… Mal à la gorge…

Le petit lexique du malade et jeu de domino :

lexique maladie

DOMINO LEXIQUE DOCTEUR – Copie

Un dialogue de « Bonjour de France » (il date un peu car on s’exprime en francs !):

http://www.bonjourdefrance.com/n7/a11.htm

Jeu : « Replace dans l’ordre » ou « dans un ordre logique » les répliques de la patiente et de son médecin (seul ou à plusieurs):

CHEZ LE DOCTEUR JEU ETIQUETTES

DANS MA VALISE…

Categories: Pour la classe
Comments: No Comments
Published on: 18 octobre 2009

DANS MA VALISE

 

Chacun a pensé à ce qu’il avait emporté

lorsqu’il avait quitté son pays

pour venir en France :

NEGATIFvalise danut

 

Toutes les valises et la base de notre production écrite :

dans ma valise

 LE LIEN VERS LA CITE NATIONALE DE L’HISTOIRE DE L’IMMIGRATION :

http://www.histoire-immigration.fr/

 


Compteur


268266 visiteurs

mai 2017
L M M J V S D
« Avr    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Welcome , today is lundi, 29 mai 2017