Délices de la langue française

30 05 2010

Dialogue entre mère et fille sur le trottoir de l’école.

« Maman, la maîtresse m’a félicitée aujourd’hui, je n’ai pas eu d’étourdissement en mathématiques, je n’ai oublié aucune retenue!


– A mon tour de te féliciter ma chérie pour ta concentration et ta satisfaction méritée! »

Elle n’est pas belle notre langue française 😉


Partager




Une école pour les enfants…impensable? Vraiment?

27 05 2010

Une école faite pour les enfants? Un rythme adapté à leurs besoins? Des apprentissages favorisant la responsabilité et l’engagement?

La pédagogie Montessori apporte depuis bien longtemps des éléments de réponse dont l’école aurait bien avantage aujourd’hui à s’inspirer. A l’heure des réformes et des états généraux en tout sens, à la lecture des rapports d’études comme celui de la Cour des Comptes ou de l’Institut Montaigne, au moment de la remise en question par notre Ministre, Luc Chatel des rythmes scolaires, oser aller voir ailleurs comment cela se passe relève de la responsabilité de chacun: enseignants, formateurs, inspecteurs, recteurs et autres responsables de programmes. Ailleurs, ce n’est pas seulement en dehors du territoire, en Allemagne, en Scandinavie ou en Grande Bretagne; ailleurs, c’est aussi chez nous mais au delà des structures de l’Éducation nationale. Bien des écoles Hors contrat mettent en place des pédagogies nouvelles qui font leur preuve mais restent pourtant inaccessible à la majorité des élèves tant les établissements qui les pratiquent proposent des coûts de  scolarité inabordables pour les familles.

Freinet, instituteur novateur a dû démissionner de l’Éducation nationale et fonder sa propre école. Maria Montessori, également novatrice, a fait bien des émules, mais là encore hors de l’Éducation nationale…Serait-ce donc notre propre système et les acteurs qui y participent qui s’entêteraient à promouvoir des cadres d’apprentissage et des programmes d’enseignement entraînant élitisme d’un côté et échec scolaire de l’autre? Le système travaillerait-il pour lui même pour reprendre le titre du dernier billet d’Eric Le Boucher dans les Echos ? Telle est la question qu’on est en droit de se poser…et que je pose aujourd’hui.

apprentissage

activité

rythme

mobilité

sens

motivation

dévolution

autonomie

Image de prévisualisation YouTube

confiance

temps

curiosité

écoute

observation

organisation

responsabilité

Alors…une école pour les enfants, impensable? Vraiment?


Partager




La violence du mammouth

14 05 2010

Billet d’humeur sur fond de problématique générale.

En colère, très en colère…


Madame,

Vous avez sollicité un congé de formation pour l’année 2010-2011.

J’ai l’honneur de vous informer que la commission consultative mixte départementale qui s’est réunie ce jour a pris la décision suivante:


congé de formation refusé


Il a été tenu compte de l’ancienneté de service et des demandes renouvelées.

Je vous prie d’agréer , Madame l’expression de ma considération distinguée.

Voilà…voilà la l’unique et laconique motif administratif que l’on vous adresse en réponse à la rédaction d’un véritable projet professionnel reposant sur un solide dossier largement étayé et argumenté relatant 20 années de pratiques professionnelles, d’expériences éducatives, de compétences diverses mobilisées au travers  de multiples réalisations concrètes au service de l’enseignement et de l’éducation, au service du collectif autant que de la personne. 20 années de service et de temps de formation et d’auto-formation pris sur les temps de congés et les weekend. 20 années de service, d’expérimentation et d’innovation, de témoignage, de partage et de co-formation.

20 années de bons, assidus et loyaux services. 20 années balayées, méprisées et niées par un simple mot de 5 lignes réduisant la valeur d’une démarche de projet professionnel au seul échelon d’ancienneté lui-même étrangement calculé puisque n’intégrant ni les comptes-rendus élogieux des inspections, ni le soutien et les retours positifs de la direction, ni les années d’enseignement à l’étranger

Mais alors, quoi?

Qu’espérer face à une telle violence administrative?

Pourquoi chercher à donner le meilleur lorsqu’on vous renvoie un tel vide abyssal?

Comment espérer faire bouger l’école et les enseignants tant que de tels critères continuent de scléroser chaque jour un peu plus notre système?

Quelle est cette impensable organisation où l’on demande à l’enseignant de valoriser et de développer les compétences et l’autonomie de ses élèves alors que lui-même ne connaît rien d’autre que la soumission à l’argument enfermant d’une grille archaïque?

Allons-nous un jour envisager le développement professionnel des acteurs de l’école en fonction d’indicateurs tangibles liés aux actions menées et aux engagements pris et assumés?

Allons-nous un jour accepter de réformer cette maudite grille indiciaire fondée sur la seule ancienneté qui fossilise, sédentarise et infantilise les enseignants?


A quand la valorisation des compétences?

A quand l’émergence d’une dynamique inter-catégorielle et collective?

A quand l’accès à la mobilité professionnelle?

A quand la réflexion sur le concept de management responsable et responsabilisant?

A quand la prise en compte de la formation et de l’autodidaxie?

A quand le respect des personnes et la reconnaissance des profils professionnels?

A quand la mise en place d’une véritable antenne de proximité reliant les personnels de l’éducation aux services administratifs?

A quand la création d’un authentique service de ressources humaines

en charge d’une gestion des carrières cohérente et valorisante?


Monsieur le Ministre,

Mesdames et Messieurs les Recteurs d’académie,

Mesdames et Messieurs les politiques et responsables syndicaux,

au regard du tout récent rapport de la Cour des Comptes,

et de la publication en avril dernier par l’Institut Montaigne d’un autre rapport tout aussi accablant,

n’est-il pas grand temps d’affronter toutes ces questions, d’y répondre et

d’agir de manière éthique et responsable?

Aux appels et besoins des élèves s’ajoutent ceux de milliers d’enseignants impliqués au quotidien dans leurs tâches de manière professionnelle, éthique, responsable et remarquable.


Qu’allez-vous en faire?

Qu’allons-nous en faire?


Partager




Evaluations nationales

9 05 2010

A trop vouloir enseigner on perd de vue l’essentiel, l’apprentissage.
A trop vouloir contrôler on perd de vue l’essentiel, le temps de l’apprentissage.
Demain commencent les évaluations nationales pour tous les écoliers de France inscrits en CE1.

Je pense à eux, à leurs familles, à leurs enseignants…

En PDF les questionnaires de mai 2009


Partager




Press-book!

9 05 2010

Gloriole du jour…

Le CULTURO-blog de mes élèves est inscrit ce mois-ci au sommaire du magazine

« La Classe »

Extraits en direct de ce bel article de deux doubles pages intitulé:

« Concilier lecture, rédaction et pratique de l’internet« 

« Afin d’initier ses élèves, sans viser le B2i pour le B2i, Ostiane Mathon a donc conçu un blog de classe, sur lequel ses élèves de CM1 rendent compte de leurs lectures »

« Lancé en 2008, ce projet s’est développé […]et à l’unanimité, ils (les élèves) ont souhaité poursuivre l’aventure en CM2. Pour l’année 2009-2010 le blog a été l’œuvre de plusieurs classes de cycle 3. »

« Ce type de réalisation croise plusieurs domaines d’apprentissages, ce qui décuple la motivation des élèves. La lecture se trouve investie de nouveaux enjeux. »

« Plusieurs étapes précèdent la publication des textes sur le CULTURO-Blog.« 

« Tous les articles postés sur le blog résulte donc du travail des élèves, supervisé par leur professeur. »

« Ce projet ménage une progression personnelle […] autour d’une création commune […] et d’une identité de classe. »

« Ce blog, sorte de  portfolio numérique […] donne aux parents un aperçu du travail de leur enfant et de la classe en général. »

« Ce projet a été l’occasion d’une réflexion sur les usages d’internet« 

Un dossier réalisé par Aurélie DJAVADI

Je n’ai plus qu’à conclure ce billet du jour en félicitant mes élèves pour leur énergie, leur travail et leur engagement contagieux

et en leur souhaitant « bonne chance » pour le tout prochain concours InterTICE 2010 auquel ils participent cette année et pour lequel ils viennent d’être nominés par le jury pour figurer parmi les finalistes sélectionnés!

Derniers votes en cours…(si le cœur vous en dit) et remise des résultats mardi soir prochain au CNIT de la Défense


😉


Partager




Aide aux profs

5 05 2010

Organisation

Gestion

Valorisation

Parcours professionnel

Mais de quoi parle-t-on

??

Le concept de ressources humaines demeure un concept jusqu’à présent totalement étranger à notre hyper-structure qu’est l‘Éducation Nationale. Des milliers de profs, d’agents, de fonctionnaires y travaillent partout en France et partout dans le monde. Un budget gigantesque. Des enjeux phénoménaux et pourtant…zéro dispositif en matière de ressources humaines, de gestion de carrière, d’aide au développement de compétences. La seule chose qui semble remonter à la surface de ce mammouth fossilisé (je parle de la structure pas des hommes) ce sont des chiffres vertigineux sur l’absentéisme, des faits divers effroyables sur la violence, des résultats énigmatiques d’évaluations nationales…

Notation pour les profs, évaluation pour les élèves, pourcentage de réussite au bac, quotas d’entrée pour les grandes écoles, sanctions disciplinaires pour les uns et pour les autres. Il est certain, voilà de beaux sujets, d’intérêt national, à très forte valeur ajoutée, et, qui plus est, excellents produits marketing prêts à être vendus le soir même dans tous les journaux, les kiosques et les salons.

Alors voilà, dans ce no mans ‘land…il y avait une belle place à prendre!

Il fallait juste y penser

Il fallait juste oser

Il fallait juste se lancer

Y consacrer du temps

Y développer des compétences

Y partager des valeurs

Y valoriser des expériences

Voici le beau projet de l’association Aide aux profs que je vous invite à découvrir si ce n’était déjà fait…

Un espace de partage

Un dispositif efficace

Un projet unique

Merci à Rémi Boyer et à toute son équipe.

Merci pour votre énergie, votre engagement, votre efficacité,votre professionnalisme.

Merci d’exister.

Aide aux Profs CARTE_VISITE_2008

Partager