L’opéra à l’école

22 01 2011

Mozart (1756-1791) n’a que 12 ans lorsqu’il compose cet opéra en un seul acte: Bastien et Bastienne.

  • les personnages: Bastien, Bastienne la bergère et Colas le magicien
  • les thèmes: l’amour, la magie,

  • l’histoire en quelques mots: Bastienne aime Bastien, mais Bastien semble en aimer une autre. Alors Bastienne se tourne vers Colas le magicien et lui demande de lui venir en aide…
  • le passage: l’extrait choisi ici, 10 ème Aria et 2ème air de Colas, se situe à la scène IV, au centre de l’opéra, moment pivot où le magicien entame une inquiétante incantation de formules magiques…

Diggi, Daggi, schurry, murry!

Image de prévisualisation YouTube


Hier matin, sans trop savoir où je mettais les pieds, (mais avec quelques petites idées derrière la tête…) j’ai proposé à mes élèves de découvrir cette œuvre du patrimoine lyrique, œuvre de jeunesse d’un compositeur hors normes: Mozart.

Et vous savez quoi? Ils en redemandent!

dessin d’élève

Proposons du beau, de l’insolite, de l’inattendu à nos élèves et ils nous surprendront par leur curiosité, leur envie, leur intérêt, leur motivation…

@ suivre 😉

Partager




La chèvre de Mr Seguin en version [email protected]

20 01 2011

S’il est un texte de notre patrimoine littéraire que j’affectionne tout particulièrement, c’est bien celui La chèvre de Monsieur Seguin d‘Alphonse Daudet. Depuis toute petite, depuis le temps où ma grand-mère me lisait et me racontait des histoires avant de me laisser à mes rêveries nocturnes, jusqu’à aujourd’hui où à mon tour, je lis et raconte des histoires à mes élèves le jour puis à ma fille le soir, oui, depuis la toute première fois où j’ai entendu les aventures de cette incroyable petite chèvre éprise de liberté,  j’éprouve la même délectation à dire et à entendre la musicalité de cet auteur et à éprouver et ressentir toute la sensualité qui en émane.

Chaque année, depuis ma première année d’enseignement, je travaille avec le même plaisir et la même âme d’enfant cet extrait magnifique où Blanquette, fraîchement arrivée dans la montagne, s’ébroue de bonheur dans les herbes sauvages et s‘enivre de parfums subtils, tous plus capiteux les uns que les autres. Quel incroyable passage…Premiers mots…J’ai 9 ans et je suis là-haut, moi aussi avec Blanquette, la montagne autour de moi, la montagne sous moi, les fleurs, les odeurs, je me roule dans l’herbe, rien d’autre n’existe plus que cet instant de pur délice…

dessin d’élève

C’est pourquoi, lorsque Christian Jacomino a eu la gentillesse de m’inviter à participer à la réalisation d’un [email protected] (Moulin à Paroles) en choisissant un texte parmi son répertoire, je n’ai pas hésité une seule seconde en y voyant apparaître le texte de Daudet, mon texte fétiche, celui qui, sans nul doute m’a ouvert les portes de la magie et de l’amour de langue française.

Je me suis donc prêtée, hier, au jeu de la lecture filmée. Et ce matin, c’est avec beaucoup d’émotion et de bonheur que j’ai découvert le travail de montage réalisé par Christian. Lecture partagée, mémorisation active, apprentissage linguistique, initiation littéraire, enrichissement culturel, plaisir des mots, les [email protected] constituent un véritable support de diffusion et de transmission de notre patrimoine littéraire. Une transmission généreuse, ludique, pédagogique…

Partager




Mieux vaut prévenir que…

19 01 2011

Vous ai-je déjà présenté mon autre autre blog?

– Encore un autre blog!? Avec celui de vos élèves et le vôtre, plus tout le reste, vous n’en n’avez donc pas assez? »

– Si, bien sûr, j’en avais déjà largement assez…et puis, voilà, une rencontre, une sollicitation, un projet….et hop! En juillet dernier, paraissaient les premiers articles de ce nouveau web-log.

Je m’explique:

4 raisons principales m’ont poussée à créer ce blog sous l’égide de la MAE :

  • Une rencontre professionnelle et amicale avec l’une de ses responsables impliquée dans le secteur des actions de prévention
  • L’envie de valoriser un patrimoine pédagogique riche et encore trop peu connu des responsables éducatifs (parents et enseignants)
  • Le désir de soutenir les actions de prévention menées sur le terrain par des équipes de bénévoles en lien avec la sécurité des enfants et celle des adolescents
  • L’opportunité de travailler en lien avec un partenaire

Depuis l’été dernier donc, chaque lundi, j’y publie un article relevant d’un thème précis de prévention en lien avec une ressource pédagogique ciblée.

  • Les thèmes abordés:
  1. La sécurité domestique
  2. Éducation à la santé
  3. Les premiers secours
  4. La sécurité routière
  • Les niveaux concernés:
  1. La maternelle
  2. L’élémentaire
  3. Le collège
  4. Le lycée
  • Les types d’outils (toujours gratuits):
  1. Kit pédagogique
  2. Cédérom
  3. Fiches téléchargeables
  4. Expositions, actions et ateliers itinérants
  • Les publics concernés:
  1. Les parents
  2. Les enseignants
  3. Les associations
  4. Les collectivités territoriales

Alors, on s’y retrouve dès lundi prochain?

Blogueuse, un métier passionnant 😉

Partager




Evaluations nationales, cru 2011

17 01 2011

C’est parti! Ce matin et pour une durée d’une semaine, les 730 000 élèves scolarisés en CM2 sur tout le territoire et au-delà, vont être soumis aux évaluations nationales, cru 2011; évaluations mises en place, petit rappel, depuis l’an neuf.

De quoi s’agit-il exactement?

Il est question de vérifier, en français et en mathématique (le reste n’ayant guère d’importance), si les acquisitions ont bien été acquises par tous et au même moment (souci d’équité), à savoir, avant la clôture du programme (ben oui, sinon ce serait trop facile!)

Étant de joyeuse humeur ce matin et souhaitant rester le plus neutre possible face à une telle absence de sens éthique et éducatif, j’ai fait le choix de laisser la parole à d’autres, en vous proposant sur ce sujet ma petite revue de presse:

A lire donc ce matin à propos de des évaluations nationales des élèves de CM2:

  • Ce qu’en dit le site officiel Education.gouv
  • Ce qu’en pensent les adeptes de SOS éducation
  • Un rappel nécessaire pour le cas des enfants sourds, dyslexiques, dyspraxiques et handicapés moteurs sur le site de l’académie de Poitiers
  • Les résultats 2010, le calendrier 2011, les mises en gardes de l’ICEM sur le site d’Epee ouvaton.org
  • Des parents qui se mobilisent contre ces évaluations, un article de Pablo René-Worms du journal Le Point
  • Le point de vue de la FCPE à écouter sur France Info
  • L’article de François Jarraud, rédacteur en chef du Café Pédagogique
  • Les réflexions d’Eveline Charmeux sur son blog l’amie scolaire
  • Et moi  dans tout ça, qu’est-ce que j’en pense?
    Ceux qui suivent ce blog depuis quelque temps, me connaissent. Les autres auront sans doute deviné

    Allez, c’est parti!

    Top chrono!

    Pour les presbytes, cliquez sur l’image, vous y verrez plus clair 😉

Partager




Devinettes à l’honneur

15 01 2011

Je vis si on me cherche, je meurs si on me trouve. Qui suis-je?

C. Lhainigm

C’est par cette invitation au questionnement que s’ouvre le chapitre 13 de l’ouvrage de Christian Montelle, La parole contre l’échec scolaire, la haute langue orale; un ouvrage riche et dense (voir le sommaire en fin d’article)  consacré à l’acquisition de la langue des savoirs et de la culture, socle sur lequel s’appuiera tout le parcours scolaire de nos élèves.

Le point de vue de l’auteur sur l’usage des devinettes en classe:

L’énigme, la charade ou encore les rébus au même titre que le théâtre, la poésie, le conte ou les récits fondateurs très largement abordés dans les chapitres précédents, gagneraient à occuper une place toute particulière dans l’univers scolaire tant leurs vertus pédagogiques, encore trop mal exploitées à tous les niveaux de scolarisation, se révèlent efficaces aussi bien sur le développement cognitif et linguistique du jeune enfant que sur sa capacité à réagir et interagir avec ses pairs formant par la même occasion un réseau de communication ludique et réactif au sein duquel « chacun parle et se socialise ».

Les mérites et les vertus de la devinette:

  • favorise l’écoute et la mémorisation
  • développe les capacités en terme de compétences de classement
  • participe à l’acquisition de la fonction métalinguistique de la langue
  • sensibilise au langage poétique
  • permet d’affiner le contour sémantique des mots
  • génère les aptitudes à (se) poser des questions
  • aide à la manipulation des indices
  • développe les capacités hypothético-déductives
  • facilite la prise de risque que représente la prise de parole
  • met en place des pratiques socialisantes au sein du groupe

Quelques exemples de devinette:

Plus il est chaud, plus il est frais…

Je suis le capitaine de 25 soldats et sans moi Paris est pris. Qui suis-je?

Trente-deux demoiselles, toutes de blanc vêtues, assises sur des bancs rouges, avec une bavarde au milieu. De qui s’agit-il?

Feuilles en pales d’hélice et fruits en perles gluantes…

Même devant l’Empereur, son vieux chapeau il ne l’enlève pas…

On l’met en terre, on l’sort de terre,on l’met dans l’eau, on l’sort de l’eau, on lui casse les os pour avoir sa peau…qui donc est-il?

Long nez pointu, un trou derrière, j’avance en zigzaguant…Qui suis-je?

Jouer pour apprendre, jouer pour partager, jouer pour grandir, jouer pour ressentir, jouer pour explorer

Jouer finalement, c’ est une affaire très sérieuse!

Mon point de vue sur cet ouvrage

Je ne saurais que trop vous inviter à découvrir l’ouvrage de Christian Montelle tant il fourmille d’analyses à la fois rares et fines, toujours étayées de très nombreux exemples concrets et vivants illustrant l’art et la manière d’envisager ce qu’il appelle « la haute langue orale ».

A l’heure où la tentation est forte pour les enseignants du primaire comme du secondaire de baisser les bras face à la menace grandissante de l’échec scolaire, ce livre constitue un puissant antidote pour lutter contre l’impuissance et le défaitisme ambiant. Ainsi, par les pistes de transmission que l’auteur met à notre disposition, il nous propose de sortir de cette impasse en nous invitant, via de multiples entrées langagières à « nourrir les enfants par l’oreille.« 

  • Pour en savoir plus l’auteur et son ouvrage:


La Parole contre l’échec scolaire
(La haute langue orale),
Christian Montelle, L’Harmattan, Paris, 2005

Au fait…

Je vis si on me cherche, je meurs si on me trouve. Qui suis-je?

😉

Partager




Nouveau look!

8 01 2011

Nouvelle année, nouveau look!

Ce matin, j’ai troqué mes petits crayons de couleur pour un nouvel habillage en soutien à l’Unicef, tout aussi coloré et fait de mille mains.


Il me reste encore un petit ménage à faire pour vérifier certaines pages, supprimer quelques liens obsolètes, changer ici et là un visuel ou un widget, bref profiter de ce janvier tout neuf pour toiletter un peu ce blog!

Une occasion symbolique également pour moi de franchir et fêter avec vous le cap des 3 années d’existence en remerciant tout particulièrement les lecteurs et les commentateurs fidèles ou occasionnels qui, depuis sa création, (archives 2008), participent à la construction et à la vie de Blog Bleu Primaire.

Très très heureuse et blogueuse année à tous!

Partager




Conter les mathématiques

5 01 2011

Une brève histoire des mathématiques en 3 chapitres passionnants!

Textes, images, illustrations, animations, le tout en musique!

Le grand livre de la nature se trouve toujours devant nos yeux et la vraie philosophie y est écrite mais nous ne pourrons pas la lire sans avoir d’abord appris la langue et les caractères dans laquelle elle est écrite, elle est écrite en langue mathématique et ses caractères en sont les triangles, les cercles et les autres figures mathématiques. » Galilée

Image de prévisualisation YouTube
  • les nombres parfaits
  • Le théorème de Pythagore
  • Les nombres irrationnels
  • Le cercle et le disque
Image de prévisualisation YouTube
  • La naissance du nombre PI
  • La trigonométrie
  • Les équations
  • Le calcul intégral et différentiel

Image de prévisualisation YouTube

Partager




Voeux de partage à partager sans modération!

3 01 2011

« Si ceux qui ne possèdent rien avaient un peu du peu que beaucoup possèdent… Et si ceux qui sont beaucoup et qui possèdent peu avaient un peu du beaucoup que possède un petit nombre, il y aurait moins de difficultés. »

Quino

Très joyeuse année 2011!

😉

Partager