Des mots, des phrases, du sens

18 10 2009

borborygme

tohu-bohu

cacophonie

tintouin

brouhaha

tintinnabuler

charivari

tintamarre

Drôles de mots me direz-vous! C’est que les enfants raffolent des drôles de mots! Des mots qui grattent la langue ou chatouillent l’oreille; des syllabes qui grincent, chantent ou hoquettent; des sons qui dérapent ou s’entrechoquent; des  mots pleins les oreilles et plein la tête…

Consigne: voici une liste de mots. A vous d’écrire une phrase où vous en utiliserez au moins 5 . Peu importe le sens véritable du mot, le but étant de jouer à créer du sens à la manière du langage des schtroumpfs.

http://www.gifsmaniac.com/gifs-animes/ecole/crayon/ecole-crayon-15.gif

Exemple: Monsieur Tohu-Bohu a retrouvé sa cacophonie au fond d’un tintamarre qui tintinnabulait sur le charivari de son borborygme.

A vous!

http://www.maxi-gif.com/gif-anime/ecole/ecole-crayon-00014.gif




Vrais élèves, vrais auteurs

16 03 2009

Hier après-midi, un de mes proches amis qui découvre pour la première fois le BIBLIO-Blog de mes élèves me pose cette question, d’un air…dubitatif:

« Mais tout de même, ce ne sont pas TES élèves qui écrivent ces articles! Ce n’est pas possible qu’ils aient un tel niveau d’expression! TU les corriges, non? »

Suspicieux donc, ce nouveau lecteur. Et je le comprends car c’est vrai LEURS articles sont tout à fait honorables!

Il me paraît donc nécessaire de faire un peu de « pédagogie » avec les lecteurs qui viennent d’ailleurs.

Comment et par quels chemins les auteurs de notre BIBLIO-blog de classe parviennent-ils à un tel résultat?

Le travail…oui, le travail! La coopération et la motivation…essentielles…

1/ Choisir un livre (sur la base du volontariat)

2/ Le lire (à son rythme)

3/ Le présenter à la classe (1ère trace écrite préalable)

4/ Rédiger un premier brouillon, parfois deux…(conseils d’écriture vus en classe)

5/ Le co-corriger avec la maîtresse ou avec d’autres (élèves, parents)

6/ Le réécrire via le clavier (en salle des machines ou chez eux)

7/ L’illustrer (selon le code du respect des droits d’auteurs)

8/ Le soumettre à relecture (pour que la maîtresse valide…)

9/ Parfois le reprendre…

10/ et tout recommencer!

Et voilà l’travail.

LEUR TRAVAIL!

Bien sûr, n’apparaissent pas du premier coup des textes venus du ciel! Non, ce blog est la vitrine de leurs réalisations. C’est un portfolio numérique de leurs œuvres, du meilleur de leurs œuvres!

Évidemment ils ne sont pas seuls. Les parents les soutiennent. Je suis là également! Je suis l’enseignante, non? Leur maîtresse….Je les guide, je les accompagne, je les encourage. Mais au bout du compte, c’est leur travail qui y est exposé. Et si j’y suis un peu pour quelque chose, après tout, tant mieux et cela n’enlève rien à leur mérite, leur grand mérite! Rien n’est obligatoire, rien n’est noté, et ils se bousculent tous pour passer à l’oral comme à l’écrit!

BIBLIO-Blog Bleu Primaire c’est un blog, une bibliothèque, un recueil de critiques, un terrain d’expression, un cahier d’écriture, une fenêtre de partage, un petit salon littéraire.




La ponctuation, ça sert à quoi?

2 10 2008

Bon, j’ai corrigé vos petits textes…Des idées intéressantes mais parfois un peu confuses, disons, pas toujours très claires. Regardons ensemble ces 4 exemples et dites-moi ce que vous en pensez:

A/ La maîtresse dit la directrice est absente

B/ L’élève pense le maître n’est pas au niveau

C/ Yassine demande papa veux-tu jouer avec moi

D/ Véra chuchote Arthur est un âne

- Y manque le point à la fin des phrases: « Une phrase, ça commence toujours par une majuscule et ça finit toujours par un point! »

- Mais non! même avec un point, ça fait bizarre.

- Dans la A/, c’est la directrice ou la maîtresse qui est absente?

- En fait c’est pas possible, c’est Yassine qui demande à son père de jouer. Là, c’est le contraire qui est écrit.

Bien, bien, bien. Vous voyez, ce n’est pas très facile de s’y retrouver. Allez, mettez-moi donc un peu de sens dans tout ça. Qui dit quoi, qui parle à qui?

Sans enlever, ni déplacer, ni rajouter de mots, juste avec des virgules, des guillemets, des points d’interrogation ou d’exclamation et une ou deux majuscules si vous en avez besoin…

Installez-vous par deux, dans dix minutes nous faisons le point! Proposez-nous des phrases compréhensibles.

                                          




Enfant Gâté

18 06 2008

Dans le cadre d’un atelier d’écriture en classe sur les enfants dans le monde, et à la suite d’une série d’interventions sur les droits des enfants…le travail d’un élève de 6ème, d’un enfant…

ENFANT GÂTE

E n revenant de l’école

N ‘ayant pas pris mon goûter

F atigué d’avoir tant travaillé

A mon papa je raconte ma journée.

N aturellement, avec douceur, il m’encourage

T oujours près de moi, ma famille est là.

G arçon ou fille, nous sommes d’abord « enfants »

A mour et protection sont deux droits importants

T u es chrétien, je suis juif.

E t alors? Nous ne sommes pas si différents…

                                              Tristan

                                    

Coïncidence ou non, il se trouve que l’année précédente, ce même enfant, avec sa classe de CM2, avait longuement étudié, dans le cadre d’un travail  d’histoire et de français la période de la Shoah. Les élèves avaient effectué tout un ensemble de recherches sur les registres d’état civil et sur les plaques commémoratives.

Ils avaient écrit des textes splendides tant dans leur vérités enfantines que dans leurs valeurs historiques.

Un an plus tard, dans un autre registre, dans un univers différent, le même respect, le même souvenir.




Grammaire et poésie

17 04 2008

 GRAMMAIRE ET ECRITURE : «Qui, que, quoi, dont, où » au service de la poésie:

Consigne : Ecrire un poème en utilisant les pronoms relatifs et les structures répétitives des textes poétiques étudiés précédemment :

Un voyage extraordinaire !!!                       

J’ai vu à Venise un palais qui volait

J’ai vu à Paris deux oiseaux qui s’aimaient

J’ai vu deux groseilles qui partaient pour Marseille

J’ai vu un château qui s’appelait Pozzo

J’ai vu le moulin dont on parlait depuis un siècle

J’ai vu le domaine dont tout le monde rêvait 

Mais je ne connais pas les pays où je les ai vus…                                 K.S

Merci Khélil pour ce voyage extraordinaire.

Continue de rêver et faire rêver.

Cherche encore et toujours ce pays…

Souvent la quête enrichit  bien davantage que le point d’arrivée.

 

Les nouvelles du jour                             

J’ai vu un château qui était très beau.

J’ai vu un moulin dont tout le monde parlait.

J’ai vu le palais que tu aimais.

J’ai vu un bateau qui coulait.

J’ai vu une  voiture qui roulait trop vite.

J’ai vu l’autographe que Zizou avait signé.

 Mais je ne connais pas le pays où tu habitais.                                        P.B. 

Ah, si nos nouvelles du soir nous étaient contées avec tes mots, Pierre…




Corps, écriture et mouvement.

31 03 2008

LA CLASSE AUTREMENT, une nouvelle catégorie sur BLOG BLEU PRIMAIRE.

Pour rendre compte des initiatives individuelles.

Pour partager des expériences.

Pour diffuser les talents.

Des mots forts. Des mots « pleins »

……………………………………………………………………………………………………………………………..

écriture   imaginaire   silence   équilibre   sens   construction   exigence   espace   phrase   corps   émotion   déséquilibre   révélation   invisible   poésie   exprimer   parole  travail

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

Si vous avez 5 minutes…prenez-les.

Si vous avez 5 minutes…utilisez-les.

Si vous avez 5 minutes…offrez-vous ces instants. (Maintenant.)

DECOUVREZ « LA CLASSE AUTREMENT »




Expression écrite et histoire vraie

25 03 2008

                   MON PERE                                

Mon père est voyageur intersidéral

Mon père est astronaute

Mon père est savant international

Mon père est espion secret

Mon père est navigateur 

Ma mère a peur

Je la connais La vérité

Mon père est mort   

                            Sylvain ( 9ans )

 

Avant l’écrit, il a fallu gérer l’expression orale.

Avant l’oral, il a fallu gérer le silence.

 

Une année particulière, comme toutes les années.

Un enfant particulier, comme bien des enfants.

 

Un élève comme aucun autre. 

Mais chaque élève a son histoire. Et chaque histoire est unique.

 




Dialogue de sourds

29 02 2008

Hier matin, (profitant du temps libéré par les vacances)….correction d’Expression Ecrite. (Niveau CM1)

Dur labeur, mais quel bonheur!

Petit cadeau, pour vous, badauds du net, visiteurs fidèles et lecteurs assidus…Si vous souhaitez en savoir plus sur le jargon utilisé, cliquez…Une petite piqûre de rappel, de temps en temps, ça ne fait pas de mal…

Consigne: Ecrire un dialogue de sourds entre 2 personnages, contenant environ 10 répliques et 2 ou 3 passages de narration.

Conj: Utiliser le présent de l’indicatif et de l’impératif. (Attention aux pièges!)

Gramm: Intégrer des propositions incises) (Fiche-Leçon de la semaine dernière.)

                Respecter la forme du dialogue. (Textes lus et vus en classe)

                Varier les (types de phrases ) en utilisant la ponctuation correspondante.

Voca: Utiliser des (verbes d’énonciation ) précis étudiés dans les séances précédentes.

Orth: Vérifier l’orthographe lexicale à l’aide du dictionnaire.

C’est parti! Place aux apprentis scénaristes…

              Eric et Amélie sont sur la terrasse pour bronzer.

 » Va me chercher la crème solaire, ordonne Eric à Amélie.

-Vas-y toi-même! proteste Amélie.

-Amélie, va chercher la crème solaire, répète Eric.

-Non! refuse Amélie. »

               Eric regarde longuement Amélie pour la faire céder.

« Bon, alors va chercher la limonade, conclue Eric.

-D’accord, accepte Amélie l’eau à la bouche.

-Où sont mes sandales, Amélie? demande Eric.

-A côté de toi, répond Amélie.

-Et mes lunettes de soleil? interroge Eric.

-Tu n’as qu’à les chercher toi-même! s’exclame Amélie. »

                Sous le regard réprimant de son frère, Amélie cède.

« Bon, d’accord, elles sont dans le tiroir à chaussettes! soupire Amélie.

-Merci! dit Eric, tu vois, quand tu veux…. »

                                                                         C.A

Incroyable non?

Qui dit que 10/10 en expression écrite, c’est impossible!

Tout y est, et l’humour en prime!

Bien évidemment, sur 33 copies, toutes ne rentrent pas dans la même catégorie, mais toutes contiennent leur lot de mots à dire! Leurs mots bleus, comme j’aime à les appeler.




De l’acte violent à l’acte d’écriture.

26 02 2008

Écrire…Oui, mais pour quoi dire? Pour quoi faire?

Écrire pour désamorcer.

Écrire pour se distancer.

Écrire pour se recentrer.

Écrire pour exister.

Écrire.

De l’acte violent à l’acte d’écriture, la voie est possible, le chemin initiatique et le résultat accessible.

Un monde sans violence est une illusion de monde.

La violence a toujours existé, elle existera toujours. Vouloir l’éteindre n’aboutirait qu’à en rallumer plus ardemment la flamme.

La (les) question(s), il me semble, se trouve(nt) ailleurs…

Que faire de cette violence?

Comment vivre avec cette violence?

Comment la rendre acceptable?

Peut-on partager cette violence?

Avec qui? Où et comment?

Un possible élément de réponse proposé par ce mini film proposé par le site Curiosphère

La violence réincarnée dans ( l’écriture. )

Ce qui me paraît essentiel dans cette approche, c’est qu’elle permet un processus de réconciliation de l’individu avec ses propres émotions.

« Oui, je ressens cela, j’en ai le droit, je l’exprime avec mes mots pour que l’autre l’entende, pour que l’autre le sache et pour que l’autre me reconnaisse. Oui, j’ai écrit et mon nom est inscrit. Alors maintenant que je suis reconnu comme une personne à part entière qui pense et qui s’exprime dans la cité, dans le quartier, dans l’école, je n’ai plus le droit de faire « le con ».« 

Il n’existe pas de solutions miraculeuses, mais des centaines d’attitudes éducatives, de postures pédagogiques, de compétences individuelles prêtes à accompagner ces jeunes, ces moins jeunes, ces familles, ces quartiers dits trop facilement « à la dérive ». Les regarder s’éloigner, sans rien faire nous rend coupables de « non assistance à personne en danger ».

Ne plus considérer la violence comme un acte fondamentalement illégitime mais tenter de trouver en elle le langage qui lui permettra de lutter contre contre  sa propre explosion.

Cela vaut la peine d’essayer, non?

Des commentaires?

N’hésitez pas, faites-vous violence!

Un peu de courage…

Partager




Quand les enfants refont le monde…

14 02 2008

Raconter des histoires à la maison,

Lire des contes à l’école,

Écouter des récits en classe,

Le matin, à midi ou le soir,

Mais raconter encore et encore,

Lire et relire avec démesure

Écouter toujours davantage

Et déguster sans modération

SEANCE DE VOCABULAIRE ET ECRITURE : Le conte premier jet  (avec correcteur orthographique) :

Consigne : Ecrire le début d’un conte étiologique (sur les origines) en utilisant les champs lexicaux et « formules de départ » étudiés dans les séances précédentes.

Écriture chronométrée : 15 minutes

                                  (   La Naissance du monde )

PIQÛRE DE RAPPEL:

LE BUREAU DE VOTE EST ENCORE OUVERT…COUREZ-Y VITE SI VOUS N’ETIEZ PAS AU COURANT!

CA SE PASSE 4 ETAGES EN-DESSOUS…

Toquez, cliquez sur le lien, puis retour, cochez, et votez!!

Merci!

  




Paroles d’enfants, texte d’auteurs

11 02 2008

Lundi matin:  Expression écrite

Petit cadeau pour vous, chers parents, des mots d’enfants, les vôtres ou les leurs, mais jolis mots d’auteurs.

VOCABULAIRE ET ECRITURE : le sens propre et le sens figuré au service de la poésie :

Consigne : Ecrire un texte humoristique et poétique en utilisant des combinaisons de sujets non animés et de verbes d’actions ; introduire des effets sonores et respecter la forme de poème par strophe : 

Qui dit que nos élèves ne savent plus écrire?

Qui dit qu’à l’école, on ne fait plus de Français?

Pas moi, pas eux, et bientôt, plus vous!

Alors, cliquez!

                                    (    Dans Notre Ecole…  )

Et surtout, après, n’oubliez pas d’aller voter dans l’article d’hier l’Heure de Vérité 1

Ce sondage est essentiel pour faire avancer notre blog de discussions!

De vous, vos commentaires et vos réflexions, dépend beaucoup le caractère conversationnel de BLOG BLEU PRIMAIRE

Merci!