ECONOMICUS

Apprendre l'économie autrement

ECONOMICUS - Apprendre l'économie autrement

Le produit intérieur brut (PIB)

Le produit intérieur brut

Point clef

Le produit intérieur brut (PIB) représente une mesure de la production et une approximation de la richesse créée. Il constitue un agrégat essentiel pour apprécier les performances d’une économie. Deux indicateurs doivent plus particulièrement retenir l’attention : le produit global (et sa croissance) ainsi que le produit par tête (PIB rapporté au nombre d’habitants).

1. Définitions

Le produit intérieur brut constitue une approximation de la richesse créée par les agents économiques résidant dans un espace donné au cours d’une période de temps (généralement l’année).

Le PIB est égal à la somme des valeurs ajoutées des branches productives de l’économie (somme des valeurs ajoutées brutes + impôts sur les produits – subventions sur les produits).

La valeur ajoutée est la différence entre la valeur de la production finale et les consommations intermédiaires engagées pour l’obtenir (biens et services utilisés pour produire).

Le PIB global d’une économie est exprimé en valeur, c’est-à-dire en unités monétaires courantes.

Une part de sa croissance résulte d’une progression nominale des variables économiques. Le calcul d’un PIB en unité monétaire déflatée est réalisé pour évaluer la croissance réelle du PIB, sa croissance en volume.

Le PIB peut être décomposé en un PIB marchand et un PIB non marchand.

PIB = PIB marchand + PIB non marchand

Le PIB marchand comptabilise les valeurs ajoutées réalisées par les branches marchandes de l’économie (sociétés non financières, sociétés financières, entreprises individuelles).

Le PIB non marchand comptabilise les valeurs ajoutées réalisées par les administrations publiques et les institutions à but non lucratif.

Le produit national brut (PNB) se définit, quant à lui, comme étant égal au produit intérieur brut plus les revenus de facteurs reçus de l’étranger moins les revenus de facteurs envoyés à l’étranger.

2. L’équilibre emplois ressources

Toute production de biens et services au sein de l’économie engendre une distribution de revenus du même montant dont la dépense constitue une demande permettant d’écouler la production. Du fait de cet équilibre emplois ressources plusieurs décompositions du PIB sont possibles.

a) Approche par la production

PIB = VA + Tp – Sbp

Avec :

  • VA : la somme des valeurs ajoutées hors taxe ;
  • Tp : les impôts sur les produits ;
  • Sbp : les subventions sur les produits.

b) Approche par les revenus

PIB = W + EBE + RMB + T – Sb

Avec :

  • W : les salaires ;
  • EBE : l’excédent brut d’exploitation ;
  • RMB : le revenu mixte brut ;
  • T : les impôts ;
  • Sb : les subventions.

L’EBE représente le profit brut des entreprises. Il est obtenu en soustrayant de la valeur ajoutée la rémunération des salariés et les impôts liés à la production versés par les entreprises.

Le RMB représente, quant à lui, l’EBE des entreprises individuelles.

c) Approche par la demande

PIB = CF + FBCF + ΔSks + X – M

Avec :

  • CF : la consommation finale ;
  • FBCF : la formation brute de capital fixe ;
  • ΔSks : la variation de stocks ;
  • X : les exportations de biens et services ;
  • M : les importations de biens et services.

Extrait de : Sciences économiques, Bertrand Blancheton, Dunod, édition 2009 (texte adapté)

Catégorie : Economie Générale