Revenir à Cinéma

Un air de famille, B1.2 et +

Cette séquence pédagogique est basée sur l’analyse d’un extrait du film de Cédric Un Air de famille, une adaptation de la pièce de théâtre éponyme d’Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri. Je vous propose ici des activités qui s’adressent à des apprenants de niveau B1.2 et +.

Synopsis (Télérama)
« Toutes les semaines dans la famille Ménard, on se réunit au café dont Henri est le patron et on va manger tous ensemble Aux ducs de Bretagne. Ce soir, qui est pourtant un jour de fête, car c’est l’anniversaire de Yolande la belle-fille, un incident va venir troubler les habitudes. Arlette, la femme d’Henri, est partie une semaine pour réfléchir, ce qui va déstabiliser les autres membres de la famille. »

Découvrez la bande annonce

Objectif socio-culturel   Découvrir un film français contemporain
Objectif communicatif   Rapporter des événements
Renforcer l’expression des émotions en variant le ton et le rythme de sa voix  (prosodie)
Objectifs linguistiques   Le style indirect ; Les indicateurs spatiaux-temporels connecteurs logiques ; L’incise
Supports               Regardez l’extrait d’Un Air de famille sur Wat TV
Téléchargez la transcription de l’extrait

DÉROULEMENT

Notez au tableau le titre du film. Demandez aux élèves d’émettre des hypothèses sur le sujet du film.

Activité 1 (45 min)

1) Visionnez le début de l’extrait sans le son (0’00 à 0’28 »). Questions : Décrivez les personnages, les différentes actions. Selon vous, quels sont les liens entre les différents personnages ? D’après vous, que va-t-il se passer ensuite ?

2) Visionnez l’extrait avec le son. Questions :  Quelles hypothèses sont confirmées ? Pouvez-vous préciser certaines de vos hypothèses ?

3) Distribuez le synopsis du film aux apprenants. Faite une lecture collective et contextualisez l’extrait.
Exemple
L’extrait que vous venez de voir se situe à mi-parcours du film. Depuis le début du film, Henri s’énerve pour un oui et pour un non, s’en prend à sa famille comme à son employé, accablé par le départ de sa femme Arlette. Mais, personne n’ose lui en parler. Le repas d’anniversaire de Yoyo se déroule tant bien que mal dans une ambiance plutôt tendue. En effet, à la tristesse d’Henri s’ajoute le stress de  son frère Philippe. Ce dernier qui est politicien a participé à un interview avant de rejoindre sa famille au restaurant d’Henri. A son grand dam, cet interview s’est très mal déroulé. Son équipe de campagne et sa famille n’ont pas manqué de le lui dire. De plus, Philippe a appris que sa sœur, Betty, qui travaille dans son équipe de campagne, s’est disputée avec un membre très influent de son parti. Bien qu’il n’ait pas commenté l’incident lorsque sa soeur lui en a parlé,  il est très agacé et s’en prend à elle tout au long du repas sous divers prétextes. Betty, elle, a annoncé au serveur, son petit ami, qu’elle souhaitait mettre un terme à leur relation avant de s’attabler avec sa famille. Yoyo est dépitée de la tournure qu’a pris son anniversaire surtout après le cadeau de sa belle-mère : un chien ! A peine remise de ses émotions Yoyo ouvre le cadeau de son mari : un collier qui a tout d’un collier de chien. Quand elle comprend que ce collier lui est destiné, s’en est trop pour Yoyo qui s’effondre en larmes (début de l’extrait).

Vous pouvez aussi leur proposer de visionner la bande annonce du film qui traduit parfaitement les tensions que l’on peut ressentir dans l’extrait.

4) Distribuez la transcription de l’extrait. Répondez aux questions des apprenants après une lecture silencieuse. Puis, proposez un premier exercice de lecture oralisée à 6 voix.

Activité 2 (60 min)

1) Commencez par demander à la classe de résumer l’extrait étudié lors de la séance précédente.

2) Divisez la classe en groupes de 2-3 pour la réalisation d’une carte heuristique dédiée à la descriptions des différents personnages et de leurs relations. Indiquez clairement les informations qui doivent apparaître sur leur carte : la description des personnages (caractère/humeur/physique), les liens entre les personnages (mari, employé, mère…). Les groupes présentent leur carte heuristique à la classe. Vous pouvez ensuite proposer la réalisation d’une carte heuristique collective sur les personnages (utilisation TBI).

Un exemple de carte heuristique réalisée avec Mindomo

4) Divisez la classe en 6 groupes. Attribuez un personnage à chaque groupe. Indiquez aux apprenants qu’ils vont maintenant étudier la prosodie de ce personnage – ton, rythme, volume – dans l’extrait en émettant des hypothèses quant aux indications que donnent ces éléments prosodiques sur les sentiments/ressentis des personnages. Proposez un visionnage morcelé afin que les élèves aient le temps de noter et d’échanger avec leur groupe.

Réalisez l’analyse d’une première séquence, de 0’00 » à 0’20 », avec eux afin qu’ils comprennent ce qui est attendu. Questionnez les apprenants sur leurs remarques concernant le ton, le rythme et le volume des voix de Yoyo, de la mère et de Philippe. Puis demandez-leur de comparer la prosodie de ces personnages et celle d’Henri dans la séquence de 0’20 » à 0’26 ». Quels sont les effets de ces variations sur le spectateur ? Quelles indications peuvent-elles donner sur les sentiments/ressentis des personnages ? Ces indications contredisent-elles ou renforcent-elles le discours des personnages ?

5) Les groupes continuent l’analyse des différents passages de l’extrait en autonomie (veillez à découper l’extrait en brèves séquences).

6) Mise en commun et discussion sur les effets de la prosodie sur la réception d’un discours oral.

Prolongements 

– Réaliser des exercices de lecture oralisée en modifiant la prosodie des personnages du type :  Yoyo est très énervée, son mari très calme..
– Rédiger un résumé de l’extrait (style indirect)

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire