↑ Revenir à Société

5e Voyage en Afrique de l’Ouest. Repas rituels et « sauces » maternelles

Cette séquence pédagogique s’adresse à un public d’adultes et d’adolescents de niveaux B1-B2. Elle est basée sur l’extrait d’une émission de France Culture intitulée « 5e Voyage en Afrique de l’Ouest. Repas rituels et « sauces » maternelles. » (de 2’28 » à 4’10 »).

Durée                       1h à 1h 30
Objectif général
  Rapporter des faits réels en respectant l’ordre chronologique
Objectif culturel  Découvrir des conventions relatives au repas au Togo

a -Mise en situation

– Demandez aux apprenants de situer le Togo sur une mappemonde.

– Échangez avec le groupe-classe sur le Togo à partir d’une série de questions : A quoi pensez-vous quand vous entendez le nom du Togo ? Quelles langues parle-t-on au Togo ? Quels sont les pays frontaliers du Togo ? Etc.

Vous pouvez proposer une recherche sur internet sur le Togo en amont afin de créer un horizon d’écoute chez les apprenants pour la phase de compréhension orale.

b- Compréhension orale

  • Compréhension générale

– Notez le titre de l’émission au tableau : les apprenants émettent des hypothèses sur le contenu du document. Puis, ajoutez la source : France Culture. Demandez-leur s’ils connaissent cette radio et ce qu’ils en pensent. Enfin, questionnez-les sur leurs hypothèses, sont-elles ou non modifiées maintenant qu’ils connaissent la source du document ?

– Divisez la classe en groupes de 2-3. Proposez une première écoute du document en demandant aux apprenants d’identifier le thème et de trouver des éléments de réponses aux questions suivantes : où ? Quand ? Qui ? Quoi ?
Après la phase d’écoute et d’échange entre les apprenants, passez à une mise en commun à l’oral accompagnée d’une prise de notes au tableau.

  • Compréhension détaillée

– Divisez la classe en deux grands groupes. Proposez une deuxième écoute du document. Indiquez au premier groupe de se concentrer sur  les éléments qui concernent les conventions propres au père et à la mère. Demander au second groupe de relever les éléments qui concernent les conventions propres aux adultes et aux enfants.

– Questionnez les différents groupes, notez leurs réponses au tableau.

Père        Il s’assoit en premier./Il ouvre le repas en commençant à manger.
Mère      Elle commence par nourrir sa famille./Elle mange une fois que toute sa famille a mangé.
Adultes Ils peuvent s’asseoir à table car ont des responsabilités. /Les invités sont autorisés à arriver au cours du repas.
Enfants Ils ne sont pas autorisés à s’asseoir à table./ Ils mangent debout autour du père ou dans un coin.
/Ils sont punis s’ils arrivent en retard.

– Distribuez la transcription de l’extrait aux apprenants afin qu’ils vérifient leurs réponses en s’appuyant sur des passages précis (à l’oral).

– Questions : quelles sont les différences père/mère ? Enfant/adulte ? Comment interprétez-vous ces différences ?
L’objectif ici est d’amener les apprenants à donner leur opinion et à prendre conscience de la diversité des interprétations possibles.

Questionnez-les sur les raisons de cette diversité : Comment expliquez-vous ces différences de perception ? D’analyse ? Etc.

Prolongement

Séquence pédagogique sur un extrait d’Amkoullel, l’enfant peul d’Amadou Hampâté Bâ

A l’oral ou à l’écrit : Comment cela se passe chez vous ? Y a-t-il des rôles et des tâches attribuées à chacun ? Lesquels ?

A l’écrit

  1. Réalisez un sondage sur les règles relatives au repas via un formulaire de questions de Google Doc.
  2. Racontez  (15 à 20 lignes) comment se déroule un repas dans votre famille. (présent) Aide à l’écriture : Qui prépare le repas ? Où prépare-t-on le repas ? Où prend-on le repas ? Qui met la table ? Si la famille mange ensemble, qui demande de venir à table ? Sinon qui mange avec qui ? Qui pose les plats sur la table ? Comment se passe le service ? Chacun pour soi ou une personne est désignée ? Qui commence à manger le premier ? Quels sont les interdits pour les enfants à table ? Que font les adultes ?
  3. Imaginez un repas à l’époque de vos grands-parents, de vos arrière grand-parents (imparfait) Aide à l’écriture : Qui préparait le repas ? Où préparait-on le repas ? Où prenait-on le repas ? Qui mettait la table ? Si la famille mangeait ensemble, qui demandait de venir à table ? Sinon qui mangeait avec qui ? Qui posait les plats sur la table ? Comment se passait le service ? Chacun pour soi ou une personne était-elle désignée ? Qui commençait à manger le premier ? Quels étaient les interdits pour les enfants à table ? Que faisaient les adultes ?

 A l’oral

Interview : par groupes de 2-3, demandez une personne âgée de raconter comment se déroulait un repas à son époque (voisin, famille, passant, …). (Voir liste des questions ci-dessus). Présentez l’interview à la classe (enregistrement audio ou retranscription écrite).
NB : L’interview peut aussi donner lieu à la rédaction d’un article par les apprenants.

Transcription

« 5e voyage en Afrique de l’ouest » France Culture
2’28 » à 4’10 »
«- France, comment se passait un repas traditionnel au Togo?
– Alors, comment se passe un repas dans les campagnes. […] Alors, on mange à 18 heures. La sauce bouillonne.
– Alors, le père arrive, il s’assoit, il mange d’abord. La mère nourrit d’abord sa famille avant de manger elle.
[…]
– Et alors tout le monde se met à table. Le père se met à table. Les enfants ne mangent pas assis. Le fait d’être assis à table veut dire qu’on a des responsabilités. Donc, il va falloir être adulte pour pouvoir s’installer à table. Les enfants, eux, vont rester debout, vont aller dans un coin et vont manger autour du père. Debout mais pas à table. Par contre, tout le monde mange ensemble parce que si un invité arrive à l’improviste, comme ça arrive souvent, il faut qu’il puisse constater que les enfants mangent. Donc c’est pour ça que tout le monde mange en même temps. On évite d’arriver en retard pour la même raison. Si on arrive en retard, on est puni. On mange un plat unique soit avec la pâte, soit …
[ …]
Journaliste : Chaque repas est un peu une fête quand même ? Il y a une ritualisation du repas ?
– Oui… en même temps, c’est très solennel. On ne parle pas à table parce qu’on ne peut pas faire deux choses en même temps et on profite vraiment de la nourriture.

 

 

 

Laisser un commentaire