La presse sous l’Occupation

7 03 2011

Interview de Madame Texier, conseillère municipale à Tours, ancienne enseignante et soucieuse de préserver le devoir de mémoire  sur la période de l’Occupation.

presse_occupation_1

presse_occupation_2

presse_occupation_3

Le commentaire de Bastien

Une interview très intéressante et instructive qui prouve que la presse n’a pas toujours été comme elle l’est maintenant. La presse sous l’occupation était très différente de la presse actuelle car elle était censurée.

Une information pratique

quand on ne pouvait pas se procurer d’encre pour imprimer la presse clandestine, on utilisait une pâte à polycopier dont voici la recette :

50 g de sulfate de baryte

eau décantée

100 g de dextrine

1000 g de gélatine

Mélanger les ingrédients à l’eau chaude, verser dans une boîte métallique (genre boîte de biscuits)

Cette pâte était fréquemment utilisée dans les écoles Freinet pour réaliser les journaux.

Un lien vers un site rendant hommage à Elisabeth Le Port, institutrice et résistante

qui a participé au journal « La Lanterne » :

http://saint-christophe-sur-le-nais.over-blog.com/article-histoire-et-patrimoine-film-et-debat-sur-la-lanterne-59005647.html


Actions

Informations

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire