Collection Lambert

 

La Collection Lambert

Présentation

La Collection Lambert a ouvert ses portes en juin 2000, à l’occasion des célébrations «Avignon, capitale européenne de la culture.» C’est dans un ancien hôtel particulier du XVIIIe siècle qu’Yvon Lambert, galeriste et collectionneur, a décidé de mettre en dépôt sa collection personnelle, en vue d’une donation future. 350 oeuvres des années 60 à aujourd’hui ont constitué le premier fonds qui possède désormais plus de 1200 références. Deplus la particulariter de c’est œuvre sont presque que des photographies.

Lieu de création, d’échanges et de diffusion, la Collection Lambert propose cinq secteurs qui sont déployés dans les 2000m2 du musée

La Collection Lambert organise aussi des expositions en Provence (Arles, Marseille, Aix, Tarascon, Vence…), ou à l’étranger, avec le fonds des oeuvres à Yokohama en 1998, Nan Goldin à Montréal en 2003 et à Moscou en 2006, La photographie conceptuelle à Madrid dans le cadre de Photoespaña en 2004.

 

 

Yvon Lambert

De façon extrêmement précoce, Yvon Lambert s’est intéressé à l’art de son temps, puisqu’il affirme avoir acheté sa première œuvre à l’âge de 14 ans, alors qu’il vivait dans la région de Saint-Paul-de-Vence et était ainsi en contact avec les grands noms de la Fondation Maeght. Avec l’aide financière de sa mère, il ouvre sa première galerie à Vence, place du Grand-Jardin

À la fin des années 1990, Yvon Lambert décide d’ouvrir sa collection personnelle au public. Il organise en 1992 une importante exposition intitulée « Yvon Lambert collectionne » à Villeneuve-d’Ascq et envisage d’ouvrir un musée à Montpellier1. Ce dernier projet avorte, mais avec l’aide de la municipalité d’Avignon, il installe le fonds de ses collections, prêté pour 20 ans, dans l’hôtel de Caumont, en vue d’une future donation. La Collection Lambert ouvre ses portes en juillet 2000.

 

Piss Christ

 

Photographie d’Andres Serrano intitulé Immersion (Piss Christ)

Lors de l’exposition « Je crois aux miracles », deux œuvres de l’artiste Andres Serrano sont exposées, dont un tirage de Piss Christ, une œuvre qui a été exposée à travers le monde pendant 25 ans et qui a déjà suscité des polémiques. Depuis le début du mois d’avril 2011, l’hôtel de Caumont était la cible de protestations et de harcèlements venant de catholiques intégristes. L’archevêque d’Avignon, Mgr Cattenoz, avait également demandé le retrait de cette œuvre jugeant celle-ci odieuse et estimant qu’elle « [bafouait] l’image du Christ sur la croix ».

Le 17 avril, un groupe de jeunes hommes menace les gardiens présents et vandalise les œuvres de Serrano à coups de marteaux et d’objets contondants. Suite à cela, les responsables de la collection ont continué de recevoir diverses menaces, dont des menaces de mort, et ont demandé une protection policière pour la réouverture de l’exposition

 

 

L’Exposition

(en ce moment)

.:Le temps retrouvé:.

Cy Twombly photographe et artistes invités

Cy Twombly avait réalisé en 2007 à Avignon la sublime exposition Blooming pour laquelle il avait spécialement créé un cycle d’immenses peintures autour des pivoines et de leur poésie très japonaise.

Généreux, il a souhaité renouveler une expérience nouvelle avec la Collection Lambert, proposant cette fois-ci d’être l’artiste invité, en tant que photographe et comme commissaire d’exposition associé. C’est la première fois qu’il propose cette double expérience passionnante et riche d’enseignements parce que les choix qu’il a réalisés donnent une lecture nouvelle à cette œuvre si foisonnante.

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

 

Laisser un commentaire