Penser c’est dire NON

Correction analyse du texte

Introduction de l’idée générale :

L’idée générale,qu’est ce que penser ?l’auteur répond de manière négative « dire non ». C’est contre l’opinion penser c’est pécher que l’auteur va ; c a d’avoir des idées. Produire immédiatement des pensées des idées, c’est ce que pense le sens commun. Le texte soulève un problème de définition.

Que signifie dire non ? Non a quoi ? Non à qui ?

  1. Qu’est ce que dire non ?

1r argument de l’auteur de l’homme qui dis non

– Non à quoi ?

  • C’est a elle même que la pensée dis non

  1. Penser contre l’esclavage :

-Consentir : C’est accepter d’être trompé,

-Accepter des idées sans les examiner

-Croire c’est s’aliéner

  1. Expliquer « c’est par croire que les hommes sont esclaves »
  2. On est esclaves des sa propre croyance parce que on ne pense pas par sois même, on adhère a des idées, on ne prend pas de recul on ne critique pas ce que l’on tient pour opinion