Résumé de l’article  » Le créationisme en France  » p.68 du Telerama hors-série sur Darwin

Weronika Zarachowicz a écrit un arcticle qui nous explique comme se traduit le mouvement de  »créationisme » en France.

En France, le mouvement du créationisme est récent. Ce mouvement a été emmené par l’ Université Interdisciplinaire de Paris et son fondateur Jean Staune. Jean Staune, qui croit à l’héritage de Teilhard de Chardin, un théologien paléontologue et philosophe français, nous démontre que la théorie de Darwin n’est pas la seule qui existe. Ainsi il explique dans son livre  » Notre existence a-t-elle un sens?  » le rôle de la métaphysique et la philosophie dans les dernières découvertes.

L’UIP n’est pas une vrai université mais plutôt une association d’un millier de personnesqui ne génère aucun diplôme et est gérée comme une entreprise avec M. Staune à sa tête. L’université organise de nombreux coloques et conférences notamment au Sénat, à la Sorbonne et même à l’étranger comme sur la chaîne Al-Jazira pour confronter les connaissances, susciter une réflexion et développer une nouvelle pensée avec l’intervention de certains Prix Nobel. Grâce à ces grands noms de la science tels que Hubert Reeves ou Jane Goodall, de la philosophie comme Luc Ferry et de la théologie comme Jacques Arnould, l’UIP a su se faire connaître dans la lutte contre l’évolutionisme. Jean Staune, appuyé sur le principe anthropique, explique que l’université propose une nouvelle vision du monde et de la science en permettant un dialogue à la limite entre religion et science.

Denis Ku

Questions:

  • Qu’est-ce que le principe anthropique?

  • Pourquoi Jean Staune parle-t-il  »des » théories de l’évolutions?

Un commentaire pour “ » Le créationisme en France  »”

  1.  Nicorazon dit :

    Juste un mot à propos de Teilhard : il a été très clair dans ses relations à Darwin. Et il explique dans nombre de ses propos la méthodologie qu’il utilise. Son point de départ est celui d’un croyant qui relit l’évolution.
    Je suis moi-même très agacé par certains teilhardistes » qui renverse sa méthode : partir de l’évolution et aboutir à une croyance. Ce qui les fait, naturellement, contester Darwin quand celui-ci ne leur convient pas !
    Cela dit, rien n’empêche de voir des analogies entre une vision du monde religieuse et les lignes dessinées par les sciences contemporaines. C’est ce que font Prigogine et Stengers, tout en étant non croyants tous les deux, ou Trinh Xuan Thuan avec le Taoïsme.

Laisser une réponse :

Vous devez être connecté pour poster un commentaire...