Douglas Gordon,collection Lambert

Dans la mesure où le jugement de goût fait intervenir la sensibilité, il est subjectif. En effet, l’esthétique concerne la manière dont un individu est affecté par un objet. C’est d’abord une affaire de sensation : ce qui nous touche, ce qui nous émeut pourrait être à partir du XVIII° siècle « la science de la connaissance du sensible » écrit Baumgarten. L’esthétique et le jugement de goût qui la fonde, concerne donc le spectateur, celui qui est touché, reçoit une émotion sans être pour autant passif. Le critère du beau n’appartient pas à l’objet, mais s’instaure dans cette relation particulière à un objet, relation qui procure un sentiment de plaisir ou de peine. « Ce qui est simplement subjectif dans la représentation d’un objet, c’est-à-dire ce qui constitue sa relation au sujet et non à l’objet, c’est sa nature esthétique. »

C’est dans ce texte de la critique de la faculté de juger que Kant va affirmer l’existence d’un jugement de goût universel. Mais il n’est pas question de nier ce point de départ subjectif qu’est la rencontre avec l’œuvre. le jugement de goût n’a pas l’objectivité du jugement de connaissance : lorsque je dis par exemple « c’est beau », je ne détermine pas l’objet de mon admiration, je ne le décris pas, je n’apprend rien sur lui. J’exprime simplement un plaisir, parfois difficilement exprimable, le plaisir de le contempler. Aurai-je dû dire « cela me plaît » ou « j’aime cette œuvre ? « . Simplement en prononçant ce jugement, je prétends que tout homme est en mesure de partager mon plaisir. Je pars de ma subjectivité, mais je prétends qu’elle est universelle, ou mieux, je fais comme si tous les hommes partageaient ma subjectivité « lorsqu’il dit qu’une chose est belle, il attribue aux autres la même satisfaction ; il ne juge pas seulement pour lui mais pour autrui et parle alors de la beauté comme si elle était une propriété des choses § 7 »

http://lewebpedagogique.com/philoflo/lart/lecoute-le-spectateur/

http://lewebpedagogique.com/philoflo/lart/le-public-de-lopera/

Laisser une réponse :

Vous devez être connecté pour poster un commentaire...