c2i_enseignant

Le Certificat Informatique et Internet de l’enseignement supérieur niveau 2 Enseignant  (C2i2e) n’en finit pas de faire des siennes !

L’an passé, il était obligatoire de l’obtenir en fin des études de master 2 sous peine de na pas pouvoir être titularisé ensuite. Mais déjà des dispenses sont apparues pour telle ou telle discipline scientifique par exemple. Puis l’inspection générale de sciences physiques a réussi à dispenser “ses ouailles” de ce certificat…

En juin 2012, l’obtention a été repoussée à la fin de l’année de stagiarisation des jeunes professeurs. Aujourd’hui, on repousse la date fatidique à 3 ans après la titularisation…

Ce n’est pas, je crois, rendre service aux jeunes enseignants que de “faire du yoyo” avec ce certificat. En effet, l’utilisation du numérique concerne tous les enseignants. Elle a envahi la sphère de l’école de la maternelle à l’université.

Réfléchir à son utilisation en classe est une nécessité. Seule une formation sérieuse et une validation par un certificat officiel peut garantir que les jeunes générations d’enseignants soient à même de l’utiliser à bon escient avec les apprenants.

J’ai souvent observé une grande habilité pédagogique et technique chez les jeunes collègues titulaires du certificat.

On peut espérer que les nouvelles Écoles Supérieures du Professorat et de l’Éducation (ESPE) s’empareront de la problématique du C2i2e de façon positive, peut-être en incluant ce certificat dans le curriculum de formation…

Mais quelles seront leurs audaces pour donner un nouveau visage à la formation professionnelle des enseignants ?

Jacques Cartier
www.espace-formation.eu

 

Laisser un commentaire