Un site archéologique exceptionnel découvert à Sainte Colombe…

Cet été, une découverte archéologique exceptionnelle a eu lieu à Sainte Colombe, en face de Vienne, sur la rive droite du Rhône. Des fouilles préventives sont toujours réalisées avant la construction de nouveaux bâtiments dans notre région riche de son passé romain… mais ce qui a été découvert dans un état de conservation excellent est tout à fait extraordinaire, notamment concernant les mosaïques.

Des vestiges datant des 1er et 2ème siècles se superposent et permettent de reconstituer la vie quotidienne de Vienna hors les murs d’enceinte. Deux incendies ont figé les lieux, permettant leur interprétation plusieurs siècles plus tard. C’est ainsi que les archéologues pensent avoir enfin localisé le port de Vienna, non sur la rive gauche mais sur la rive droite…

Quelle émotion de marcher à notre tour sur les traces des Gallo-Romains, en empruntant les vestibules que les riches propriétaires de la maison dite des Bacchanales ou de Thalie et Pan utilisaient quotidiennement…

L’atelier de restauration des mosaïques de Saint Romain-en-Gal, commune limitrophe, va pouvoir rendre leur éclat à ces magnifiques vestiges qui ornaient le sol des pièces de ces riches demeures. Au collège de l’Isle, l’atelier mathématiques et mosaïques de Monsieur Troudet, trouve là matière à de nouvelles reproductions on ne peut plus locales ! Rendez-vous chaque lundi à 12 h 30… À vos règles et compas, avant les martelines et les tesselles…

Les médias du monde entier ont relayé l’événement, qualifiant même ce site de « mini-Pompéi » d’après France Info et bien d’autres !

Les journées du patrimoine, le week-end des 16 et 17 septembre, ont permis à un public très nombreux de découvrir ce site archéologique en cours de fouilles. Celles-ci doivent se terminer fin décembre 2017, pour laisser place aux travaux de construction d’un vaste ensemble immobilier. Cela suscite une polémique : face à une découverte aussi exceptionnelle, faut-il vraiment rendre le site aux promoteurs ou insister pour conserver une partie au titre de la conservation du patrimoine et de la mémoire commune ?

La rentrée, c’est classe !

Alors que les profs reprennent le chemin du collège ce vendredi 1er septembre, les élèves bénéficient de quelques jours de vacances supplémentaires…

Entrée des 6èmes et rentrée des 3èmes le lundi 4 septembre au matin… Rentrée des 5èmes et des 4èmes le mardi 5 septembre…

Pour tous, quelques changements, nouveautés et surprises…

Qu’on se le dise !

Exclusivité : Rendez-vous à la médiathèque scolaire…

Naturellement écocitoyen

En 2016-2017, à l’initiative de Madame FAKIH, enseignante de SVT du collège, un Club nature a vu le jour au collège de l’Isle.

Pour sa première année de fonctionnement, le projet autour de ce Club nature a permis à l’établissement d’obtenir le label de « collège éco-citoyen ».

Félicitations aux élèves et adultes ayant initié, accompagné et soutenu le projet.

En 2017-2018, l’aventure reprend.

Une réunion d’information a eu lieu le mardi 12 septembre. Les élèves intéressés ont dû rédiger une lettre de motivation pour intégrer ce club.

Pour vous aider à mieux comprendre l’esprit du CLUB NATURE, retrouvez très prochainement  l’entretien de la rédaction de @Pressquisle avec Madame FAKIH, qui comme Tistou, a les pouces verts !

4, 3… C’rock ô d’Isle !

Aboutissement de l’année de travail de l’atelier et de la classe médias (4ème 3).

Ce lundi 26 juin entre 12 h 30 et 15 h 00 : enregistrement de la première émission C’rock ô d’Isle, fruit du partenariat entre la radio libre de Vienne C’rock radio (89.5 FM ) et le collège de l’Isle.

@CSheridan

Plan large… avec vue sur le quai…

En compagnie de Mesdames Ovize, Sheridan et Roulot Ramet, les 13 volontaires de la classe médias que nous sommes, avons visité les tous nouveaux locaux de C’rock radio situés à la MJC de Vienne avant d’enregistrer l’émission.

@MRR

Une partie des C’rockologues avant le signal de début d’enregistrement ON AIR…

Paroles de C’rockologues, nous n’avons pas été déçus… Depuis le temps que nous attendions ça ! De nouvelles installations avec un matériel tout numérique dont le fonctionnement nous a été expliqué par Benjamin Lombardo, qui travaille à la MJC tout en étant animateur bénévole sur 89.5 FM.

@CSheridan

Eva et Benjamin côté pupitres d’enregistrement, de diffusion et de montage…

C’rock ô d’Isle sera diffusée sur C’rock radio jeudi 6 juillet à 13 h avant de figurer en podcast sur le site de notre partenaire et du collège.

@CSheridan

Bonne ambiance autour des micros…

@CSheridan

Eva, présentatrice alias « passeuse de plats »

@CSheridan

Arthur et Noé en action…

4, 3… C’rock ô d’Isle : tel est notre jingle !

Rencontre avec Virginie DELAINE

Le 23 mai dernier, Diana et Maryne ont rencontré la nouvelle Conservatrice des bibliothèques de Vienne : Virginie Delaine. Elles vous invitent à faire plus ample connaissance avec cette jeune femme sympathique qui a accepté de répondre à leurs questions. L’interview a porté sur sa profession, mais aussi sur les livres, la lecture, les auteurs et les prix littéraires…

Portrait de Virginie Delaine

P. Quel est votre métier précis, vos fonctions et vos responsabilités ?

VD Je suis Conservatrice des bibliothèques de Vienne, et donc directrice de la médiathèque LE TRENTE. J’ai la responsabilité de gérer les équipes, les lieux et les projets en lien avec tous les partenaires institutionnels et culturels.

Quelles études faut-il suivre pour occuper ce poste ?

Plusieurs filières d’études sont possibles, mais il faut réussir un concours : celui de Conservateur/conservatrice.

En quoi consiste l’emploi du temps d’une journée ou semaine-type ?

Chaque jour est différent. C’est ce qui rend ce métier intéressant. Il faut veiller au bon fonctionnement des lieux, à l’accueil du public et il est donc important de gérer aussi bien les problèmes matériels qu’humains…

Êtes-vous en relation avec le public ? Sinon, avec qui travaillez-vous ?

Je n’ai pas vocation à rencontrer le public mais dès que je peux participer à un atelier ou à une manifestation, j’ai plaisir à côtoyer nos lecteurs et lectrices.

Comment avez-vous eu l’idée de travailler dans le milieu du livre ?

C’est mon grand-père qui m’a suggéré de travailler dans ce domaine, pensant que cela me conviendrait. Je ne l’ai pas écouté tout de suite. J’ai d’abord travaillé dans le privé avant de passer le concours de Conservateur et donc, finalement, de me retrouver parmi les livres et autres supports culturels.

Que trouvez-vous de positif à la médiathèque LE TRENTE ? Que souhaiteriez-vous améliorer ?

J’apprécie le bâtiment, spacieux et agréable. Je peux compter sur une équipe dynamique et créative. Il serait bon de développer les collections numériques.

Nos questions vont maintenant porter sur les livres, la lecture, les auteurs et les prix littéraires.

Êtes-vous une grande lectrice ? Si oui, depuis quand ?

J’ai énormément lu pendant mon enfance, mon adolescence et durant mes études. Maintenant, je ne lis plus beaucoup car je dois gérer les équipes, les lieux et les projets.

Quels sont vos genres et auteurs préférés ?

Je n’ai pas de genre de prédilection. En revanche, mon auteur préféré est Michel HOUELBECQ.

Que pensez-vous de la littérature jeunesse ?

Je ne sais pas, car dans mon enfance, il n’y avait pas beaucoup de livres typiquement pour les enfants.

Avez-vous un livre fétiche que vous relisez souvent ?

J’aime bien lire et relire Au-dessous du volcan de l’écrivain britannique Malcolm Lowry.

Avez-vous souvent rencontré des auteurs ? Qu’avez-vous apprécié dans ces rencontres ?

Non, je n’ai jamais rencontré d’auteur en tant qu’élève.

Dans votre enfance, avez-vous participé à des prix littéraires comme le prix Alizé de la ville de Vienne ?

Je n’ai jamais participé à des prix littéraires car il n’y avait pas vraiment de livres jeunesse.

Que pensez-vous du prix Alizé? Selon vous, deux sélections, est-ce trop ou insuffisant ?

Je pense que c’est très bien : les élèves qui participent à ces prix sont très chanceux, car avant il n’y en avait pas. Mais tout cela manque de visibilité auprès du grand public, notamment toutes les personnes n’ayant pas de lien avec les collèges.

Aimeriez-vous écrire pour voir l’un de vos ouvrages présent dans les rayonnages de la médiathèque ?

Oui, j’aimerais écrire mais pas seulement pour voir mon roman dans les rayonnages. Ce serait surtout pour le plaisir d’avoir réussi la rédaction d’un roman, car c’est un exercice très difficile.

UN PORTRAIT CHINOIS POUR FINIR

Si Virginie Delaine était un écrivain, lequel serait-elle ?

Elle serait Michel HOUELBECQ.

Si elle était une saison, quelle serait-elle ?

Elle serait le printemps.

Si elle était un pays, lequel serait-elle ?

Elle serait l’Iran.

Si elle était une époque historique, laquelle serait-elle ?

Elle représenterait les années 1970.

Si elle était une langue, laquelle serait-elle?

Elle serait le Français pour sa beauté et parce qu’elle n’excelle pas en langues étrangères.

Fan de K-pop…

Elle est fan de k-pop et de manga.

La culture asiatique n’a pas beaucoup de secrets pour elle.

Comme ses copines, elle rêve devant les posters de groupes coréens…

Qui est-elle ? Une adolescente de 2017 fan de BTS… (rien à voir avec le diplôme post-bac)

Au collège, nous avons la chance d’en compter une qui dessine en plus très bien…

Dessin de Manon représentant son groupe de K-pop favori

Samedi actif et dimanche oisif…

L’équipe de choc du collège de l’Isle

Un samedi 10 juin avec une longue étape plutôt difficile en raison d’un dénivelé important et d’une montée matinale laborieuse pour certains…

Longue et difficile montée au point de poser pied à terre…

Une très longue descente avant d’arriver au bord du lac de Constance et de profiter d’un dimanche au soleil, avec croisière et baignades…

Après des jours de vélo, une pause en bateau…

Un dirigeable survole le lac et le bateau tel un clin d’œil à notre future visite de Zeppelin programmée lundi…

Zeppelin au-dessus du lac de Constance

Même le lieu d’hébergement nous offre sa vue sur le lac.

Vue depuis l’auberge de jeunesse, au couchant…

 

 

 

 

 

 

Après ce dimanche récréatif, vivement un lundi au soleil !

Veni, vidi, cogitavi…

Veni, vidi, cogitavi !

    

Descriptif du stand lors des journées gallo-romaines au Musée de Saint Romain-en-Gal

 

In situ…

L’atelier mathématiques (projet musée saint romain-atelier mathématique l’isle) a parfaitement négocié son retour dans le passé lors des journées gallo-romaines organisées les 10 et 11 juin 2017 au musée de Saint Romain-en-Gal. Maître Troudet, professeur et historien des mathématiques, et 15 élèves volontaires sur les 45 participant à l’atelier ont ainsi accueilli le public de curieux venus en famille pour passer un samedi sous le signe de la romanité.

Le groupe en pause prend la pose

Les mosaïques étaient au coeur du stand animé par le collège de l’Isle pour sa première participation en tant qu’intervenant officiel.

Réalisation de tracés géométriques, d’un tableau constitué de losanges de papier de trois couleurs ou assemblage minutieux de tesselles pour fabriquer de vraies mosaïques, tels étaient les ateliers proposés aux visiteurs recherchant un peu de fraîcheur à l’intérieur du musée tandis que les gladiateurs et autres reconstituteurs gaulois, daces ou romains exposaient leurs talents sous un soleil éblouissant.

Une journée pleine de rencontres et un défi bien relevé par ces élèves de 6e en majorité, très fiers de montrer leur savoir-faire en même temps que leur toge !

Dame Roulot-Ramet, mosaïste stagiaire, couvrait l’événement en gravant sur tablette (numérique) les temps forts de la journée et en encadrant ces artisans géomètres venus du 21e siècle.

Mosaïstes et géomètres à l’oeuvre

Retour sur trois jours de pédalage… intensif

Retour en images sur les étapes des 7, 8 et 9 juin 2017.

Monsieur B. au départ

Le « camion », seul véhicule à moteur thermique de l’expédition.

 

Photo de groupe à Sigmaringen

Photo de groupe devant le château de Sigmaringen

 

Conciliabule flashy

Pause au bord de l’eau

L’aventure continue vers Tuttlingen…

Partagez d’autres moments sur la page Facebook @Velisleurope ou sur le compte Twitter @Pressquisle…
Merci pour vos commentaires d’encouragements…

Vélo 2 routes et chemins

Pour ce deuxième jour du périple, le ciel a été plus favorable.
Après deux premières heures difficiles et à petite vitesse, les kilomètres ont défilé jusqu’à la pause repas. Elle a permis de se reposer un peu dans un cadre verdoyant et agréable.
Les photographies parlent d’elles-mêmes : les participants sont un peu fatigués mais contents.
En attendant de réenfourcher le vélo pour quelques dizaines de kilomètres…