Programme d’histoire des arts

« L’enseignement de l’histoire des arts est un enseignement de culture artistique partagée. Il concerne tous les élèves. Il est porté par tous les enseignants. Il convoque tous les arts. Son objectif est de donner à chacun une conscience commune : celle d’appartenir à l’histoire des cultures et des civilisations, à l’histoire du monde. Cette histoire du monde s’inscrit dans des traces indiscutables : les oeuvres d’art de l’humanité. L’enseignement de l’histoire des arts est là pour en donner les clés, en révéler le sens, la beauté, la diversité et l’universalité. »

  • Le programme concernant l’histoire des arts (août 2008) est disponible ici : histoire-des-arts.
  • Vous pouvez enfin écouter les propos du directeur de l’enseignement scolaire sur le sujet à l’occasion de notre entretien de rentrée.

Programme de littérature, Terminale L

Voici les œuvres au programme de la classe de Terminale pour les séries Littéraires de l’année 2011-2012.

Grands modèles littéraires – Modèles français, du Moyen Âge à l’âge classique
Œuvre : Gargantua de Rabelais.

Langage verbal et images – Littérature et cinéma
Œuvre : Tous les matins du monde de Pascal Quignard.
Film : Tous les matins du monde d’Alain Corneau.

Littérature et débats d’idées – Littérature et histoire
Œuvre : Mémoires de guerre, Tome III, « Le Salut. 1944-1946 », de Charles de Gaulle.

Littérature contemporaine – Œuvres contemporaines françaises ou de langue française
Œuvre : À la lumière d’hiver (Leçons – Chants d’en bas – À la lumière d’hiver) de Philippe Jaccottet.

Source : Bulletin officiel de l’Éducation nationale

Pour aller plus loin avec LeWebPédagogique
Retrouvez l’ensemble des matières de votre filière, sous forme de fiches de révisions, quiz, annales corrigées, cours, vidéos, etc., sur le site de révisions Bac L.

Programme de Latin-Grec, Terminale L

LATIN

I –  Textes, genres et références historiques et culturelles

Le professeur organise son projet pédagogique annuel autour des entrées suivantes :

Un grand poète : Virgile (œuvres pour une lecture suivie : Bucoliques, Géorgiques, Énéide).

Écrire l’Histoire

. histoire et propagande : « Sunt qui dicant… » ;

. les discours réécrits par les historiens ;

. point de vue et écriture dans les œuvres historiques.

(vivier d’auteurs pour un groupement de textes : César, Tite Live, Salluste, Tacite, Suétone).

Délibérer

. épicurisme, stoïcisme et vie de la cité ;

. délibération et dialogue : le dialogue philosophique et ses avatars (lettres, vrai et faux dialogue, monologue intérieur).

(vivier d’auteurs pour un groupement de textes ou une lecture suivie : Cicéron, Horace, Sénèque, Lucrèce, Pline le Jeune, Tacite).

Un motif récurrent, la perte des valeurs

. le mythe de l’âge d’or, l’idéalisation du passé, le relâchement des mœurs, l’argent corrupteur, la vie urbaine, la dégradation des spectacles du Cirque.

(vivier d’auteurs pour un groupement de textes : Cicéron, Horace, Ovide, Pétrone, Properce, Quintilien, Salluste, Sénèque, Tacite, Tibulle, Virgile, Saint Augustin, Tertullien).

Le projet pédagogique répartit les séquences, au nombre de quatre par exemple, de manière équilibrée sur l’année. Comme les élèves l’ont fait depuis la classe de cinquième, ils continuent, à l’occasion de la lecture des textes, à découvrir les expressions artistiques romaines en référence au programme (statuaire, peinture, sculpture), en utilisant les ressources documentaires les plus variées.

II – Langue

Lexique

Le lexique appris dans les années antérieures est complété par les termes récurrents des groupements de textes ou des lectures suivies de l’année, pour atteindre le bagage fixé de 2000 à 2200 mots en fin de classe terminale.

Morpho-syntaxe

Il n’y a pas de nouvelles acquisitions spécifiques à la classe terminale. La rencontre, dans les textes retenus, des éléments morpho-syntaxiques qui arrêtent encore les élèves dans leurs activités de lecture et de traduction, guide le professeur dans le choix des questions à revoir, à approfondir, à mémoriser définitivement.

GREC

I – Textes, genres et références historiques et culturelles

Le professeur organise son projet pédagogique annuel autour des entrées suivantes :

Un grand philosophe : Platon
. réflexion sur la cité ;
. réflexion sur l’immortalité de l’âme ;
. réflexion sur la poésie.
(vivier d’œuvres pour un groupement de textes et une lecture suivie : Phédon, République, Criton, Ion).

Démosthène et Eschine face à Philippe

(vivier d’extraits pour un groupement de textes : Sur la couronne, Contre Ctésiphon).

Expression des sentiments dans L’Iliade

(vivier d’extraits pour un groupement de textes et une lecture suivie : la colère d’Achille, la douleur d’Achille face à la perte de Briséis, à la mort de Patrocle ; les remords d’Hélène ; les adieux d’Hector et Andromaque ; la douleur de Priam, son intercession auprès d’Achille…).

Le projet pédagogique répartit les séquences, au nombre de quatre par exemple, de manière équilibrée sur l’année. Les lectures de textes sont l’occasion de faire connaître aux élèves, en utilisant les ressources documentaires les plus variées, les vases grecs (formes et décors) et les fouilles de Troie (présentation du site, histoire des fouilles).

II – 2 Langue

Lexique

Le lexique appris dans les années antérieures est complété par les termes récurrents des groupements de textes ou des lectures suivies de l’année, pour atteindre le bagage fixé de 1 000 à 1 200 mots en fin de classe terminale.

Morpho-syntaxe

La rencontre dans les textes retenus des éléments morpho-syntaxiques qui arrêtent les élèves dans leurs activités de lecture et de traduction guide le professeur dans le choix des éléments à étudier. Une attention particulière est portée :
– aux valeurs de l’optatif ;
– à la répétition dans le passé et le présent ;
– au système des négations.

Pour consulter le bulletin officiel, cliquez ici !

Programme d’ECJS, Terminale

Extrait du BO.

En classe terminale : « La citoyenneté à l’épreuve des transformations du monde contemporain »
La confrontation de la citoyenneté aux grandes transformations du monde contemporain permet de déboucher, hors de toute intention polémique, sur des thèmes faisant débat, par exemple les différentes conceptions de l’égalité, le rôle des médias, l’indépendance de la justice, ou sur des questions résultant des évolutions familiales, scientifiques ou sociales. On aborde aussi les problèmes posés par l’unification européenne et la mondialisation avec leur impact sur les institutions politiques. On traite notamment le thème de « la défense et la paix » sur lequel le système éducatif s’est engagé à faire réfléchir les élèves dans le cadre de la fin du système de conscription.

Programme d’allemand, Terminale

A la lecture des programmes de l’enseignement des langues vivantes en classe de terminale, il apparaît que :

  • il s’agit davantage d’une approche de l’enseignement des langues qu’un référentiel détaillé ;
  • aucune distinction n’est faite entre les filières générales et technologiques.

Les textes insistent d’abord sur la maîtrise de compétences et de savoir faire (diverses techniques d’expression écrite et orale), avant de dessiner ensuite un champ thématique dans lequel les expérimenter.

Les objectifs du programme de la classe de terminale générale et technologique s’inscrivent dans un cadre général précis : « le rapport au monde » (il faut se rappeler que les nouveaux programmes de l’enseignement des langues ont été définis dans le Cadre européen commun de référence pour les langues).

Compétences à acquérir

Le cadre général des programmes des classes de première et terminale (BO hors série n° 7 du 28 août 2003 et BO hors série n° 5 du 9 septembre 2004) indique les niveaux attendus des élèves en langues vivantes à la fin du cycle terminal.

Ce texte indique qu’en fin de cycle, l’élève doit être capable de :

  • participer à une situation de dialogue à deux ou plusieurs personnes ;
  • comprendre l’essentiel des messages oraux élaborés (notamment : débats, exposés, émissions radiophoniques ou télévisées, films de fiction ou documentaires) et écrits, dans une langue standard contemporaine ;
  • effectuer un travail interprétatif qui, au-delà de l’explicite, visera une compréhension de l’implicite ;
  • présenter, reformuler, expliquer ou commenter, de façon construite, par écrit ou par oral, des opinions et points de vue, des documents écrits ou oraux comportant une information ou un ensemble d’informations ;
  • défendre différents points de vue et opinions, conduire une argumentation.

Vous trouverez sur le détail des attentes des programmes pour l’enseignement de l’allemand sur le site du CNDP.

Programme d’espagnol, Terminale

A la lecture des programmes de l’enseignement des langues vivantes en classe de terminale, il apparaît que :

  • il s’agit davantage d’une approche de l’enseignement des langues qu’un référentiel détaillé ;
  • aucune distinction n’est faite entre les filières générales et technologiques.

Les textes insistent d’abord sur la maîtrise de compétences et de savoir faire (diverses techniques d’expression écrite et orale), avant de dessiner ensuite un champ thématique dans lequel les expérimenter.

Les objectifs du programme de la classe de terminale générale et technologique s’inscrivent dans un cadre général précis : « le rapport au monde » (il faut se rappeler que les nouveaux programmes de l’enseignement des langues ont été définis dans le Cadre européen commun de référence pour les langues).

Compétences à acquérir

Le cadre général des programmes des classes de première et terminale (BO hors série n° 7 du 28 août 2003 et BO hors série n° 5 du 9 septembre 2004) indique les niveaux attendus des élèves en langues vivantes à la fin du cycle terminal.

Ce texte indique qu’en fin de cycle, l’élève doit être capable de :

  • participer à une situation de dialogue à deux ou plusieurs personnes ;
  • comprendre l’essentiel des messages oraux élaborés (notamment : débats, exposés, émissions radiophoniques ou télévisées, films de fiction ou documentaires) et écrits, dans une langue standard contemporaine ;
  • effectuer un travail interprétatif qui, au-delà de l’explicite, visera une compréhension de l’implicite ;
  • présenter, reformuler, expliquer ou commenter, de façon construite, par écrit ou par oral, des opinions et points de vue, des documents écrits ou oraux comportant une information ou un ensemble d’informations ;
  • défendre différents points de vue et opinions, conduire une argumentation.

Vous trouverez sur le détail des attentes des programmes pour l’enseignement de l’espagnol sur le site du CNDP.

Programme d’anglais, Terminale

A la lecture des programmes de l’enseignement des langues vivantes en classe de terminale, il apparaît que :

  • il s’agit davantage d’une approche de l’enseignement des langues qu’un référentiel détaillé ;
  • aucune distinction n’est faite entre les filières générales et technologiques.

Les textes insistent d’abord sur la maîtrise de compétences et de savoir faire (diverses techniques d’expression écrite et orale), avant de dessiner ensuite un champ thématique dans lequel les expérimenter.

Les objectifs du programme de la classe de terminale générale et technologique s’inscrivent dans un cadre général précis : « le rapport au monde » (il faut se rappeler que les nouveaux programmes de l’enseignement des langues ont été définis dans le Cadre européen commun de référence pour les langues).

Compétences à acquérir

Le cadre général des programmes des classes de première et terminale (BO hors série n° 7 du 28 août 2003 et BO hors série n° 5 du 9 septembre 2004) indique les niveaux attendus des élèves en langues vivantes à la fin du cycle terminal.

Ce texte indique qu’en fin de cycle, l’élève doit être capable de :

  • participer à une situation de dialogue à deux ou plusieurs personnes ;
  • comprendre l’essentiel des messages oraux élaborés (notamment : débats, exposés, émissions radiophoniques ou télévisées, films de fiction ou documentaires) et écrits, dans une langue standard contemporaine ;
  • effectuer un travail interprétatif qui, au-delà de l’explicite, visera une compréhension de l’implicite ;
  • présenter, reformuler, expliquer ou commenter, de façon construite, par écrit ou par oral, des opinions et points de vue, des documents écrits ou oraux comportant une information ou un ensemble d’informations ;
  • défendre différents points de vue et opinions, conduire une argumentation.

Vous trouverez sur le détail des attentes des programmes pour l’enseignement de l’anglais sur le site du CNDP.

Programme de géographie, Terminale L

Pour aller plus loin avec LeWebPédagogique

Retrouvez l’ensemble des matières de votre filière, sous forme de fiches de révisions, de Quizz, d’annales corrigées, de cours, de vidéos, etc. sur le Blog Bac L

Extrait du B.O. du 3 octobre 2002

L’espace mondial

I – Un espace mondialisé

1 – Mondialisation et interdépendances

2 – Autres logiques d’organisation de l’espace mondial

II – Les trois grandes aires de puissance dans le monde

1 – L’Amérique du Nord

– Les États-Unis : la superpuissance

– La façade atlantique de l’Amérique du Nord

2 – L’Union européenne

– La puissance économique de l’Union européenne

– L’Europe rhénane

3 – L’Asie orientale

– Une aire de puissance en expansion

– La mégalopole japonaise

III – Des mondes en quête de développement

1 – Unité et diversité des Sud

2 – Une interface Nord/Sud : l’espace méditerranéen

3 – Un État et un espace en recomposition : la Russie

Pour aller plus loin avec LeWebPédagogique
Retrouvez l’ensemble des matières de votre filière, sous forme de fiches de révisions, de Quizz, d’annales corrigées, de cours, de vidéos, etc. sur le Blog Bac L

Programme d’histoire, Terminale L

Pour aller plus loin avec LeWebPédagogique

Retrouvez l’ensemble des matières de votre filière, sous forme de fiches de révisions, de Quizz, d’annales corrigées, de cours, de vidéos, etc. sur le Blog Bac L

Extrait du B.O. du 3 octobre 2002

Le monde, l’Europe, la France de 1945 à nos jours

I – Le monde de 1945 à nos jours

Introduction : le monde en 1945

1 – De la société industrielle à la société de communication

2 – Les grands modèles idéologiques et la confrontation Est-Ouest jusqu’aux années 1970

3 – Le Tiers-Monde : indépendances, contestation de l’ordre mondial, diversification

4 – À la recherche d’un nouvel ordre mondial depuis les années 1970

II – L’Europe de 1945 à nos jours

1 – L’Europe de l’Ouest en construction jusqu’à la fin des années 1980

2 – Le temps des démocraties populaires (1948-1989)

3 – Les enjeux européens depuis 1989

III – La France de 1945 à nos jours

1 – Bilan et mémoires de la Seconde Guerre mondiale

2 – L’évolution politique

3 – Économie, société, culture

4 – La France dans le monde

Pour aller plus loin avec LeWebPédagogique
Retrouvez l’ensemble des matières de votre filière, sous forme de fiches de révisions, de Quizz, d’annales corrigées, de cours, de vidéos, etc. sur le Blog Bac L

Programme de philosophie, Terminale L

Pour aller plus loin avec LeWebPédagogique

Retrouvez l’ensemble des matières de votre filière, sous forme de fiches de révisions, de Quizz, d’annales corrigées, de cours, de vidéos, etc. sur le Blog Bac L

Notions

Le sujet

– La conscience
– La perception
– L’inconscient
– Autrui
– Le désir
– L’existence et le temps

La culture

– Le langage
– L’art
– Le travail et la technique
– La religion
– L’histoire

La raison et le réel

– Théorie et expérience
– La démonstration
– L’interprétation
– Le vivant
– La matière et l’esprit
– La vérité

La politique

– La société
– La justice et le droit
– L’État

La morale

– La liberté
– Le devoir
– Le bonheur

Repères :

  • Absolu/relatif
  • Abstrait/concret
  • En acte/en puissance
  • Analyse/synthèse
  • Cause/fin
  • Contingent/nécessaire/possible
  • Croire/savoir
  • Essentiel/accidentel
  • Expliquer/comprendre
  • En fait/en droit
  • Formel/matériel
  • Genre/espèce/individu
  • Idéal/réel
  • Identité/égalité/différence
  • Intuitif/discursif
  • Légal/légitime
  • Médiat/immédiat
  • Objectif/subjectif
  • Obligation/contrainte
  • Origine/fondement
  • Persuader/convaincre
  • Ressemblance/analogie
  • Principe/conséquence
  • En théorie/en pratique
  • Transcendant/immanent
  • Universel/général/particulier/singulier

Auteurs

L’approche des auteurs est l’occasion d’enrichir la réflexion de l’élève sur les problèmes philosophiques par une connaissance directe de leurs formulations et de leurs développements les plus authentiques.

Dans les classes des séries technologiques, l’étude des auteurs pourra porter sur un ensemble de textes courts soutenant de façon topique l’analyse d’une notion ou l’examen d’un problème ; elle ne prendra donc pas nécessairement la forme d’une analyse suivie et systématique d’une œuvre. Bien entendu, le professeur peut toujours utiliser dans son enseignement des écrits d’auteurs qui ne figurent pas sur cette liste, y compris en les empruntant à la littérature ou aux sciences humaines.

Platon ; Aristote ; Épicure ; Lucrèce ; Sénèque ; Cicéron ; Épictète ; Marc Aurèle ; Sextus Empiricus ; Plotin ; Augustin ; Averroès ; Anselme ; Thomas d’Aquin ; Guillaume d’Ockham.

Machiavel ; Montaigne ; Bacon ; Hobbes ; Descartes ; Pascal ; Spinoza ; Locke ; Malebranche ; Leibniz ; Vico ; Berkeley ; Condillac ; Montesquieu ; Hume ; Rousseau ; Diderot ; Kant.

Hegel ; Schopenhauer ; Tocqueville ; Comte ; Cournot ; Mill ; Kierkegaard ; Marx ; Nietzsche ; Freud ; Durkheim ; Husserl ; Bergson ; Alain ; Russell ; Bachelard ; Heidegger ; Wittgenstein ; Popper ; Sartre ; Arendt ; Merleau-Ponty ; Levinas ; Foucault.

Pour aller plus loin avec LeWebPédagogique
Retrouvez l’ensemble des matières de votre filière, sous forme de fiches de révisions, de Quizz, d’annales corrigées, de cours, de vidéos, etc. sur le Blog Bac L