Proposer une chronique, une actu

Hop !
Qui lit le Petit Journal ?
Environ 100 000 profs chaque mois, ce qui est tout de même pas mal ;-). Nos lecteurs sont francophones. Ils enseignent aussi bien au primaire qu’au secondaire ainsi que le français langue étrangère. Nos lecteurs sont sympas. Ils aiment LeWebPédago parce qu’on y trouve une foultitude de contenus utiles à un prof ! En proposant une chronique, vous rendez service à vos collègues en leur faisant partager une info qui les fera progresser, leur fera gagner du temps.
Qu’est-ce qu’une chronique ? Quelle est la ligne éditoriale ?
Une chronique c’est un texte relativement court mais très intéressant !

Une chronique c’est :

  • Un auteur (prof ou personnel d’encadrement, vous savez ce que c’est qu’une classe, un élève).
  • Un sujet (avec un titre explicite). Tout nous intéresse, la pédagogie bien sûr, les nouvelles technologies mais aussi ce qui vous passionne, vous surprend dans votre champ disciplinaire. Enfin, vous avez le droit de vous intéresser à autre chose qu’à l’école, nous sommes ouverts à tous les sujets. Une seule contrainte : que cela puisse aussi intéresser vos collègues !
  • Un texte. Écrivez comme vous aimez, soyez vous-même. Pensez simplement à rendre accessible votre propos au plus grand nombre, même s’ils n’enseignent pas dans votre discipline ou votre niveau.
  • Une accroche. Vos lecteurs sont comme vous, ils ont peu de temps. Donnez leur une bonne raison de vous lire !
    • J’ai lu et adoré XXX, voilà pourquoi !  —
    • Je me dis souvent que… et pourtant ! —
    • Aujourd’hui je viens de comprendre que…
    • Chers collègues, si l’un d’entre vous m’avait prévenu que…
  • Des liens hypertextes : faites gagner du temps à pointant directement vers la source de vos informations ou de votre inspirations. Un bon lien, c’est souvent mieux qu’un long discours…

Vous pouvez aussi soumettre à la rédaction une « Chronique de lecture« . Un livre vous a plu !? L’idée, c’est de combiner présentation d’un ouvrage et mise en avant d’éléments qui au regard de vos pratiques expertes a été particulièrement enrichissant en vue de les partager avec vos pairs.

Une chronique ce n’est pas :

  • Un cours.
  • La promotion d’un site, un produit ou d’une activité commerciale.
  • La reprise d’une information déjà largement traitée ailleurs.
  • Une tribune politique ou syndicale.

 

Est-ce rémunéré ?
Oui, mais pas encore de quoi changer votre Clio en Porsche 😉

Après acceptation, nous achetons les droits de votre chronique pour une somme forfaitaire de 30 euros net par chronique. En fin de trimestre, vous recevez un relevé et un chèque correspondant aux droits d’auteurs. Nous faisons trimestriellement une déclaration auprès de l’AGESSA pour les cotisations sociales des auteurs.

 

Une chronique, c’est tous les jours ?
Non, heureusement ! Nous publions une chronique chaque jour, mais pas tous les jours la vôtre ;-). Vous pouvez donc nous faire une seule proposition, ou des propositions plus régulières. Notre objectif est d’intéresser nos lecteurs (vos collègues), et nous choisissons chaque jour le texte qui nous semblera le plus à même d’intéresser le plus grand nombre.[
Comment savoir si ma chronique sera publiée ?
»]Si elle est bien écrite et apporte une véritable valeur à nos lecteurs, il y a toute chance qu’elle soit publiée. Quand vous soumettez un projet de chronique, nous vous donnons une réponse le plus rapidement possible. Nous ne publions qu’une chronique par jour et rien pendant les vacances de Toussaint, Noël et d’été, donc sans doute ne pourrons-nous pas tout publier…
Pourquoi proposer une chronique ?
Parce que oui vous avez une petite patte d’écrivain 😉 et que c’est un grand plaisir de prendre le temps de poser ses idées sur le papier (enfin le clavier). N’hésitez pas à signer votre billet de votre adresse de blog, votre compte Twitter ou Facebook et prolonger la discussion, faites connaissance ! Et puis nous prenons très au sérieux notre ambition, « Partagez la connaissance ! »
D’autres questions ?