Blog blog blog, qui est là ?

19 03 2009
  • Qu’est-ce qu’un blog ?

Question à mille euros : quelle est l’étymologie du mot « blog » ? Non, la racine n’est pas grecque ! Le terme vient de la contraction de « web » (qui désigne internet, comme chacun le sait) et de « logbook » (qui correspond au journal de bord des marins et aviateurs américains). Un blog est donc un carnet de bord multimédia disponible en ligne ; il se caractérise par l’ordre chronologique des articles qui le composent, articles appelés « billets », « notes » ou « posts ». L’auteur est responsable du contenu, propose de nouveaux articles, gère le contenu, accepte ou refuse les commentaires des visiteurs.

  • Créer un blog

Créer un blog, c’est s’engager dans un vrai projet d’écriture et d’édition en ligne : il faut prendre le temps et la peine de gérer les contenus que l’on propose aux internautes. La régularité des mises à jour est donc un aspect essentiel ! Pas question de laisser moisir un blog pendant des semaines !

Pour créer un blog, il faut avant tout disposer de quelques éléments :
– évidemment, une connexion à internet, de préférence à haut débit (c’est quand même plus pratique et plus agréable !),
– un serveur d’hébergement pour stocker le contenu du blog
– et un espace de publication pour la mise à disposition du contenu.

Les plates-formes pour éditer un blog (autrement dit, les bases de travail informatique permettant d’utiliser une pluralité de fonctions et de logiciels) sont variées : elles peuvent être gratuites ou payantes, dotées de nombreuses fonctionnalités ou au contraire être très basiques.

Lorsqu’on crée un blog, il faut prendre particulièrement soin :
– de l’organisation du blog (classement des notes, qualité de la rédaction, correction de la langue… les « fôtes d’ortografe » font toujours mauvais effet !),
– du recensement du blog dans les rubriques de la plate-forme sur laquelle le blog est hébergé,
– de l’intérêt du résumé du blog (il doit bien représenter ce qu’aborde le blog et accrocher l’internaute),
– de la qualité des mots-clés (également appelés « tags »).

  • Bloguer

Bloguer, en quoi cela consiste-t-il concrètement ?
Publier des notes en les illustrant de photos, de vidéos…
Ecrire régulièrement, autrement dit au moins une fois par semaine, afin que les lecteurs soient tenus en haleine.
Ecrire des notes courtes et précises… sans langage SMS, ni phrases longues et compliquées !
Soigner les titres des articles en essayant de les rendre significatifs, incitatifs. Il faut donner envie de vous lire à l’internaute !
Soigner particulièrement la mise en forme, la ponctuation, l’orthographe, la grammaire. Rien de pire que d’avoir à déchiffrer un texte bourré de fautes et mal mis en page !
Créer des catégories pour classer les notes.
– On peut rendre le blog totalement ou partiellement privé, autrement dit rendre son accès limité par un mot de passe. Sinon, le blog est public, ouvert à tous les internautes.

Gérer un blog n’est pas une usine à gaz, mais cela nécessite une certaine rigueur :
– Il faut mettre à jour régulièrement les contenus, notamment les liens que l’on propose vers d’autres sites, d’autres blogs, d’autres ressources. Imaginez la déception du lecteur qui croit accéder à un super site que vous conseillez si, lorsqu’il clique sur le lien, une page d’erreur s’affiche parce que l’adresse n’est plus valide !
– Une tâche importante consiste par ailleurs à modérer les commentaires, autrement dit à accepter ou refuser les commentaires écrits par les internautes. L’auteur d’un blog doit être très attentif à ce qu’il tolère et aux contenus qu’il valide.
L’utilisation des images doit être rigoureuse : il faut veiller à respecter le droit à l’image, qui sera évoqué plus loin dans cet article.
– L’insertion d’une « blogoliste » est intéressante car elle permet de conseiller à l’internaute d’aller visiter d’autres blogs. Toutefois, l’auteur du blog est responsable de ce qu’il conseille, alors… attention aux liens proposés !

  • Bloguer n’est pas jouer !

Ecrire un blog n’autorise pas à dire n’importe quoi sur n’importe qui, ni à diffuser n’importe quelle image ou n’importe quelle vidéo. Il faut traquer à tout prix :
– la diffamation,
– les propos racistes,
– l’atteinte à la vie privée,
qui sont autant de dérives punies par la loi. Avis à ceux qui n’ont pas envie de finir dans l’obscurité d’un cachot…  😉  Cette traque impitoyable doit concerner non seulement les articles du blog, mais aussi les commentaires postés par les internautes. Pas de pitié pour les commentaires inadaptés : l’auteur du blog doit les refuser sans hésiter !

Le droit à l’image doit absolument être respecté. L’image de quelqu’un appartient à sa vie privée, donc il faut nécessairement avoir l’autorisation de la personne dont on utilise l’image (une autorisation écrite est préférable car elle constitue une preuve juridique).

Il existe d’autres droits qui doivent être respectés : ce sont ceux qui appartiennent à la sphère de la propriété intellectuelle.
Le droit d’auteur : personne ne peut copier l’oeuvre de quelqu’un d’autre ! Cette protection dure pendant toute la vie de l’auteur et se poursuit pendant 70 ans après sa mort (de quoi dissuader de toute envie de meurtre…).
Le droit de citation : c’est une exception au droit d’auteur qui permet d’utiliser une courte partie d’une oeuvre et de clairement mentionner son auteur.
– Les droits d’auteur s’appliquent aussi aux images et aux vidéos !
Le droit des marques doit également être respecté pour toute utilisation, pour toute reproduction des logos.

Mais il existe des oeuvres dites « libres de droits » dont les modalités d’utilisation sont précisées par leurs auteurs. Il faut donc bien lire le « contrat » qui est établi par les auteurs de ces oeuvres afin de respecter les conditions d’utilisation de leurs créations.

Pour avoir plus d’informations sur ces différentes législations, rendez-vous sur un site incontournable, très clair et complet : www.droitdunet.fr Consultez notamment la sous-rubrique « Créateurs de sites » dans la rubrique « Fiches pratiques » : c’est une mine d’informations !!!

  • Deux astuces à utiliser sans modération

Le rétrolien, ou trackback

Trackback, en anglais, signifie « lien arrière ». Pour introduire un rétrolien, il faut :

1. Identifier l’adresse du rétrolien (souvent identifiable sous l’appellation « URL ou lien de trackback ») puis copier cette adresse.
2. Dans l’espace spécialement réservé aux rétroliens de votre note, dans votre blog (zone souvent indiquée grâce à « envoyer un trackback à cette adresse »), copier l’adresse du lien et enregistrer l’opération.

Et voilà un trackback introduit dans votre blog ! Ainsi, les visiteurs du blog « partenaire » pourront découvrir le vôtre grâce à ce « dialogue » entre les deux blogs !

Le fil d’info (ou flux RSS)

Le fil RSS permet de diffuser des informations aux internautes qui s’abonnent aux actualités d’un blog (ou d’un site). L’internaute reçoit ainsi directement les derniers contenus publiés. Les fils d’information constituent un moyen efficace de fidéliser les visiteurs !

Quelques liens…

Des plates-formes de blogs gratuites :

Blogger

Overblog

Haut et fort

Moteurs et annuaires de recherche de blogs :

Google

Technorati

Droit de l’internet :

Droit du net

Légamédia

Internet sans crainte

E-enfance

Agrégateurs de flux RSS :

Utilisez l’icône RSS dans votre navigateur internet

Netvibes

Bloglines

Wikio

Podcasting de sons et de vidéos :

iTunes

Juice

Podemus

MHP

Tags : , , , ,

Actions

Informations