↑ Retour à Poésie

« Si… » de Jean-Luc Moreau

Si la sardine avait des ailes;

Si Gaston s’appelait Gisèle

Si l’on pleurait lorsqu’on rit,

Si le pape habitait Paris,

Si l’on mourrait avant de naître,

Si la porte était la fenêtre,

Si l’agneau dévorait le loup,

Si les Normands parlaient zoulou,

Si la mer noire était la mer blanche,

Si le monde était à l’envers,

Je marcherais les pieds en l’air,

Le jour je garderais la chambre,

J’irais à la plage en décembre,

Deux et un ne feront plus trois…

Quel ennui ce monde à l’endroit  !

Poésie à la manière de Jean-Luc Moreau écrite par Elsa


Si je disait oui au lieu de non

Si le monde n’était pas rond

Si ma vie était un conte de fée

Si Mémé était Pépé

Si le pétale était féminin

Si la tarentule était masculin

Si madame Goudé était Monsieur Cahour

Si les cours était plus courts

Si les baleines avaient des ailes

Si Simone était Marcel

Si les poésies étaient tout en prose

Si les garçons aimaient le rose


Si ce monde était comme ça ?

Je n’ecrirais pas ça…

2 comments

  1. Mariot

    Bonjour,

    Ce serait bien de rectifier l’original de la poésie où il manque un vers :
    Si la Mer Noire était la Manche,
    Et la Mer Rouge la Mer Blanche,

    Merci.

  2. coucou

    Voici ma poésie que j’ai écrite en CM2:

    Si les poules avaient des dents
    Si Noémie s’appelait Gaétan
    Si la neige tombait en août
    Si mon chat s’appelait « Biloute »
    Si la lune tombait malade
    Si les chaises partaient en balade
    Si la souris chassait le chat
    Si les esquimaux habitait au Sahara
    Si la paix régnait dans le monde
    Si le sourire n’appartenait plus à La Joconde
    Si le monde tournait à l’envers
    Je rejoindrais le Petit Prince dans l’univers
    La nuit j’irais dehors
    Je sortirais ma chaise longue en décembre
    Le paradis deviendrait l’enfer
    Que c’est rigolo, ce monde à l’envers !

Laisser un commentaire