Verbillico : un bon jeu de classe

6 06 2010

La notoriété aidant, nous avons reçu par service de presse une version « junior » (pour 10 ans et plus) du jeu Verbillico. Merci à eux.

Le but du jeu est de gagner un maximum de cases sur un plateau, en répondant à des questions de conjugaison (un dé indiquant le pronom, une carte tirée au hasard le verbe à conjuguer). Comme il s’agit de la version « junior », on trouve aussi bien les temps courants (présent, passé composé…) que plus rares (plus-que-parfait, futur antérieur…);  ces derniers auraient mérité sans doute à être remplacés par le conditionnel ou le subjonctif, plus usités.

Le plateau est également parsemé de cases pièges (défis etc.) et les joueurs peuvent être amenés à se voler des gains s’ils arrivent sur une case déjà prise et qu’ils répondent correctement.

Vous l’avez compris, il s’agit d’un jeu pédagogique pur jus, qui vise des savoirs scolaires par l’intermédiaire d’un système éprouvé (de type Trivial Pursuit). Autant dire que quand mon ado de fils a compris le sujet du jeu, il s’est enfui en courant… alors que ma plus jeune fille a voulu tester jusqu’au bout. Mais même à 11 ans, les temps complexes sont difficiles à maîtriser (allez hop, « courir » au plus-que-parfait avec le pronom « nous », avouez que même pour vous, ça demande un poil de réflexion) . De même, une certaine monotonie s’installe à la récitation de ce qui doit être conjugué; on aurait pu imaginer des cartes de questions avec des situations plus variées toujours en restant sur ce thème (retrouver le temps à partir d’un exemple, donner la possibilité de relancer une seconde fois si on arrive à épeler le verbe, introduire des questions en vrai / faux, avoir des questions de concordance des temps…).

Si le joueur que je suis ne sortira sans doute pas souvent la boîte en famille ou en club, il faut à l’inverse reconnaître qu’on a ici un bon « jeu de classe », destiné au cycle 3 et en collège. Le matériel est solide, visuel, bien pensé. Tout est sous la main du collègue qui veut animer une partie simple avec une classe (des élèves répartis en équipes) ou avec un groupe en autonomie. Autre piste : enrichir le jeu en demandant aux élèves de créer leurs propres questions.




Un jeu de cartes sur les droits de l’enfant

11 04 2009

La société Paris – Hyères a publié deux jeux « Droits devant ! » sur les droits des enfants, l’un destiné aux 6-10 ans et l’autre à partir de 10 ans.

Ces jeux très visuels combinent jeu des 7 familles et quizz. Pour se faire une idée plus précise, les cartes sont affichables sur le site.




Connaissance des jeux : l’incontournable François Haffner

27 10 2008

C’est bien connu : pour fabriquer de bons jeux pédagogiques, il vaut mieux connaitre un peu le monde des jeux ludiques (pour le dire vite, tous les jeux dont l’objectif n’est pas d’être utilisé dans un contexte de formation). Et pour connaitre le monde des jeux, rien de mieux que de s’offrir de temps à autres une bonne petite partie entre amis ou en famille. C’est d’ailleurs parfois l’occasion de faire le tri entre les vrais et les faux amis (ceux qui ont joué à Diplomacy et qui ont fini la soirée tout seul se reconnaitront).
Mais il est bien difficile de tout tester et lorsque l’on rentre dans une boutique de jeux on est parfois saisi du même vertige qui saisit l’amateur de chocolat lorsqu’il entre dans une usine banania ! On ne sait plus où donner de la tête !
Pour s’y retrouver un peu et bénéficier de l’expertise et des conseils avisés d’un orfèvre du jeu, un détour par le site de François Haffner, http://jeuxsoc.fr/index.php, s’impose.
Le maître des lieux est bien connu des joueurs : François Haffner est à la fois un collectionneur boulimique et un auteur de jeux dont le multi-récompensé Maka Bana (Tilsit). C’est l’un des animateurs de l’univers ludique français.
Le site est d’abord une immense ludothèque qui présente des centaines de jeux, des plus connus aux plus obscurs (qui ne sont d’ailleurs par forcément les moins bons). Classés par année (les plus anciens remontent au XIIIème siècle), par récompenses reçues (vous cherchez le vainqueur du concours de jeux de Panazol 2006 ? pas de problème) thèmes ou mécanismes, tous ces jeux sont décrits, testés et évalués. Durée du jeu, nombre de joueurs, mécanisme … rien n’y manque.
Outre ces tests bien utiles à celui ou celle qui veut entrer dans le monde du jeu sans y laisser l’héritage de sa grand mère, François Haffner offre également une bibliothèque, un calendrier des événements ludiques classés par grandes régions et bien sûr une section de liens bien fournie. Le tout est servi par une plume alerte et un humour de bon aloi. Vous ne saviez pas quoi faire pendant vos vacances de la Toussaint ? et bien maintenant vous savez !




Plato : une revue en ligne des jeux du commerce

14 01 2008

© Plato magazineLes revues spécialisées dans les jeux se sont multipliées ces dernières années, avec un bonheur variable. Ce développement éditorial reflète une production de jeux en augmentation et un certain élargissement du public de joueurs.

La revue Plato, après avoir été diffusée sous une forme classique dans les magasins spécialisés (papier, payante) est désormais accessible gratuitement sur le web, sous forme pdf (au passage, nous vous conseillons l’excellent Foxit Reader, beaucoup plus léger et rapide qu’Acrobat Reader, pour lire ces fichiers).

Pour télécharger les trois derniers numéros, il suffit de s’inscrire sur leur site.

Cette revue permet de découvrir l’ampleur de la production ludique. La description assez précises des jeux (anciens ou nouveaux) permet de piocher des idées de mécanismes. La présentation des revues est identique à celles des kiosques : photos couleur, maquette soignée, qualité rédactionnelle.

Dans ce dernier numéro, je vous conseille particulièrement la critique de deux jeux du commerce susceptibles d’intéresser l’histoire : Condottiere (aux mécanismes parfaits pour un jeu en classe) et Guerre Froide (une nouveauté). Et ceux qui veulent découvrir ce que recouvre le mot « wargame » liront avec intérêt le volumineux dossier consacré à cette famille de jeux.