QUINZAINE ANTIRACISTE ET ANTICOLONIALE organisée conjointement par la Collectif national « D’Ailleurs nous sommes d’Ici » et le réseau « Sortir du colonialisme »

Le collectif gardois Propose, dans le cadre de la QUINZAINE ANTIRACISTE ET ANTICOLONIALE organisée conjointement par la Collectif national « D’Ailleurs nous sommes d’Ici » et le réseau « Sortir du colonialisme » :

LE LUNDI 12 MARS 2012 à 20h00,
au Cinéma LE SEMAPHIORE à Nîmes :

Une projection-débat du film de Mathieu Kassovitz
« L’ORDRE ET LA MORALE »,

relatif auxévènements de l’île d’Ouvéa d’avril 1988, le débat sera animé par Bruno PY, professeur de droit, ancien Maître de conférence enNouvelle-Calédonie

LE VENDREDI 16 MARS 2012 à 20H00, à L’AGORA,
2, impasse Jean MACE à Nîmes (enface du parc des expositions) :

Une projection-débat du film « SOUS LA MAIN DE L’AUTRE« ,
le débat sera animé par x,y.. De l’Association suisse APPARTENANCES, spécialisée dans l’accueil des demandeurs d’asile, dont le film évoque l’action (Soirée organisée en partenariat avec La Ligue de l’Enseignement, et avec ATTAC dans le cadre de « MARS ATTAC »)

* Le collectif gardois DNSI réunit des citoyen-ne-s; Amnesty International Nîmes; APTI ; ATTAC ;Cimade Nîmes; Comité nîmois de l’AFPS; Fédération LDH du Gard;Forum Gardois des Migrants;OIP Nîmes; RESF30; FSU; Solidaires 30; Sud Education Gard; Syndicat de la Magistrature; UL CGT;Union Syndicale de la Psychiatrie; Les Alternatifs; Europe Ecologie-Les Verts;Nouveau Parti Anticapitaliste; Parti Communiste ; Parti de Gauche

MOBILISATION ANTIRACISTE ET ANTICOLONIALE

En France comme ailleurs, la crise économique et sociale favorise une offensive sécuritaire,xénophobe, islamophobe et raciste qui menace les droits et libertés
démocratiques des citoyen –ne- s et des résidents étrangers, ainsi que nombreux
acquis sociaux. Les propos stigmatisant de dirigeants politiques de la droite
et de l’extrême droite, soutenus par des intellectuels et quelques
éditorialistes, légitiment et banalisent les pratiques racistes de plus en plus
fréquentes parmi les forces de l’ordre, notamment. Les lois et mesures
discriminatoires et sécuritaires s’accumulent, encouragée par la multiplication
des déclarations qui désignent les immigré-e-s, les sans-papier-e-s, les «
musulman-e-s », les Roms et les chômeurs comme les membres des nouvelles
classes pauvres et dangereuses. Dans cette conjoncture, le pire est à craindre
dans le cadre de la campagne présidentielle marquée par la radicalisation de
l’UMP et la montée du Front National.

Toutes ces dispositions doivent être abrogées, cette politique immédiatement arrêtée et les sans-papiers régularisés. Celles et ceux qui disent incarner l’alternance doivent s’y engager.

50 ans après la fin de la guerre d’Algérie et les indépendances, la France continue de
soutenir, au delà de son « pré carré » en Afrique, des régimes dictatoriaux et
corrompus, tout en restreignant comme jamais auparavant le droit d’asile pour
celles et ceux qui sont persécutés. 50 ans après les indépendances, les
habitants français et étrangers des quartiers populaires, et les jeunes,
surtout s’ils sont originaires du Maghreb et d’Afrique noire, sont toujours considérés
comme des ennemis intérieurs.

Dans ce contexte, il est plus que jamais nécessaire de rappeler les liens entre l’histoire et l’actualité, entre la violence d’Etat, le racisme et le néocolonialisme.

Voilà pourquoi Sortir du Colonialisme et D’ailleurs nous sommes
d’ici
appellent tous celles et tous ceux qui vivent en France, les
associations, organisations, collectifs et réseaux à :

une QUINZAINE ANTIRACISTE et ANTICOLONIALE fin février
et début MARS 2012

Contre le racisme et les idéologies d’exclusion !

Pour en finir avec le colonialisme partout dans le monde !

Pour l’auto-détermination et l’indépendance des peuples en lutte !

Pour les libertés individuelles et collectives !

Pour l’amitié et la solidarité avec les peuples en lutte


//

Laisser un commentaire