Tag Archives: Arménie

Solidarité avec la famille K: Laoura, Eric et Liana et leurs parents

Carte postale à envoyer  au préfet de Nîmes, pour  la régularisation de la famille K.

 

Téléchargez le fichier pdf en cliquant sur  l’image afin de l’imprimer (recto/verso) et de l’envoyer.

Signez la Pétition

La famille Khatchaterian a fui les persécutions dont elle était l’objet en Arménie, en 2000. Le conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan rend la vie totalement impossible aux familles d’origines mixtes.

Après un séjour en Russie puis en Allemagne, ils sont arrivés en France enseptembre 2007.

Ils ont demandé l’asile politique qui leur a été refusé. Ils sont considérés comme ni expulsables, ni régularisables.

L’Arménie ne les reconnait pas, donc la préfecture propose de les expulser en Allemagne,où ils n’ont aucune attache, dans le meilleur des cas, sinon en Russie : un cauchemar !

Leur plus jeune enfant, Eric, est né à Nîmes en 2008 et va entrer à l’école maternelle en septembre. Les deux ainées, âgées de 11 ans et 7 ans, s’accrochent à l’école et sont très inquiètes. Elles ont de très bonnes appréciations des professeurs.
Tous, enfants et adultes font d’énormes efforts d’intégration et d’apprentissage du français.

Nous demandons la protection en France de toute la famille, selon le droit constitutionnel et les Droits de l’Homme. Nous exigeons pour eux le droit à une vie de famille, selon la Convention  Internationale des Droits de l’Enfant.

Rassemblement devant la Préfecture de Nîmes, Lundi 27/06/2011 à 18h pour la famille Khatchaterian.

Le comité de soutien à la famille Khatchatéryan et le réseau RESF (Réseau Education Sans Frontières) de Nîmes devaient être reçus en Préfecture, ce Lundi 27 Juin 2011.


Le rendez-vous avait été confirmé par les Renseignements Généraux auprès de la délégation.
Mais une fois sur place, ils nous ont prévenu que ce rendez-vous était annulé.

Nous ne pouvons pas croire que Monsieur le Préfet puisse se désintéresser du  sort de cette famille et de ses 3 enfants. 

 

 Un nouveau rendez-vous pour le lundi 4 juillet à 18h00
avec l’intention de nouveau de s’entretenir avec le représentant de la République


Une famille d’origine albanaise menacée… par TVSud

 

 

Rassemblement devant la Préfecture de Nîmes.

 Lundi 27/06/2011 à 18h.

 Soyons nombreux à nous rassembler afin de soutenir la famille Khatchaterian.
 
 
  

 Signez la Pétition 580signatures le 29/06/2011

La famille Khatchaterian a fui les persécutions dont elle était l’objet en Arménie, en 2000, Le conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan rend la vie totalement impossible aux familles d’origines mixtes.
Après un séjour en Russie puis en Allemagne, ils sont arrivés en France en septembre 2007.
Ils ont demandé l’asile politique qui leur a été refusé. Ils sont considérés comme ni expulsables, ni régularisables.

L’Arménie ne les reconnait pas, donc la préfecture propose de les expulser en Allemagne,où ils n’ont aucune attache, dans le meilleur des cas, sinon en Russie : un cauchemard !

Leur plus jeune enfant, Eric, est né à Nîmes en 2008 et va entrer à l’école maternelle en septembre. Les deux ainées, âgées de 11 ans et 7 ans, s’accrochent à l’école et sont très inquiètes. Elles ont de très bonnes appréciations des professeurs. Tous, enfants et adultes font d’énormes efforts d’intégration et d’apprentissage du français.
 
Nous demandons la protection en France, de toute la famille, selon le droit constitutionnel et les Droits de l’Homme. Nous exigeons pour eux le droit à une vie de famille, selon la Convention Internationale des Droits de l’Enfant. 
 
 
 
 
 

 Signez la Pétition

 

 

 

Vanine enfin libre. Elle peut retourner à Langeac auprès de David et Vazgen 6 ans.

Vanine enfin libre.

Hier après-midi, en appel du JLD de samedi, le juge a reconnu qu’il n’y avait aucune raison de maintenir Vanine en rétention. La précédente prolongation de cinq jours de sa rétention elle aussi n’était pas justifiée.
Que de souffrances inutiles, dans la nuit de lundi à mardi, elle a dû étre hospitalisée.

Enfin, elle est sortie libre du tribunal. 

Après avoir récupéré ses affaires au CRA et une bonne nuit réparatrice, elle a pris le train aujourd’hui.
En fin de matinée qu’elle a retrouvé ceux qui l’attendaient impatiemment depuis plusieurs jours : David, Vazgen et tous ses amis de Haute Loire.

 Leur combat pour obtenir leur régularisation n’est pas terminé, mais avec leur comité de soutien et RESF 43, ils vont pouvoir se consacrer sereinement à la constitution de leurs dossiers.

Rappel Article: http://lewebpedagogique.com/resf30/2011/01/22/resf-video-du-rassemblement-vendredi-14012011-devant-le-centre-de-retention-de-nimes-pour-vazgen-6-ans-arrete-dans-son-ecole-a-langeac-et-enferme-a-nimes/

RESF: Vidéos du rassemblement Vendredi 14/01/2011 devant le Centre de Rétention de Nîmes. Pour Vazgen 6 ans arrêté dans son école à Langeac et enfermé à Nîmes

Des papiers pour DAVID  et VANINE

    

Rappel: Mobilisation du Vendredi 14 Janvier 2011,devant le CRA de Nîmes

 

 

Vazgen 6ans arrêté à l’école Langeac et enfermé CRA de Nîmes
envoyé par ProtegeonsScotty. – L’info internationale vidéo.

Plus d’info sur:
 
http://www.educationsansfrontieres.org/article33552.html

http://www.educationsansfrontieres.org/rubrique164.html

Reportage France 2

 

 


Un enfant de 6 ans arrêté et mis en rétention
envoyé par ProtegeonsScotty. – Regardez les dernières vidéos d’actu.

Mobilisation ce Vendredi 14 Janvier 2011, devant le CRA de Nîmes à 18h pour VANINE, DAVID et son fils VAZGEN, 6 ans

Mobilisation ce Vendredi 14 Janvier 2011,


devant le CRA de Nîmes à 18h !!!
(Centre de Rétention Administrative)

 

Nous demandons la libérations deVANINE, 
DAVID et son fils VAZGEN, 6ans

  Soyons nombreux,  afin que leurs dossiers soient réelement étudié.

 La place d’un enfant n’est pas en centre de rétention. !!!

Plus d’info sur:

http://www.educationsansfrontieres.org/article33552.html

 /http://lewebpedagogique.com/resf30

 

Une manifestation au centre de rétention

Édition du vendredi 14 janvier 2011
Réseau   éducation sans frontières appelle aujourd’hui à une manifestation à 18 heures devant le centre de rétention de Nîmes pour demander la libération de Vazgen, un enfant arménien de 6 ans, de son père David et de Vanine, la compagne de celui-ci. Cette famille a été arrêtée il y a une semaine en Haute-Loire.   « Les gendarmes en tenue civile sont venus chercher l’enfant dans son école où il est scolarisé depuis quatre ans », protestent les militants de RESF.

Mercredi dernier, le juge des libertés, siégeant en appel, a confirmé le placement en rétention de cette famille en attendant son expulsion.  

 ===========================================================
 
 
   

RASSEMBLEMENT SAMEDI MATIN 15 janvier à 10h

 

AU PUY EN VELAY devant la mairie en Haute-Loire

 L’appel a été rejeté mercredi 12 janvier 2011, par le juge des libertés, au CRA de Nîmes;

Le petit Vazgen reste donc encore au centre de rétention. Voilà 5 jours et 5 nuits que Vazgen subit la douleur d’être dans un lieu privatif de liberté, et où l’obligation scolaire n’est pas respectée. Sans ses camarades de classe. Privé de tous ses liens sociaux.

Le rassemblement mardi à 15h30 devant l’école a été un succès. La couverture médiatique de l’arrestation du petit Vazgen dans son école a eu un retentissement local et national fort. 

Pour exiger leur libération,

RESF 43 appelle à un rassemblement

SAMEDI 15 JANVIER 

devant la mairie du PUY en VELAY

à partir de 10 heures

 

Continuons à faxez ou envoyer des courriers électroniques ou postaux à la préfecture du PUY en VELAY, à monsieur Rouquette, secrétaire général, dans les ministères, à l’Elysée…

Toutes les coordonnées sont sur

http://www.educationsansfrontieres.org/article33676.html

VANINE, DAVID et son fils VAZGEN, 6 ans, sont enfermés au centre de rétention de Nîmes,

Mobilisation ce Vendredi 14 Janvier 2011, devant le CRA(Centre de Rétention Administrative) de Nîmes à 18h !!!

Soyons nombreux

 

 

 
 FRANCE 2 .fr
 


Un enfant de 6 ans arrêté et mis en rétention
envoyé par ProtegeonsScotty. – L’actualité du moment en vidéo.

 
Ils passent Mercredi 12/01/2011 en appel du JLD à 9h30.

La demande de VANINE, DAVID et son fils VAZGEN, 6 ans, a été rejeté. 

VAZGEN, 6 ans reste au CRA avec son père jusqu’à l’expulsion.

 

 Arrestations aux abords des écoles, lycéens arrachés de leurs écoles et menacés d’expulsion, familles au bord du démembrement

« Il convient, pour des raisons évidentes, d éviter que cela conduise à des démarches dans l’enceinte scolaire, ou dans ses abords. Je vous demande en tout état de cause de conduire ce type d’opération particulièrement délicate avec humanité et discernement.
Vous veillerez en outre à ne pas mettre avant la fin de l’année scolaire l’éloignement des familles dont un enfant est scolarisé depuis plusieurs mois. « 
Nicolas Sarkozy, ministre de l’intérieur, circulaire du 31/10/2005 
 
 Arrestations aux abords des écoles, lycéens arrachés de leurs écoles et menacés d’expulsion, familles au bord du démembrement : en 2011 c’est aussi  inacceptable !
 
 
Ils ont osé…Ce qui se fait souvent loin de chez nous est devenu réalité chez nous, en Haute-Loire, à LANGEAC:
 Un choc pour la communauté éducative et pour le collectif de soutien aux demandeurs d’asile qui tente depuis de longs mois d’aider à la régularisation de la situation de cette famille.
 
DAVID et son fils VAZGEN, 6 ans, sont  enfermés au centre de rétention de Nîmes, avec  VANINE, la compagne de David.

 

Ce qui se fait souvent loin de chez nous est devenu réalité chez nous en Haute-Loire, à LANGEAC (4 000 habitants)

 

Vendredi 7 janvier 2011, à 15h30, les gendarmes sont venus en tenue de ville chercher, à son école, VAZGEN, 6 ans, accompagnés de son père David ASRYAN, d’origine arménienne-russe. Un choc pour la communauté éducative et pour le collectif de soutien aux demandeurs d’asile qui tente depuis de longs mois d’aider à la régularisation de cette famille.

 

Après une garde à vue de David et de sa compagne Vanine (20 ans), les gendarmes ont accompagné David ASRYAN à l’école à 15h30 pour y chercher Vazgen en prenant des précautions : tenue civile et choix du moment pour ne pas paniquer les enfants ; appréciez le « tact » ! Aux amis arrivés sur place, il a été interdit de faire une bise à David et Vazgen !

Vazgen est scolarisé depuis près de 4 ans à Langeac. David était vert . Les 3 gendarmes pas très à l’aise. Vazgen sans siège rehausseur et sans ceinture, assis entre son père et un gendarme, ne semblait pas du tout effrayé et nous a fait un beau sourire.

 

Les enseignants choqués et les enfants trouveront la chaise de Vazgen vide lundi matin. Vanine a été elle aussi emmenée au centre de rétention de Nîmes. Dans quel état doit être cette jeune fille de 20 ans qui ne parle pas français….et dont l’état de santé est fragile. Le JLD vient de confirmer leur placement en rétention pour 15 jours.

Leur histoire :

 

Indésirables en Arménie, les parents de David se sont exilés en Russie où David a vécu la majeure partie de sa vie. A la suite de persécutions politiques, il a dû fuir en France où sa demande d’asile a été rejetée par l’OFPRA puis la CNDA. (Cour nationale du droit d’asile).

Il attendait la réponse d’un nouveau dossier auprès de la CNDA. Vanine, arrivée depuis 6 mois, n’a pas encore présenté de demande à l’OFPRA. Mais le Préfet a appliqué la loi de façon implacable ! La demande en cours n’est  pas suspensive d’une mesure d’éloignement.

 

NON ! La place d’un enfant n’est pas en centre de rétention. !

 

 

APPEL à Fax, courriers et mails

 pour les faire libérer au plus vite !!!

 La place d’un enfant n’est pas en centre de rétention. !!!

 Il vous suffit de demander que David Asryan, son fils de 6 ans,Vazgen et sa compagne Vanine soient libérés au plus tôt du CRA, en donnant votre avis sur la mise en rétention des enfants  si vous  voulez!; pensez à bien écrire vos coordonnées, adresse et signer.
 

Leur histoire:
Indésirables en Arménie, les parents de David se sont exilés  en Russie où David a vécu la majeure partie de sa vie. Lié à un parti d’opposition, il a subi des persécutions et a dû fuir; la  France où il s’est exilé lui a refusé l’asile
.
David avait réouvert un dossier CNDA (Cour nationale du droit d’asile) après avoir eu des refus de l’OFPRA et de la CNDA. Il attendait la réponse. Mais le Préfet a appliqué la loi !  la demande en cours n’est pas suspensive d’une mesure d’éloignement.

Faxez, écrivez, mailez au préfet de Haute Loire votre demande de faire libérer Vazgen et son père, ainsi que Vanine.
 - attention à éviter les propos  évoquant l’enfermement des enfants en d’autres temps, si vous ne voulez pas être accusé de diffamation ou autre….-

Voici les coordonnées que nous avons:

Préfet : richard.didier@haute-loire.pref.gouv.fr

Il sera remplacé à partir du 16 janvier par  denis.conus@haute-loire.pref.gouv.fr

Préfecture de la Haute-Loire : 6  avenue du Général-de-Gaulle BP 321  43011 Le Puy-en-Velay Cedex

Téléphone :04 71 09 43 43                Télécopie : 04 71 09 78 40

Secrétaire général : robert.rouquette@haute-loire.pref.gouv.fr

Service des étrangers : fax : 04 71 09 98 19            

josette.crespin@haute-loire.pref.gouv.fr

sylvianne.groll@haute-loire.pref.gouv.fr

Faîtes passer !!     Indignez vous !     Agissez!!

Ne laissons pas faire !!

Lien site :http://www.educationsansfrontieres.org/article33568.html