Tag Archives: familles

Le Préfet démembre les familles en déportant les pères. Cette horreur ne suffisait pas, ils utilisent un avion défaillant de la compagnie privé Chalair

Rappel:
Vendredi 16 Février 2012 Communiqué de Presse RESF30 Nîmes
Liberté pour M.Ouchaev et M. Obrougov. STOP au démantèlement des familles ! 
Le Réseau Education Sans Frontières, RESF Nîmes, reçoit des
informations selon lesquelles le Préfet du Gard a pris des décisions qui
conduisent à la séparation de familles d’origine étrangère par l’éloignement du
chef de famille. RESF s’élève contre de telles pratiques et demande quelle
sorte d’humanisme peut justifier de telles décisions ?
Lire la suite sur ; http://lewebpedagogique.com/resf30/2012/02/16/liberte-pour-m-ouchaiev-et-m-obrougov-stop-au-demantelement-des-familles-resf-30/
Pétition nationale + appel et  à téléphoner  à mail au prefet du Gard
Mercredi 22 février : Expulsion de M Oubrogov
Lettre ouverte  Monsieur le Préfet, Je viens par la présente, vous exprimer mon
incompréhension la plus totale quant à l’expulsion de M. Oubrogov, mercredi 22
février vers la Pologne.
Lire la suite :
http://lewebpedagogique.com/resf30/2012/02/24/lettre-ouverte-au-prefet-du-gard-suite-a-lexpulsion-de-m-obrougov/

 M.Ouchaev lui a été libéré par le juge des libertés de Meaux.
Nous vous avions informé :« Miraculé »,il ne doit son passage au tribunal qu’à une redescente inopinée de l’avion privé/militaire parti du Bourget,

Le Préfet démembre  les familles en déportant les pères.
Cette horreur ne suffisait pas.
Ils utilisent un avion défaillant  de la compagnie privé  Chalair

Source Le Parisien http://www.leparisien.fr/faits-divers/incidents-en-serie-sur-l-avion-des-sans-papiers-06-03-2012-1892215.php

Incidents en série sur l’avion des sans-papiers
Nicolas Jacquard | Publié le 06.03.2012, 08h38

C’est une grosse frayeur qui a conduit à la mise en place d’une cellule d’aide psychologique. Selon nos informations, l’avion privé utilisé par le ministère de l’Intérieur pour expulser certains sans-papiers — familles avec enfants ou individus trop
dangereux pour être embarqués sur les lignes régulières — a effectué le 16
février dernier un atterrissage plus que mouvementé.

Alors qu’il venait de décoller du Bourget à destination de Pozane (Pologne),
l’avion, un Beechcraft 1900 piloté par des policiers, qui transportait une
dizaine de passagers, a été victime d’un problème de synchronisation de ses
hélices, conduisant à un retour au sol.

Un appareil fourni par une compagnie privée

A l’arrivée, la procédure d’urgence ayant été déclenchée, les sapeurs-pompiers
étaient sur le pied de guerre. Après une première procédure soldée par une
remise des gaz, l’appareil a finalement effectué un atterrissage musclé, «rebondissant
» sur le tarmac avant de s’immobiliser en bout de piste, trois pneus éclatés en raison du
freinage.

Un incident qui a conduit le syndicat Unsa-Police-FSPN à demander des
«garanties de sécurité » à sa hiérarchie, suivi par ses collègues d’Alliance.

Car ce problème technique est loin d’être isolé. Il intervient après deux
autres sur le même appareil : les défaillances du système de pilote
automatique, le 28 janvier, puis d’un altimètre, le 5 février. Face à cette
accumulation, la police de l’air et des frontières (PAF) a procédé à un «
changement d’appareil à titre de précaution », explique l’état-major de la PAF,
qui indique également que des analyses sont en cours sur
l’avion incriminé, notamment l’extraction des données de vol par une
société spécialisée, « en toute transparence avec la Direction générale de
l’aviation civile. »

Après une semaine d’arrêt de ces vols privés, un nouvel appareil, flambant
neuf, a finalement été fourni par la compagnie Chalair, dont le cœur de métier
est l’exploitation de lignes régulières entre villes de province de taille
moyenne. C’est elle qui, depuis neuf mois, et pour un montant de 2 M€ à
l’année, met à disposition « clés en main » au ministère cet avion à hélices.

Si l’atterrissage du 16 janvier a bien été « viril », comme on le reconnaît
chez Chalair, la compagnie, vieille de vingt-neuf ans, réfute avoir fourni un
appareil en mauvais état, ou mal entretenu. « Des pannes comme celles d’un
altimètre, par exemple, il y en a régulièrement pour tous ces appareils, qui
restent de très bons avions », rassure son PDG. Le même assure que la dizaine
de Beechcraft qu’elle possède est entretenue dans les règles de l’art. « Faire
des économies sur la sécurité serait stupide. Nous sommes en pleine expansion,
et nous savons ce que coûterait un accident. »

Le Parisien

Pour info:
http://www.chalair.eu/

CHALAIR AVIATION 4
FAX 02.31.71.26.27
TEL. 02.31.71.26.26
AEROPORT DE CAEN
14650 CARPIQUET

//
// ]]>

Liberté pour M. Ouchaev et M. Obrougov. STOP au démantèlement des familles ! RESF 30

Le Préfet Nîmes a-t-il engagé une véritable chasse à l’homme
et cible t-il les pères de famille?

Vendredi 17/02/2012 à 14h: M. Obrougov passe devant  Tribunal Administratif de Nîmes (Avenue Feuchères, près de la gare). Il a besoin de  notre soutien.

L’audience est publique, tout le monde peut y assister, sans avoir de motif particulier à donner, autre que « comme citoyen, je m’intéresse à ce qui se passe au tribunal ».

Les juges du TA et du JLD de Nîmes 
ont  maintenu M. Obrougov en détention !


La mobilisation continue:

 

Communiqué de Presse RESF30
Nîmes le 16 Février 2012.

Lire / Télécharger  le Communiqué de Presse en PDF:

Le Réseau Education Sans Frontières, RESF Nîmes, reçoit des informations selon lesquelles le Préfet du Gard a pris des décisions qui conduisent à la séparation de familles d’origine étrangère par l’éloignement du chef de famille.
RESF s’élève contre de telles pratiques et demande quelle sorte d’humanisme peut justifier de telles décisions ?

En effet M. Ouchaev, père de trois enfants (de 8 ans, 5 ans et moins de  2 ans), a été arrêté lundi et placé au centre de rétention administrative de Nîmes.
Durant la journée d’hier, il a été déplacé au centre de rétention du Mesnils-Amelot. Ce matin il y avait un vol spécial prévu pour lui à 7h10 au Bourget, il a refusé l’embarquement et l’abandon de sa famille et il est donc resté sur le sol français.

M. Obrougov arrêté en même temps que M. Ouchaev est toujours retenu à Nîmes, la même menace pèse sur lui. Il est le père d’un enfant d’un an.

L’un comme l’autre, ainsi que leur familles peuvent compter sur notre soutien le plus total face à la brutalité des mesures qui les frappent.

Nous demandons instamment que la préfecture les libère et leur accorde une étude plus approfondie de leurs dossiers.

Féria des Vendanges Nîmes 2011 DU 16 AU 18 SEPTEMBRE Programme Bodéga Sans Frontières et Vidéo de pentecôte

Exposition  de la mobilisation des familles tchétchènes soutenues par les Nîmois

Le Vendredi 16  Septembre 2011

 Pol Chante Brassens

Hijos de Tubas: http://hijosdetubas.free.fr/

Le Samedi 17 Septembre 2011

Samedi à 20 h RESF offrira à 20 h unverre solidaire à toutes les personnes qui sont venues soutenir les familles lors de leur campement devant la Préfecture, ce moment d’échange et de partage sera suivi par d’une nuit festive.

Tout au long de ces 2 soirées venez voir notre exposition photos en autre sur l’occupation du trottoir de la Préfecture des familles tchétchènes pendant plus de 10 jours afin de demander un traitement humain et un toit.

Vidéos de la Féria de pentecôte 2011

Vidéo du Rassemblement de soutien aux familles expulsées de leurs hébergements le samedi 3 Septembre 2011 Préfecture de Nîmes


Rassemblement pour 41 personnes expulsées de… par ProtegeonsScotty

Signez la Pétition en ligne